Index Volition


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 De la perfection

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tyty



Nombre de messages : 412
Age : 27
Localisation : Essonne
Emploi : Etudiant en soins infirmiers
Date d'inscription : 16/03/2007

MessageSujet: De la perfection   Lun 24 Nov - 2:16

On parle souvent de la perfection, sans jamais penser l'atteindre. La plupart des gens pensent que même s'ils atteignaient cette perfection cela serait plutôt négatif. « Je ne suis pas parfait et je n'ai pas la prétention de vouloir le devenir ». Il est vrai qu'être parfait fait de nous quelqu'un de fait « trop parfait » c'est à dire quelqu'un qui, du fait de sa perfection, suscite la jalousie. Il y a un paradoxe ici, la jalousie implique que l'on aurait envie d'être comme l'être parfait, or j'ai dit au début que la plupart des gens disent qu'ils n'ont pas la prétention de vouloir être parfait. Une fois de plus on s'aperçoit que la jalousie découle d'une impression paradoxale, tant au niveau amoureux que social.

On dit souvent, « rien n'est parfait », « personne n'est parfait ». A priori c'est vrai, dans l'absolu personne n'est parfait puisque la perfection est relative. Pendant que quelqu'un me considèrera comme parfait, l'autre ne sera pas d'accord etc.... Cependant on peut atteindre la perfection tout les jours de notre vie. Il suffit de prendre un exemple simple. Au niveau scolaire, le prof de math rend l'interrogation de la semaine d'avant, vous lisez votre note: 20/20. Vous avez donc atteint la perfection. Ce n'est pas nouveau, 20/20 correspond à la note parfaite, l'interrogation où il n'y a rien a redire. On voit ici que la perfection n'est pas un concept imaginaire. A l'origine on aurait pu se demander «comment l'Homme a-t-il inventer le concept de perfection puisque personne n'est parfait sur Terre » (Cf Descarte et les preuves de l'existence de Dieu). En réalité, la perfection existe, a petite échelle, mais elle existe de manière relative. Donc dire que rien n'est parfait est une erreur en se basant sur la relativité. Il est logique de contrer cette affirmation en disant « une interro de math parfaite ne fait pas un élève parfait etc.. ».

Oui, la perfection est relative. Mais tout est relatif, il n'y a rien d'absolu. L'importance de la vie est relative, la perception du monde est relative, la notion de Bien ou de Mal est relative, l'existence de Dieu est relative. Tout ces exemples sont des créations de l'Homme, il créer ses concepts pour expliquer le monde qui l'entoure parce qu'il a ce besoin de savoir. En partant de l'absolu, on pourrait donc dire « la perfection n'existe pas », mais en partant de l'absolue rien n'existe: le monde tel qu'on le conçoit n'existe pas, la vie n'a pas d'importance, il n'y a ni Bien ni Mal, Dieu n'existe pas puisque tout cela est relatif à l'Homme puisque c'est lui qui créer tout ces concepts. Ainsi, dire que la perfection n'existe pas n'a aucun sens si on considère, par exemple, que la vie à de l'importance.

Dans l'absolu, tout est création de l'Homme, la notion de perfection a été inventée par l'Homme pour que la perfection n'existe jamais, la définition de la vie en fait quelque chose d'important uniquement parce que l'Homme l'a décidé. A partir de là on s'aperçoit que l'Homme est le seul et unique acteur de sa vie, il décide de la nature de ses émotions, il décide de tout, il est totalement libre de ses émotions et pourrait les contrôler parfaitement. Actuellement les gens expriment des émotions uniquement parce qu'ils suivent (tel des moutons) les concepts considérés comme absolu par la société. Exemple: L'Homme a décidé que la vie a de l'importance, donc lorsqu'il y a un décès dans sa famille, il est triste. Au final l'Homme à lui même décidé d'être triste en constatant un décès. Imaginez que l'Homme ne considère pas la vie comme importante (ce qui pourrait être le cas) lors d'un décès, il n'y aurait aucune réaction. Nos émotions dépendent donc de la nature des concepts que nous avons nous même créés. Pourquoi l'Homme attache-t-il de l'importance a mettre des chaussures tous les jours et non à mettre un caleçon plutôt qu'un slip? Je veux dire par là que l'importance des choses découle uniquement de la conception que nous nous sommes créée de ces choses. Ainsi, si la perfection n'existe pas c'est uniquement parce que l'Homme a décidé qu'elle n'existerait pas. Mais en réalité dans l'absolu elle existe peut-être, on ne sait pas.

Pour sortir de la relativité humaine, prenons un monde sans Homme, prenons simplement un brun d'herbe. Expliquez moi en quoi ce brun d'herbe n'est pas parfait? Qu'elles sont les caractéristiques d'un brun d'herbe parfait? C'est en ça que la notion de perfection telle qu'elle est décrite par l'Homme n'a pas de sens. A partir de là tout peut-être parfait, l'arbre à côté du brun d'herbe ne pourra pas être considéré moins parfait que le brun d'herbe, même s'il est dit « malade » par l'Homme puisque la notion de maladie est négative uniquement parce que l'Homme l'a décidé. Donc même s'il est malade cet arbre sera parfait. Et tout sera parfait. Je montre ici qu'il n'y a pas plus de sens à dire que rien n'est parfait plutot que tout est parfait. Dans l'absolue aucune affirmation n'est possible. Donc dire « personne n'est parfait » en se basant sur « dans l'absolu personne n'est parfait puisque tout est relatif » n'a aucun sens puisque dans l'absolu on ne peut faire aucune affirmation puisque, par définition, notre relativité entre en jeu.

En prenant en compte ce concept comme concevable il serait beaucoup plus intelligent pour l'Homme de dire « tout est parfait » plutôt que « rien n'est parfait » puisqu'il est considéré comme positif le fait d'être parfait, même si ces deux affirmations sont fausses.

_________________
----------------------------------TYTY--------------------------------------
----------------Le combat finit où la liberté commence-----------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RaVioli
Admin


Nombre de messages : 1517
Localisation : Est-ce une information capitale à votre survie ?
Emploi : Etudiant en Aéronautique
Date d'inscription : 25/03/2006

MessageSujet: Re: De la perfection   Ven 16 Jan - 5:27

Effectivement.
Et dire que ce sont les premières et survivantes sociétés humaines qui ont défini et redéfini tout ce que nous concevons aujourd'hui...

_________________
On construit sa vie sur ce que l'on donne (Winston Churchill)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://volition.superforum.fr
 
De la perfection
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Origène: Maitre de Perfection chrétienne
» La perfection de l'énergie
» La perfection de la sagesse
» La perfection de la contemplation
» Le soutra de la perfection de la sagesse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Index Volition :: L'Extraverti :: L'Antenne Libre-
Sauter vers: