Index Volition


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La morale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tyty

avatar

Nombre de messages : 412
Age : 28
Localisation : Essonne
Emploi : Etudiant en soins infirmiers
Date d'inscription : 16/03/2007

MessageSujet: La morale   Jeu 13 Mar - 0:42

Petit questionnement sur la morale: doit-on respecter "la morale" quoi qu'il arrive? Si non, jusqu'où peut-on aller dans la transgression de la morale?

Exemple (parce que je sent que je ne me fais pas bien comprendre): est-il morale de coucher avec sa sœur? Apparemment non, mais finalement pourquoi cela est-il immorale?

Y a t-il une raison à la morale? Faut-il lui en donner? Comment peut-on expliquer à son fils que c'est pas bien de coucher avec sa sœur sans lui donner aucun argument, juste en lui disant "c'est comme ça c'est tout"

Pour moi tout ce qui ne nuit à personne n'est pas immorale, autrement dit, je ne respecte pas "la Morale" générale. Autrement dit pour moi il n'y a rien d'immoral à coucher avec sa sœur.

Je trouve ce sujet assez complexe, alors peut-être faut-il me recadrer.

_________________
----------------------------------TYTY--------------------------------------
----------------Le combat finit où la liberté commence-----------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
goldilox

avatar

Nombre de messages : 1088
Age : 38
Localisation : Reims
Emploi : Champion de bistrot
Loisirs : La bière !!!!!!!!!
Date d'inscription : 06/12/2006

MessageSujet: Re: La morale   Jeu 13 Mar - 1:09

La morale c'est une communauté de valeur acceptée par la société pour définir ce qui est bien, pas bien, ce qu'il est de bon ton de faire ou ne pas faire en société, etc etc... en fonction de la culture dominante. Bon, vu que c'est basé sur l'émotionel, rien ne nous oblige à la respecter, disons que si on transgresse on risque de ne pas être compris par les autres, de passer pour un original, d'être exclu.
De plus, d'une culture à une autre, d'une époque à l'autre, la morale n'est pas la même vu que les valeurs sont différentes. Chez nous avoir plusieures femmes, ça ne se fait pas. Ailleurs, en avoir qu'une, c'est trop la honte. Chez nous, tuer qqn c'est interdit. Chez les civilisation précolombiennes, ça se faisait régulièrement, et c'était généralement vécu comme un honneur que de se faire sacrifier. Sous Louis XIV, c'était impensable de se laver, celui qui faisait des efforts d'hygiène était même soupçonné de "bougrerie" (c-a-d d'être homo). Maintenant tout le monde se lave (ou presque) etc etc...
Après, il y'a la conception propre à chacun de ce qui est moral ou pas, et là on entre dans le subjectif... Ce n'est qu'une affaire de jugement... Ce qui est immoral, c'est parcequ'on le juge comme tel, d'un point de vue personnel ou sociétal... Il faut bien savoir que l'inceste par exemple est majoritairement défini comme immoral un peu partout dans le monde, mais dans certaines tribus ça se pratique... Un fils doit coucher avec sa mère et/ou son père pour passer à l'âge adulte... On en pense ce que l'on en veut, mais tant que c'est accepté et compris par tout le monde, ça a une signification sociale, ça donne du sens... Chez nous on trouve bien tout à fait normal de mentir à nos enfants en leur faisant croire au Père Noël (alors que le mensonge est fortement réprimé dans notre culture judéo-chrétienne)... Il y'a 20 ans, c'était fréquent de voir qqn fumer à la télé, dire merde ou montrer son cul en direct. Aujourd'hui, ça ferait désordre...
comme quoi ce n'est qu'une question de jugement et d'évolution des mentalités... donc si tu veux coucher avec ta soeur, à toi de voir... Razz

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tyty

avatar

Nombre de messages : 412
Age : 28
Localisation : Essonne
Emploi : Etudiant en soins infirmiers
Date d'inscription : 16/03/2007

MessageSujet: Re: La morale   Jeu 13 Mar - 3:07

J'ai pas de sœur, que des frères No No No .
Autrement dit, la morale ne se justifie que par la pensée commune. Comme disait Desproges "tout le monde s'accorde a critiquer la pensée unique". Mais dans ce cas, pourquoi personne n'ose remettre en cause certaines choses dans la mesure où il est excessivement simple de l'argumenter. La société a-t-elle le droit d'imposer sa pensée unique à tout le monde. Pourquoi celui qui le veut ne peut pas coucher avec sa sœur sans être exclu de la société. Est-il morale d'imposer ses idées aux autres? (on peut retourner le problème dans tous les sens), ainsi on répondra "non ce n'est pas morale d'imposer son idée aux autres" le problème étant que la morale le fait. La morale ne devrait être prise en compte qu'à partir du moment où elle est argumentable: Exemple: C'est mal de frapper quelqu'un parce que cela nui à sa santé et dégrade son intégrité physique.

Une seule conclusion: monde de merde (l'utopiste revient).

_________________
----------------------------------TYTY--------------------------------------
----------------Le combat finit où la liberté commence-----------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RaVioli
Admin
avatar

Nombre de messages : 1517
Localisation : Est-ce une information capitale à votre survie ?
Emploi : Etudiant en Aéronautique
Date d'inscription : 25/03/2006

MessageSujet: Re: La morale   Ven 14 Mar - 3:31

Je vais reprendre ce que vous avez dit tous les deux car c'est véritable : la morale est une notion définie aléatoirement par un ensemble dominant. La Morale peut donc être abjecte ou honnête mais ceci toujours en corrélation avec la communauté qui la qualifie. Dans l'absolue, la morale ne peut donc pas exister. Même le fait de faire du "mal" physiquement à soi ou quelqu'un ne peut pas paraître si "immorale" que cela. Des ethnies d'Amérique du Sud et d'Afrique vouent un culte particulier aux scarifications et autres châtiments corporels. La douleur que l'on pourrait croire est en fait une dévotion. Un moyen spirituel. Un moyen de démontrer sa bravoure. Si l'on apprend à la connaître par un côtoiement excessif la douleur peut tout à fait devenir morale. Tout est affaire d'accoutumance. Tout n'est que branle-bas. En gros et pour terminer, aucune morale ne pourra prétendre à l'absolu...

_________________
On construit sa vie sur ce que l'on donne (Winston Churchill)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://volition.superforum.fr
goldilox

avatar

Nombre de messages : 1088
Age : 38
Localisation : Reims
Emploi : Champion de bistrot
Loisirs : La bière !!!!!!!!!
Date d'inscription : 06/12/2006

MessageSujet: Re: La morale   Ven 14 Mar - 16:29

Dans l'absolu oui, je pense... Par définition, "la morale se rapporte au concept de l'action humaine qui concerne les sujets du juste et de l'injuste, également désignés sous le nom bien et mal". Donc des choses relativement subjectives

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ady

avatar

Nombre de messages : 281
Age : 30
Localisation : Essonne
Emploi : Animachomeur
Loisirs : Mono, Net, Spl.f, Propa
Date d'inscription : 13/03/2007

MessageSujet: Re: La morale   Ven 14 Mar - 21:11

J'emmerde la morale. La morale, c'est pour les moutons, pour les conditionnés.
Seule l'éthique compte, l'éthique de la liberté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Linkin Lydia

avatar

Nombre de messages : 1257
Localisation : Entre Rapture, ParaWorld et le donjon de l'Overlord...
Emploi : I'm a Maccas Chick! XD
Loisirs : Quand y'en a marre, y'a Malabar!
Date d'inscription : 02/04/2006

MessageSujet: Re: La morale   Sam 15 Mar - 0:10

Ady a écrit:
J'emmerde la morale. La morale, c'est pour les moutons, pour les conditionnés.
oui oui oui!
je suis (du verbe suivre) ce que je veux la morale n'en fait pas partie
anticonformisme
refuse de faire ce que les autres font parce qu'ils sont majoritaires...


par contre j'irais pas avoir de rapports avec mon frère pour plusieurs raisons dont le fait que je ne suis pas mais alors pas du tout le genre de fille à se faire sautée à tous les coins de rue et par n'importe qui... pour moi pas de relations multiples à tout va et sans sentiment car dans ce cas je vois le mec comme un "fourre-tout" et la fille comme un "trou à spermeS" ("trou à biteS" si port de capote...).. je trouve ça dégradant: pas de sentiment, le respect je le vois pas non plus bref j'adhère pas! infidélité impossible dans mon cas... Oo
donc je n'aurais de rapport qu'avec quelqu'un qui m'inspire une relation durable, une relation dont la date de fin n'est pas marquée à l'avance sur un calendrier... et je ne me vois pas faire ma vie avec un frère parce que si ça dure très longtemps il y a possibilité d'enfants et paf ça fait des chocapics pour le problème que vous connaissez CERTAINEMENT!


Ady a écrit:
l'éthique compte, l'éthique de la liberté.
par contre la non pas de liberté nié!

_________________
oOo ^^ ThE LiNkIn LyDiA ^^ oOo

NIARK LES RABAJOIES!
y'en a qui devraient se taire... j'en fais partie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tyty

avatar

Nombre de messages : 412
Age : 28
Localisation : Essonne
Emploi : Etudiant en soins infirmiers
Date d'inscription : 16/03/2007

MessageSujet: Re: La morale   Sam 15 Mar - 0:30

RaVioli a écrit:
Je vais reprendre ce que vous avez dit tous les deux car c'est véritable : la morale est une notion définie aléatoirement par un ensemble dominant. La Morale peut donc être abjecte ou honnête mais ceci toujours en corrélation avec la communauté qui la qualifie. Dans l'absolue, la morale ne peut donc pas exister. Même le fait de faire du "mal" physiquement à soi ou quelqu'un ne peut pas paraître si "immorale" que cela. Des ethnies d'Amérique du Sud et d'Afrique vouent un culte particulier aux scarifications et autres châtiments corporels. La douleur que l'on pourrait croire est en fait une dévotion. Un moyen spirituel. Un moyen de démontrer sa bravoure. Si l'on apprend à la connaître par un côtoiement excessif la douleur peut tout à fait devenir morale. Tout est affaire d'accoutumance. Tout n'est que branle-bas. En gros et pour terminer, aucune morale ne pourra prétendre à l'absolu...

Nous sommes d'accord en gros. Pour reprendre l'exemple de la scarification, je dirais que cela n'est pas immoral dans la mesure où cela ne nui à personne, de la même manière que le sadomasochisme ne nui (normalement) à personne puisque chaque personne est consentante. C'est une histoire de choix .
Merci LL pour ton avis, mais pourrais tu expliquer l'idée de "pas de liberté nié!" je comprend pas tout.
Mais je voudrait que vous repreniez cette partie de mon post en répondant aux questions svp:

"La société a-t-elle le droit d'imposer sa pensée unique à tout le monde. Pourquoi celui qui le veut ne peut pas coucher avec sa sœur sans être exclu de la société. Est-il morale d'imposer ses idées aux autres? (on peut retourner le problème dans tous les sens), ainsi on répondra "non ce n'est pas morale d'imposer son idée aux autres" le problème étant que la morale le fait"

Merci

_________________
----------------------------------TYTY--------------------------------------
----------------Le combat finit où la liberté commence-----------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
goldilox

avatar

Nombre de messages : 1088
Age : 38
Localisation : Reims
Emploi : Champion de bistrot
Loisirs : La bière !!!!!!!!!
Date d'inscription : 06/12/2006

MessageSujet: Re: La morale   Lun 17 Mar - 16:30

Ady a écrit:
J'emmerde la morale. La morale, c'est pour les moutons, pour les conditionnés.
Seule l'éthique compte, l'éthique de la liberté.

L'éthique c'est ta morale personnelle non ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
igliros

avatar

Nombre de messages : 119
Age : 26
Localisation : Le Monde
Emploi : Lycéen
Date d'inscription : 04/07/2006

MessageSujet: Re: La morale   Lun 17 Mar - 20:14

On a tous notre morale, nos règles de conduite, plus ou moins influencées par l'environnement dans lequel on a grandit et évolué, mais on peut toujours s'en détacher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tyty

avatar

Nombre de messages : 412
Age : 28
Localisation : Essonne
Emploi : Etudiant en soins infirmiers
Date d'inscription : 16/03/2007

MessageSujet: Re: La morale   Mar 18 Mar - 0:30

igliros a écrit:
mais on peut toujours s'en détacher.

Est-ce réellement ça? Oui on peut s'en détacher mais dans ce cas on se détache de la société dans laquelle on vit, donc on ne peut pas s'en détacher sans devenir "asocial" et c'est ça que je veux mettre évidence. Ne faut-il pas alors faire bouger la morale puisqu'elle n'est parfois pas défendable. Par "faire bouger" je veux dire que de la même manière que la morale change sur l"homosexualité par exemple il faut la faire changer sur certains points similaires comme celui que je développe au début du sujet par exemple.
La morale était faite comme ça, le peuple se rend compte que ça n'a aucun sens et du coup la morale change. Dommage que le peuple mette autant de temps à bouger.

_________________
----------------------------------TYTY--------------------------------------
----------------Le combat finit où la liberté commence-----------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Linkin Lydia

avatar

Nombre de messages : 1257
Localisation : Entre Rapture, ParaWorld et le donjon de l'Overlord...
Emploi : I'm a Maccas Chick! XD
Loisirs : Quand y'en a marre, y'a Malabar!
Date d'inscription : 02/04/2006

MessageSujet: Re: La morale   Mar 18 Mar - 2:29

Coucher avec ses frères et soeurs n'a pas toujours été interdit par la morale
Au contraire, c'était un bon moyen (chez les russes?) de ne pas disperser la fortune familiale
seulement la consanguinité fait que tu ne couches ni avec ton frère/ta soeur, ni avec ton cousin/ta cousine dans les pays les plus développé (pas au maghreb quoi...)

_________________
oOo ^^ ThE LiNkIn LyDiA ^^ oOo

NIARK LES RABAJOIES!
y'en a qui devraient se taire... j'en fais partie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ady

avatar

Nombre de messages : 281
Age : 30
Localisation : Essonne
Emploi : Animachomeur
Loisirs : Mono, Net, Spl.f, Propa
Date d'inscription : 13/03/2007

MessageSujet: Re: La morale   Jeu 20 Mar - 3:21

goldilox a écrit:
Ady a écrit:
J'emmerde la morale. La morale, c'est pour les moutons, pour les conditionnés.
Seule l'éthique compte, l'éthique de la liberté.

L'éthique c'est ta morale personnelle non ?

Bien sur Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La morale   

Revenir en haut Aller en bas
 
La morale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cas pratique sur la personne morale
» AUX PAPAS ET AUX MAMANS SEPARES ET EN DETRESSE MORALE
» Les Voeux Religieux (Ethique & Morale)
» La religion, l’athéisme et la morale.
» athéisme et morale ou éthique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Index Volition :: L'Extraverti :: L'Antenne Libre-
Sauter vers: