Index Volition


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La "droitisation" de la gauche

Aller en bas 
AuteurMessage
Bardamu

avatar

Nombre de messages : 369
Age : 34
Date d'inscription : 09/01/2008

MessageSujet: La "droitisation" de la gauche   Jeu 5 Juin - 0:24

A l' heure où les citoyens réclament une forte politique sociale, le comportement des socialistes parait des plus absurdes: Bertrand Delanoë se prononce en faveur du libéralisme, Pascal Lamy dénonce le protectionnisme, Kouchner et DSK sont désormais des fidèles du sarkozisme sans finallement à avoir à renoncer à leurs convictions. Pour peu on pourrait croire à une suite logique.
Comment dans ces conditions vont ils pouvoir continuer à representer une alternative au gouvernement en place?
Meme si celà fait un moment que les socialistes ont abandonnés leur role d' opposition, jusqu' à maintenant leur tendance liberale n' était pas vraiment officielle. Quoique depuis le referendum sur l' europe....
Dans les faits ils ne contestent dailleurs que trés peu les actions du gouvernement sarkozy, juste histoire de créer un peu d' animation, au mieux ils s' abstiennent, histoire de ne pas trop entraver le bon deroulement des réformes.

N' est ce pas inquiétant à l' heure où l'on nous presente la politique comme un duel droite/gauche et où aucun parti d' opposition ne se positionne vraiment.

Ces derniers semaines le systeme tente de nous vendre Besancenot pour jouer ce role, symbolisé par son passage chez Drucker. Besancenot... soi disant defenseur des travailleurs et pour la régularisation des sans-papiers... du pain bénit pour le systeme capitaliste! Soulignons enfin que son parti, qui n' a pas fait 5% au presidentielle, serait mort depuis longtemps sans l' aide de ce meme systeme.
Quant au 2 autres gros score de la presidentielle, Bayrou et Lepen, le premier, élève de l' UMPS a tout perdu aprés avoir fait son job dans le grand jeu du "comment empecher le fn d' etre au second tour"; pour ce dernier, en proie à des luttes internes et bien neutralisé par le systeme, il est bien difficile d' entendre autre chose que les polémiques créés par les médias.

http://www.marianne2.fr/index.php?action=article&id_article=802489
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/malamatiya
RaVioli
Admin
avatar

Nombre de messages : 1517
Localisation : Est-ce une information capitale à votre survie ?
Emploi : Etudiant en Aéronautique
Date d'inscription : 25/03/2006

MessageSujet: Re: La "droitisation" de la gauche   Jeu 5 Juin - 2:53

L'ouverture économique de ces dernières décennies nous fait entièrement dépendre et ce à 2000% de l'international... La gauche se doit de gagner en crédibilité et ainsi tendre vers un minima de libéralisme... Attention, je ne dis pas que le libéralisme que nous connaissons est un concept sain et crédible, il tient les reines de la planète et fait crever les 3/4 de la population...

_________________
On construit sa vie sur ce que l'on donne (Winston Churchill)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://volition.superforum.fr
Alessia

avatar

Nombre de messages : 334
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: La "droitisation" de la gauche   Jeu 5 Juin - 3:23

En France, et je ne veux pas m'aventurer là-dedans, car je connais pas la situation, y'a la commission Copé en ce moment pour la télévision publique. Ils se rendent compte que finalement, c'est une communication qui a pour but de venir en aide aux stations télévisuelles privées. C'est privé TF1 ? Car en 2000, un Français sur 3 regardait TF1, et maintenant c'est un Français sur 4. On se cachera quand même pas que qui dit TF1, dit la droite.

La commission Copé a donc surtout pour but de venir en aide à la fuite des auditeurs de TF1 (ou des stations de télévision affiliées à la droite, qu'elle soit au pouvoir ou en opposition), sous le nom trompeur de « enquête sur la télévision publique ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tyty

avatar

Nombre de messages : 412
Age : 29
Localisation : Essonne
Emploi : Etudiant en soins infirmiers
Date d'inscription : 16/03/2007

MessageSujet: Re: La "droitisation" de la gauche   Jeu 5 Juin - 3:35

Oui je suis d'accord, la gauche telle qu'elle était il y a encore quelque années n'est plus crédible, c'est pour ça qu'elle se droitise. Reste à savoir si l'électorat socialiste va se laisser avoir par cette droitisation ou si cela va profiter "aux extrêmes". Parce que finalement la droite essaye de faire croire qu'elle se gauchise (kouchner...) et la gauche se droitise, au final il n'y a plus vraiment de conviction où que ce soit. Tout le monde va finir par être d'accord, ça va être la belle vie en France. Ou pas...

_________________
----------------------------------TYTY--------------------------------------
----------------Le combat finit où la liberté commence-----------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oooooooYeah

avatar

Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 06/04/2008

MessageSujet: Re: La "droitisation" de la gauche   Ven 6 Juin - 1:23

Tyty a écrit:
Oui je suis d'accord, la gauche telle qu'elle était il y a encore quelque années n'est plus crédible, c'est pour ça qu'elle se droitise. Reste à savoir si l'électorat socialiste va se laisser avoir par cette droitisation ou si cela va profiter "aux extrêmes". Parce que finalement la droite essaye de faire croire qu'elle se gauchise (kouchner...) et la gauche se droitise, au final il n'y a plus vraiment de conviction où que ce soit. Tout le monde va finir par être d'accord, ça va être la belle vie en France. Ou pas...

Oui finir par être d'accord sur un système idéal c'est magique, je ne pense pas que ce soit le cas actuellement, ni même dans 10 ou 20 ans...
Youhou, plein de politiciens qui chercheront à faire du fric du fric du fric
cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alessia

avatar

Nombre de messages : 334
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: La "droitisation" de la gauche   Ven 6 Juin - 3:22

Notre instinct d'être humain égocentrique et égoïste (l'instinct de survie selon les théoriciens évolutionnistes, mais qui se caractérise par les descriptifs égoïstes aujourd'hui) pousse les gens vers le capitalisme. L'aversion au risque est tellement faible dans un monde où la compulsion règne en maître que les gens choisissent une société capitaliste au détriment d'une égalitaire, car le symbole motivateur n'est pas assez puissant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu

avatar

Nombre de messages : 369
Age : 34
Date d'inscription : 09/01/2008

MessageSujet: Re: La "droitisation" de la gauche   Ven 6 Juin - 3:45

Citation :
L'ouverture économique de ces dernières décennies nous fait entièrement dépendre et ce à 2000% de l'international

mais ce fut un choix de nos dirigeant, qui nous préparer déjà à la mondialisation et au capitalisme. Celà à pris encore plus d' ampleur avec l' UE. Et on voit bien aujourd'hui que c'est la cause de beaucoup de problemes, nos politiciens ne peuvent plus rien faire sans l' accord de bruxelles, ils ne leurs restent que de minimes décisions sociétales, ils sont contraint à un role d' animation.


Citation :
au final il n'y a plus vraiment de conviction où que ce soit. Tout le monde va finir par être d'accord

Celà fait un moment que c'est le cas! la preuve en est leur soutien à l' UE.
Concernant les vrais questions politiques serieuses il n' y a plus aucune difference entre l' UMP et le PS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/malamatiya
Tyty

avatar

Nombre de messages : 412
Age : 29
Localisation : Essonne
Emploi : Etudiant en soins infirmiers
Date d'inscription : 16/03/2007

MessageSujet: Re: La "droitisation" de la gauche   Ven 6 Juin - 3:56

Citation :
Citation :
au final il n'y a plus vraiment de conviction où que ce soit. Tout le monde va finir par être d'accord

Celà fait un moment que c'est le cas! la preuve en est leur soutien à l' UE.
Concernant les vrais questions politiques serieuses il n' y a plus aucune difference entre l' UMP et le PS.

Oui nous sommes d'accord, je voulais dire que tout le monde finira "officiellement" par être d'accord.

_________________
----------------------------------TYTY--------------------------------------
----------------Le combat finit où la liberté commence-----------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dzeff



Nombre de messages : 38
Age : 36
Localisation : Laon
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: La "droitisation" de la gauche   Ven 6 Juin - 21:21

Bonjour tout le monde,

Je post rarement sur ce forum, mais j’aimerais participer a cette conversation.

La Gauche a tendance à adhérer au libéralisme, clairement depuis les années 80 avec François Mitterrand.
L’autres gauche, anti-libéral et anti-capitaliste tend a être écrasé car les électeurs ont l’impression qu’elle ne correspond pas au aspirations de notre époque (le fric).
Une partie de cette extrême gauche se rallie, en gardant un esprit critique, au PS en espérant combattre le système de l’intérieur en se prêtant au jeu politique mis en place par les capitalistes (PCF notamment).
Une autre partie (LCR, LO ect..), ne souhaite pas prendre, en théorie, part au jeu politique tel qu’il existe et garde une certaines légitimité dans les couches populaire, mais avec des résultats de moindre importance dans les urnes. Il faut relativiser les succès de la LCR qui a été porté par la droite (le soutien de Sarkozy à Besancenot pour qu’il obtiennent les voix nécessaires a sa participation aux présidentielle 2007 entre autre, mais aussi la sur-médiatisation de la LCR dans des média pourtant « de droite ») pour affaiblir, a son insu, encore plus la gauche traditionnelle.

J’ai une vision assez négative de la politique mondiale et pense que K. Marx a vu juste lorsqu’il écrit, grosso modo, que chaque classe dirigeante au cours de l’histoire porte en son sein les raisons de sa chute.
A mon avis ce ne sont pas nos combats qui provoquerons la fin du capitalisme, mais les dérives du capitalisme lui-même. (Cela ne veut pas dire que nos combats sont inutiles, ils sont formateurs).


Le système capitaliste et libéral commence à montrer ses limites dans le monde ces dernières années avec :
- les problèmes écologique lié à la surexploitation, au gaspillage et à la recherche effrénée du profit.
- les inégalités croissantes dans le monde qui font basculer des régions entières dans l’extrémisme.
- La spéculation sur les matières première, notamment les céréales, qui commencent a ébranler les pays les plus pauvres frappé par la faim.
- L’impérialisme économique, dénoncé par Lénine et Marx, qui crée de nombreux conflits dans le monde.
- Et bien d’autres…

Lorsque les problèmes générés par le capitalisme atteindront leurs paroxysmes, nous assisterons à la fin d’un monde et la naissance d’un nouveau (à la manière de la fin du régime féodal et la naissance du régime capitaliste).
Reste à savoir dans quel sens se fera la révolution. Libérera-t-elle les classes sociales, supprimant les divisions ou nous mènera-t-elle vers un nouveau type d’asservissement avec une nouvelle classe dominante ?
C’est a ce moment que la gauche aura véritablement un rôle a jouer et elle ne devra pas oublier ce qu’est réellement l’ambition du socialisme/communisme.
A mon avis, la gauche ne peut pas vaincre le système tant que le libéralisme « fonctionne ». Pour le moment elle peut juste obtenir de petites victoires sans importance au regard de l’Histoire. Elle doit juste continuer d’exister et attendre le moment idéal, le grand soir, pour faire accepter ses idées qui correspondront alors au nouvel état du monde.

Je tiens à préciser que la division droite/gauche ne disparaîtra pas avec la fin du capitalisme. Il y aura toujours une droite conservatrice, retardant la fin d’un régime actuel, et une gauche révolutionnaire, aspirant à la fin de ce régime devenant obsolète face à la conjoncture mondiale.


J’espère avoir été assez clair, j’ai trop tendance à me perdre dans mon argumentation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.pcf.laon.free.fr/
Bardamu

avatar

Nombre de messages : 369
Age : 34
Date d'inscription : 09/01/2008

MessageSujet: Re: La "droitisation" de la gauche   Ven 6 Juin - 21:40

tu devrais poster plus souvent!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/malamatiya
Alessia

avatar

Nombre de messages : 334
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: La "droitisation" de la gauche   Sam 7 Juin - 2:32

Je suis tout à fait d'accord avec dzeff. C'est une belle réponse. affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oooooooYeah

avatar

Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 06/04/2008

MessageSujet: Re: La "droitisation" de la gauche   Dim 8 Juin - 21:33

cheers Magique, en voilà un qui a tout compris !
Et bien mon cher, à cause de toi le débat va peut-être se retrouver clos... Méchant va !
Bref tout à fait d'accord, et en effet tu devrais poster plus souvent. affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dzeff



Nombre de messages : 38
Age : 36
Localisation : Laon
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: La "droitisation" de la gauche   Dim 15 Juin - 20:08

Eh bin merci pour le compliment.
J’ai peu de mérite parce qu’en fait c’est un sujet qui retient mon attention depuis longtemps, j’ai donc eu tout le temps de méditer sur la question. En effet, je suis très engagé politiquement et j’ai notamment participé aux dernières élections municipales et cantonales (sur la liste PCF).

Ma vision est assez pessimiste et pourrait démotiver pas mal de jeunes militants. Je vous avoue que je n’en parle pas autour de moi pour éviter ce genre de réaction.
Faire des efforts sans jamais espérer en récolter les fruits un jour est très difficile. De nombreux militants espèrent être les témoins de l’avènement d’un nouvel ordre politique. Ils essayent donc de se rassurer à coup de statistiques et de résultats positifs très localisés pour donner un sens à leur lutte.
Je pense que l’essentiel est de conserver un bagage idéologique en veillant à ne pas le dénaturer car une vraie politique anti-libérale et anti-capitaliste ne peut pas s’exprimer pleinement dans un système politique mis en place par les puissances libérale et capitaliste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.pcf.laon.free.fr/
Bardamu

avatar

Nombre de messages : 369
Age : 34
Date d'inscription : 09/01/2008

MessageSujet: Re: La "droitisation" de la gauche   Dim 15 Juin - 22:18

Citation :
Une partie de cette extrême gauche se rallie, en gardant un esprit critique, au PS en espérant combattre le système de l’intérieur en se prêtant au jeu politique mis en place par les capitalistes (PCF notamment).
Une autre partie (LCR, LO ect..), ne souhaite pas prendre, en théorie, part au jeu politique tel qu’il existe et garde une certaines légitimité dans les couches populaire, mais avec des résultats de moindre importance dans les urnes.


Pour le coup je te trouve assez optimiste. Je ne suis pas sur que le PCF essaie de combattre un systeme en se pretant aux jeux, c'est le systeme qui le maintien en vie! 3% , c'est toujours 3%, surtout lorsque ces 3% irai dans le camp du front national (comme la grande majorité de l' electorat communiste des années 70) plutot que dans le leur! Le temps que certains prennent leur retraite ils ont au moins quelques sieges au chaud, ça vaut bien de se taire sur les sujets un peu trop sérieux!
Quand à la LCR, si elle ne participe pas aux jeux, alors à quoi? Rappellons qu'ils sont les premiers responsable de la chute du PCF. Leur existence n' avait d'ailleurs que ce but. Et lorsque l'on entend cet abruti de Besancenot parler des sans-papiers... sur qu' au MEDEF on a tout interet à avoir une LCR entre 5 et 10%. d'autant + qu'ils sont les fer de lance de l' anti nationalisme (hier le PCF, aujourdhui le FN) donc du liberalisme mondialisé.




Citation :
A mon avis ce ne sont pas nos combats qui provoquerons la fin du capitalisme, mais les dérives du capitalisme lui-même. (Cela ne veut pas dire que nos combats sont inutiles, ils sont formateurs).

+ 10 000!
On voit déjà les signes de cette fin annoncée. Les multiples crises financieres, la chute du dollars, la hausse du pétrole, et plus généralement la misere ambiante des couches populaires. De toute façon pas besoin de sortir de st Cyr pour comprendre que la théorie du "toujours +" ne peut durer éternellement. Malgré les tentatives pour mettre la main sur les régions stratégique necessaire à la survie de ce systeme et celle visant à neutraliser la conccurence (d' asie, d' am sud), le clash ne fait qu'etre retardé, c'est inévitable.
Ceux qui pensent que désormais on vivra dans une paix permanente grace à leur systeme (c'est l' argument avancé si l'on y refléchit bien) n'ont pas les pieds sur terre, comme si désormais tout est établit et restera immobile... Rolling Eyes
Nous sommes plus que jamais dans la situation où un dominant doit empecher les dominés plus nombreux, de s' exprimer. C'est la cause réelle de tous les conflits depuis la seconde guere mondiale.

Non seulement le combat n' est pas inutile mais il est necessaire puisqu'il s' agit de se "preparer" à la fin de ce systeme et d' etre là le jour J en étant déjà structuré.


Pour en revenir à notre gauche. Comme tu l' as dit elle est libérale depuis au moins Mitterand, mais on peut déjà désigner 68 comme debut d'une gauche liberale-libertaire, mai 68 qui est + une rebellion des fils de bourgeois qu'une revolte populaire comme on veut nous le faire croire. Une emeute de fainéant pour secher les cours, on est déjà trés loin des valeurs liés au travail vehiculé par le socialisme, on entre dés lors dans les parasites bourgeois du tertiaire, de la pub... qui finallement aujourd'hui se retrouve avec les memes interets que la droite financiere, dites aussi droite des affaires. Union sacré symbolisé dans le combat pour le "oui" à l' europe de bruxelles, plus recemment par le mariage d'une mondaine au chef de l' UMP...

On peut clairement distinguer aujourdh'ui 4 mouvements: la droite des affaires (MEDEF, UMP, Modem), la gauche bobo (PS, les verts, Modem, LCR) , la gauche du travail (PCF, PT) et la droite des valeurs (FN, MPF).
Face à l' Union des deux premiers il n' y a guere d' alternative que l'union des deux autres.
Et alors qu'un candidat défendant leurs idées s' est retrouvé au second tour en 2002, on a assisté à un soutien quasi unanime (sauf LO a eu le "courage" de ne pas donner de consigne de vote...) pour le representant du systeme, prouvant par la meme occasion l' abandon de la lutte par ces partis (dont l' electorat avait de toute façon fait son choix dés le premier tour, le fn étant déjà à l' époque le premier parti ouvrier).



Citation :
Je tiens à préciser que la division droite/gauche ne disparaîtra pas avec la fin du capitalisme. Il y aura toujours une droite conservatrice, retardant la fin d’un régime actuel, et une gauche révolutionnaire, aspirant à la fin de ce régime devenant obsolète face à la conjoncture mondiale.

c'est là où je ne suis pas trop d' accord. On voit bien que la distinction gauche/droite est désormais fictive sur le plan des idées. Et l'on se rapproche de + en + du systeme américain, la surmédiatisation de leur deux candidat aux dernieres présidentielles le montre. Le match était déjà joué. Avec pour pas trop nous brusqué, Bayrou dans un role d' épouventail, histoire de dire qu' on l'on avait la possibilité de... en réalité afin d' assurer les 2 premieres place aux européistes liberaux.
Concernant la gauche "revolutionnaire", ce n'est pas avec 15 groupes à 0,2% qu'on arrivera à quelquechose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/malamatiya
dzeff



Nombre de messages : 38
Age : 36
Localisation : Laon
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: La "droitisation" de la gauche   Dim 15 Juin - 23:14

Il est quand même bon de rappeler que le PCF est le deuxième parti de France en terme de nombre d’adhérents et que les résultats ne reflètent pas toujours sa véritable « puissance politique ».
Il est vrai que le PCF à un rôle critiquable au sien de la gauche, mais en même temps il n’a pas le rôle le plus simple. En effet, il a fait le choix de ne pas attendre le « grand soir » sagement dans son coin et doit de ce fait faire des concessions (rien qu’au niveau municipal ce n’est pas simple parfois).
C’est facile de rester fidèle à ses idées lorsqu’on ne participe pas activement à la politique actuelle mais le PCF pense que les plus démunis ne peuvent se permettrent d’attendre indéfiniment, ils ont besoin d’aide maintenant.
Evidement le PCF a fait des erreurs politiques et continuera certainement d’en faire, mais les erreurs sont formatrices et puis… Errare humanum est.

Il est vrai que l’extrême gauche est aujourd’hui un facteur d’affaiblissement pour la gauche traditionnelle, mais il ne faut pas oublier que c’est avant tout la branche libérale de la gauche qui a sabordé le PC

A propos de l’électorat que le FN et le PCF ont en commun, c’est une réalité indéniable, mais est-ce anormal ? Dans les deux cas il s’agit d’un électorat populaire.
C’est une réalité qui peut être insultante pour les militants communistes, mais moi je ne m’en offusque pas.
Beaucoup d’électeurs du FN sont attaché aux valeurs traditionnelles de la gauche mais vote à droite :
- Par manque de culture politique (ils ignorent que le FN appliquera un programme qui ne profitera qu’a la « bourgeoisie »).
- Par racisme et xénophobie (ce n’est pas vraiment un racisme haineux dans la plupart des cas, mais une réelle peur de l’étranger et la recherche d’un bouc émissaire… c’est un réflexe traditionnel en occident).
- Pour protester contre la politique actuelle.
Il n’y a pas beaucoup de partisans convaincus du FN, il n’y a qu’a voir le retournement de situation au second tour en 2002 (même s’il est vrai que le matraquage médiatique y est pour quelques choses aussi… d’ailleurs j’ai trouvé cette situation hautement anti-démocratique mais ce n’est pas l’objet de ce débat).
C’est à la gauche de militer et de fournir une culture suffisante pour « fidéliser » ses électeurs. Et surtout il faut arrêter de diaboliser le FN et se contenter d’expliquer objectivement ce qu’il représente

Par contre, je ne placerais pas la LCR dans la catégorie « gauche bobo ». Ils défendent quand même des idées vraiment révolutionnaires (je t’invite à lire « Révolution ! 100 mots pour changer le monde » de Besancenot »). Le seul « problème » avec la LCR c’est que son idéologie n’est pas applicable dans une société libérale et qu’il faut d’abord passer par une phase de « révolution » pour changer complètement de système. En clair, la LCR c’est bien mais après le « grand soir ».

Je pense que le PCF, quant à lui, défend une ligne politique qui pourrait assurer la transition d’un régime vers un autre car il peut fonctionner dans notre société actuelle.

Je pense que tu donnes un peu trop d’importance aux résultats des présidentielles. 15 groupes à 0.2% c’est peut être inutile pendant les élections, mais sur le terrains des milliers de gens qui milites et qui font circuler des idées socialiste (attention, je ne parle pas du PS quand je parle de socialisme) ça sert quand même à entretenir un terreau qui peut être un réel bénéfice pour l’avenir.

L’Amérique (USA) est peut être une exception politique (ils sont assez binaire là bas. Je ne dis pas ça dans le sens péjoratif du terme). Mais je tiens à souligner que des mouvements d’extrême gauche commence à se faire entendre un peu partout dans le monde, notamment en Amérique latine, et qu’ils cassent les anciens schémas politiques issus du colonialisme économique des USA.
Je ne pense pas que nous connaîtrons un schéma équivalent aux USA en France, quand bien même certaines grandes formations (UMP depuis 2002 et PS depuis 1981) pourraient faire présager un tel avenir. Bien évidement je n’ai pas d’arguments pour défendre mon point de vue et il n’engage que moi.


En tout cas j’ai lu ton analyse du PCF avec attention et en prends bonne note.

Jeff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.pcf.laon.free.fr/
Bardamu

avatar

Nombre de messages : 369
Age : 34
Date d'inscription : 09/01/2008

MessageSujet: Re: La "droitisation" de la gauche   Lun 16 Juin - 1:36

Citation :
il ne faut pas oublier que c’est avant tout la branche libérale de la gauche qui a sabordé le PC

par l'intermédiaire de la LCR.


Citation :
C’est une réalité qui peut être insultante pour les militants communistes, mais moi je ne m’en offusque pas.

perso je me sens totalement en dehors de ces querelles. C'était une autre époque. D'ailleurs une fois que les vieux seront partis je pense que la page sera définitivement tourné.



Citation :
ils ignorent que le FN appliquera un programme qui ne profitera qu’a la « bourgeoisie »).

je ne crois pas. leur programme ne reflete pas ça.
Traditionnellement on dit que le Fn soutiens les petits patrons, mais attention ça n' a rien à voir avec la bourgeoisie! Surtout aujourdhui! les petits patrons sont des mecs qui bossent et qui créent des emplois. Nous ne sommes plus dans une lutte patrons/ouvriers, aujourd'hui nous avons des interets communs, ils seraient temps de nous en rendre compte! et dailleurs les electeurs s' en sont rendu compte.

Le racisme et la xénophobie je cherche encore sur quoi on peut se baser pour y croire. Privilégier son pays, etre nationaliste et meme patriote ne signifie pas forcement etre raciste et/ou xénophobes. ça c'est un truc typique français, bien relayé par la LCR justement: Tout français qui aime la france est systematiquement traité de facho, j' exagere à peine, ils l'ont fait avec le PCF, maintenant avec le FN. Je ne crois pas à ces accusations qui forment le seul argument de la classe politique contre ce parti.


Citation :
Il n’y a pas beaucoup de partisans convaincus du FN, il n’y a qu’a voir le retournement de situation au second tour en 2002

euh... quel retournement de situation?? le fn n' a pas fait moins de voix au second tour, meme si le pourcentage est moins bon. logique dailleurs.

et justement j' ai vu une statistique disant que justement les electeurs du fn était ceux qui votait le + pour un programme.

Le vote protestataire? oui bien sur. Aprés tout tous les autres ont prouvé leur incompetence..


Citation :
Par contre, je ne placerais pas la LCR dans la catégorie « gauche bobo ».

la LCR, rien que leur positionnement pro sans papier les décrédibilisent. ça sert à rien d' en parler, ils sont inutiles. Leurs pseudos idées révolutionnaires sont inapplicables au mieux, débiles au pire. Tout juste bon à seduire quelques étudiants bobo en quete de conscience politique, qui voteront PS ou UMP une fois leur place de cadre acquis.

Le terreau il est entretenu soit, mais il n' y a personne pour presenter une réelle alternative, une vrai opposition.
Serieusement le PCF est mort et enterré, il fait tout juste de la figuration et n' a plus aucun impact. Un parti à 3% ne sert objectivement à rien, c'est meme contre productif. Et sur le plan des idées il est ridicule qu'un parti comme le PCF, et meme la LCR s'ils étaient vraiment honnete, de s' allier avec le PS. A un moment il faut peut etre que les communistes rejoignent leur électorat...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/malamatiya
dzeff



Nombre de messages : 38
Age : 36
Localisation : Laon
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: La "droitisation" de la gauche   Lun 16 Juin - 3:26

Non vraiment, historiquement c’est une erreur de ta part.
La LCR a soutenu le PCF aux élections de 1981.
En 1983 elle dénonce le tournant libérale du gouvernement et considère que ce fait accélère la chute du PCF et la transformation social-libérale du PS.
Le virage politique de Mitterrand en 1986 avec l’arrivé de Chirac provoque d’ailleurs le recul de tout les parti d’extrême gauche.
La LCR soutiens encore les communistes en 1988.
En 1995 aussi elle appelle à voter Hue (PCF).
La LCR décolle à partir de 2002, depuis la candidature du sympathique Besancenot.

On peut dire qu’elle a profité (plus tard) du déclin du PCF mais n’est en aucun cas sa cause.

La chute du mur de Berlin a aussi provoqué une nette régression de tous les partis communiste a travers l’Europe (1989), les partis socialistes abandonnent l’anti-capitalisme et acceptent l’économie de marché.


A propos du FN

Ils se définissent eux même qu’en n’étant pas de droite, mais c’est une stratégie pour soigner l’image du parti.

Quelques points de son programme :

• Retour dans leur pays d’origine d'un grand nombre d'immigrés ou d'enfants d'immigrés ayant acquis la nationalité française, si ceux-ci ont été condamnés pour un crime ou un délit. C’est quand même pas mal raciste. Il crée des catégories dans la nationalité française et finalement, un étranger reste étranger même après obtention de la nationalité française.
• Restauration de la peine de mort.
• La répression des crimes et délits, avec des peines plus élevées ;
• Le rétablissement de la peine de mort.
• La diminution du nombre des fonctionnaires ;
• La diminution des impôts et taxes sur les sociétés ;
• La suppression des subventions publiques aux associations qu'il considère comme « noyautées » par l'extrême gauche (culture, insertion, agitation socio-politique, etc.) ;
• Le retour à une morale « moins laxiste » ;
• Le natalisme, avec une position visant à restreindre le recours à l'avortement (notamment salaire familial versé à la mère au foyer, facilitation de l'adoption des enfants français) (extrait du programme présidentiel 2002).
• L’abrogation de la loi Pleven de 1972 (interdisant les propos racistes, elle est une refonte du décret-loi Marchandeau du 21 avril 1939), de la loi Gayssot de 1990 (renforçant l'arsenal législatif contre le racisme et interdisant la diffusion du négationnisme).
• supprimer progressivement l’impôt sur le revenu ;
• Exonération complète et immédiate des petits contribuables et écrêtement progressif des taux les plus élevés
• Suppression des droits de succession en ligne directe et de l’ISF ;
• Supprimer l’impôt sur les successions
• Arrêt de pratiques religieuses contraires à l’hygiène et au respect de la santé publique

Etc. etc.
On peut aussi ajouter le négationnisme du FN envers la Shoah.

Je n’ai pas envie de m’étendre sur le sujet car on peut trouver de l’info là-dessus un peu partout. Mais il apparaît clairement que c’est un parti raciste et clairement libérale et capitaliste.
Et puis si tu parle un peu avec les électeurs du FN (j’en connais pas mal personnellement), ça transpire quand même la haine envers les étrangers et la recherches de boucs émissaires. Personnellement je ne l’ai entend jamais parler politique il se contente de trouver des responsables aux problèmes du pays.
Le FN touche beaucoup les gens du monde rural et brandir le spectre de l’invasion étrangère marche à tout les coup pour des gens qui n’en voient jamais mais en entendent parler comme un mythe à la TV. Tu enlèves l’aspect racial, je pense qu’ils ne voteraient pas FN.


Citation :
« A un moment il faut peut être que les communistes rejoignent leur électorat... »

Que veut-tu dire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.pcf.laon.free.fr/
Bardamu

avatar

Nombre de messages : 369
Age : 34
Date d'inscription : 09/01/2008

MessageSujet: Re: La "droitisation" de la gauche   Lun 16 Juin - 4:33

bon je repondrai plus tard parce que ça risque d' etre long.... donc juste quelques précisions.

La LCR est par définition l' ennemi du PCF! Trotskiste/Staline enfin bref j' y reviendrai plus longuement...



Ensuite je sais pas où tu as trouvé ces points du programme du FN mais c'est juste un ramassi de désinformation!
Il n' a jamais été question de renvoyer quiquonque a la nationalité française! Il n' y a aucune distinction entre les français, issu ou pas de l' immigration. Au contraire meme puisqu'ils sont partisans de la preference nationale!
La peine de mort on voit bien sur le topic concerné que ça prete à discussion. De + il me semble que leur position s' est adoucit à ce niveau.

Concernant la suppression des subventions, franchement je ne suis pas vraiment contre lorsque je vois le nombre d' assos à la con qui pompent un pognon fou! Ensuite c'est la triste réalité mais elles sont effectivement noyautés par la gauche, et sont totalement improductive! ya qu'à voir le niveau culturel actuel.... Donc je crois pas que ça marcherai plus mal avec un autre systeme. Enfin là aussi c'est un sujet trés serieux qui porte à discussion.

Ensuite tout ce qui est "diminution, supression" etc... c'est bien jolie mais ce n' est pas comme ça que l' on commente un programme économique! perso j'y connais pas grand chose mais de nombreux economiste renommer ont "avouer" la qualité du programme eco du fn aux dernieres presidentielles.

Concernant le natalisme il faut savoir! On nous bassine depuis trop de temps avec le vieillissement de la population et l' immigration soit disant necessaire pour y remedier pour que je considere une politique familiale, nataliste comme une erreur! Surtout lorsque l'on sait que l' avortement est la premiere cause de mortalité en europe! (fouille un peu ce forum, on en a déjà parlé). je suis carrement pour un salaire parental!

Ensuite "arret des pratique religieuse..." désolé mais c'est de la désinformation. Ce n'est pas parceque l'on s'inquiete de la construction de mosquée que l'on ne veut pas de musulman pratiquant!

Perso je suis également contre la gayssot et surtout pour la liberté d' expression! là aussi le fn n' est pas le seul à le demander. Des historiens et scientifiques ne peuvent aujourdhui effectuer les moindre recherche sur certains sujet à cause de cette loi. Je trouve cette loi non seulement absurde mais dangeureuse: elle empeche de remettre en cause certains fait historique.

le reste n' est que legende, surtout concernant la soi disant négation de la shoah... qui comme dailleurs à me courir sur le haricot 20 fois par an avec leur devoir de memoire.


Non seulement je connais des électeurs fn mais surtout des militants... de toutes les couleurs!
Il est vrai, et c'est une consequences de la diabolisation, qu' une certaines parti des électeurs votent fn pour de mauvaise raison, c'est loin d' etre la majorité! crois tu vraiment que l' ancien electorat communiste est raciste?
On a trop souvent fait l' amalgame entre le front national et certains groupes identitaires. J'y reviendrai une autre fois.
De +, ils se sont toujours désolidarisés des groupes extremiste à tendance neo nazi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/malamatiya
dzeff



Nombre de messages : 38
Age : 36
Localisation : Laon
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: La "droitisation" de la gauche   Lun 16 Juin - 15:54

J’ai lu attentivement ta réponse, mais à bien y réfléchir je pense que l’on s’éloigne du sujet initial.
De plus si tu est contre la gauche et partisans, sympathisant ou militant du FN et que tu discute avec un militant communiste (que je suis), je pense qu’on va tourner en rond (j’ai eu le plaisir de discuter avec le candidat FN de Laon le soir du premier tour au municipal, on a eu le même genre de discussion stérile).

A la limite je pense que ça mérite la création d’un nouveau sujet si tu souhaites poursuivre.
Pour clore cette discussion, en admettant que le FN ne soit pas la bête noire que l’on nous décrit, je reste opposé à cette politique car le communisme est internationaliste, anticapitaliste et anti-libérale (tout le contraire du FN donc).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.pcf.laon.free.fr/
Bardamu

avatar

Nombre de messages : 369
Age : 34
Date d'inscription : 09/01/2008

MessageSujet: Re: La "droitisation" de la gauche   Lun 16 Juin - 23:29

on s' éloigne carrement là.

Je milite un peu pour http://rebellion.hautetfort.com/

Pour clore un peu le sujet, je pense qu'il faut sortir des clichés gauche/droite actuel, il faut redéfinir un schéma politique. Il y a en gros les ultraliberaux et les autres. On le voit bien sur la question européenne. On a UMP, PS, MODEM d'un coté, et PCF,LCR,FN de l' autre.
Autre chose, lorsque tu dis que le communisme est internationaliste, je te rappelle que dans internationalisme il y a "nationalisme".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/malamatiya
dzeff



Nombre de messages : 38
Age : 36
Localisation : Laon
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: La "droitisation" de la gauche   Ven 20 Juin - 0:35

Si tu cherche des mots dans les mots aussi…

lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.pcf.laon.free.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La "droitisation" de la gauche   

Revenir en haut Aller en bas
 
La "droitisation" de la gauche
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour Eric Zemmour, le Front national est "trop à gauche", et "nous nous dirigeons vers le chaos" à cause des "musulmans dans le peuple français".
» Les "dons"
» chatbox/ petit rectangle à gauche "ouvrir"
» Dans "L'Humanité", appel des maires de gauche pour revenir sur la réforme des rythmes
» Etes-vous aussi "laxophobes" (diarrhée)?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Index Volition :: Le Contemporain :: Politique Gouvernementale-
Sauter vers: