Index Volition
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Index Volition


 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Figurines Funko Pop : 2 achetées = la 3ème offerte
Voir le deal

 

 Transparence

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Ady

Ady


Nombre de messages : 281
Age : 35
Localisation : Essonne
Emploi : Animachomeur
Loisirs : Mono, Net, Spl.f, Propa
Date d'inscription : 13/03/2007

Transparence Empty
MessageSujet: Transparence   Transparence EmptyMer 7 Mai - 19:37

Info Bakchich



Transparence : nos députés vont nous montrer leurs notes de restaurant !


Alors que la commission des Lois de l’Assemblée se penche sur le projet de loi de réforme constitutionnelle, « Bakchich » s’est penché sur les notes de frais de nos fiers élus. Ces derniers viennent en effet de voter un projet de loi sur les archives publiques, censé apporter plus de transparence. Un concept que les Suédois appliquent de manière autrement radicale. Tout citoyen peut en effet demander à consulter les emails ou les notes de restaurant d’un ministre ou d’un élu ! « Bakchich » a lancé le défi à nos députés : serez-vous prêts à nous montrer vos notes de frais ? A la Suédoise !

Mardi 29 avril au soir, l’Assemblée nationale a adopté le projet de loi sur les archives, qui fixe de nouveaux délais de communication des archives publiques, passant par exemple 60 à 50 ans pour les documents relatifs à la vie privée. Un petit pas vers une plus grande transparence de l’Etat. Mais un pas de souris, et si on est mauvaise langue, on pourrait même dire de fourmi. De fourmi estropiée, même.

Car les députés ont aussi voté pour la création d’une catégorie d’archives « incommunicables » : les documents relatifs aux armes de destruction massive ne seront par exemple jamais accessibles. Ce sont les irradiés qui vont être contents, les ravages sanitaires des essais nucléaires en Polynésie française dans les années 1970 resteront donc à jamais secrets, c’est plié !

Dans la même idée, les documents mettant en cause « la sécurité des personnes » seront accessibles au terme de… 100 ans ! Exit, donc, le travail de mémoire sur la Guerre d’Algérie. Les historiens, les curieux, les victimes attendront.

Pour que les victimes n’attendent plus, deux courageux archivistes de la mairie de Paris, Brigitte Lainé et Philippe Grand étaient sortis de leur devoir de réserve en février 1999. Lors du procès pour diffamation intenté par Maurice Papon contre l’historien Jean-Luc Einaudi à propos des événements du 17 octobre 1961, ces archivistes avaient offert un témoignage capital. Documents, registres et cotes d’archives à l’appui, ils démontraient l’ampleur du massacre des manifestants algériens commis par la police parisienne de Papon. Un acte de courage pour la société, une faute lourde pour leur hiérarchie. Une enquête administrative fut ouverte pour « délit d’obligation de secret ». Lainé et Grand risquaient un an de prison ferme, 100 000 francs d’amende et une sanction professionnelle. Le ministère de la Culture n’a pas maintenu les poursuites, mais Lainé et Grand terminent leur belle carrière au placard.

L’accès aux archives n’est pas seulement la lubie de quelques historiens pressés de démêler les non-dits du passé. C’est aussi celle de journalistes, de citoyens lambdas qui se sont réunis autour d’une association « Liberté d’informer ». Leur modèle, c’est les pays nordiques, et en particulier la Suède. Là-bas, un individu peut avoir accès à la majeure partie des documents administratifs, comme le plan détaillé des cultures OGM, le courrier, les mails échangés entre deux ministres, les notes de frais d’un député ou d’un maire. L’administration suédoise est obligée de fournir ces informations, même récentes, sous 48 heures. En Suède, l’accès aux archives administratives est un droit depuis plus de trois cents ans. Un contre-pouvoir pour les Suédois qui s’en servent pour contrôler les élus et éviter les abus.

Alors Bakchich s’est un instant rêvé au pays d’Ikea et des nattes blondes tressées. Il a demandé aux députés français si eux aussi, ils seraient prêts à communiquer courriers et notes de frais…

Pour découvrir leur réponse, cliquez sur la grand-mère de l’Assemblée. Et surtout, ne ratez pas la suite de l’aventure suédoise la semaine prochaine. Bakchich vous dira si les députés qui ont accepté de nous ouvrir leurs archives ont tenu leur promesse…

Revenir en haut Aller en bas
Bardamu

Bardamu


Nombre de messages : 369
Age : 39
Date d'inscription : 09/01/2008

Transparence Empty
MessageSujet: Re: Transparence   Transparence EmptyMer 7 Mai - 22:24

pffff vous croyez pas qu'il y a des trucs plus urgent?


Tu parles si des dossiers confidentiels sont consultables meme en suede...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/malamatiya
Ady

Ady


Nombre de messages : 281
Age : 35
Localisation : Essonne
Emploi : Animachomeur
Loisirs : Mono, Net, Spl.f, Propa
Date d'inscription : 13/03/2007

Transparence Empty
MessageSujet: Re: Transparence   Transparence EmptyMer 7 Mai - 23:55

je dénonce une partie du Spectacle... du grand foutage de gueule dans lequel une très large majorité de personne y croit encore...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Transparence Empty
MessageSujet: Re: Transparence   Transparence Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Transparence
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Index Volition :: Le Contemporain :: Politique Gouvernementale-
Sauter vers: