Index Volition


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Et l'ISF ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Socrate

avatar

Nombre de messages : 209
Date d'inscription : 30/06/2006

MessageSujet: Et l'ISF ?   Mer 7 Mar - 1:14

Vu par certain comme un impôt nécéssaire, et par d'autre comme le principal responsable de la fuite des capitaux.
Que pensez voude l'ISF?
L'ISF doit-il être supprimé ? Plafonné ? Conservé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
boz



Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 28/02/2007

MessageSujet: Re: Et l'ISF ?   Mer 7 Mar - 4:49

pour l'ISF :
- on est déjà un pays surendetté, réduire l'impot de 400 000 français qui rapporte 3 milliards c'est se surendetter encore plus non? A moins qu'il faille supprimer les "acquis sociaux" (on pourrait faire d'une pierre 3 coups : on ne rembourse plus une partie des soins, ceux qui on peut d'argent meurent plus facilement, ça fait moins de RMI à distribuer et plus tard moins de retraite) - pour ceux qui ont pas compris c'est de l'ironie ...
Enfin on pourrait faire des économies et ne pas fabriquer un 2ème porte avion ou de sous marin nucléaire, on pourrait éviter d'envoyer nos militaires en Côte d'Ivoire (cout : 1 milliard d'euro depuis 4 ans quand même)
- ils vont quand même pas nous faire pleurer les riches, il faut quand même avoir plus de 760 000 euros pour être imposé ... et encore on est pas imposé sur les 760 000 euros mais juste sur ce qui les dépasse
quelques explications sur http://fr.wikipedia.org/wiki/Imp%C3%B4t_de_solidarit%C3%A9_sur_la_fortune

Attention Twisted Evil
Laisser partir ces gens qui se croient ruinés par les impôts, ça permet de faire de la place pour les autres. Est-ce que la France a intérêt à garder des personnes aussi égoïstes?

Franchement, si je possédais 800 000 euros, je les placerais à 5%, ça rapporte juste en intérêt 40 000 € par an ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okuden
Invité



MessageSujet: Re: Et l'ISF ?   Mer 7 Mar - 8:05

je pense pas qu'il faille toucher à l' ISF. ça rapporte pas mal sur des gens qui ont bien assez de pognon comme ça.

en plus, c'est un peu un symbole en france cet impot.
Revenir en haut Aller en bas
goldilox

avatar

Nombre de messages : 1088
Age : 38
Localisation : Reims
Emploi : Champion de bistrot
Loisirs : La bière !!!!!!!!!
Date d'inscription : 06/12/2006

MessageSujet: Re: Et l'ISF ?   Mer 7 Mar - 16:52

Il me semble normal de payer des impôts de façon proportionnelle à son patrimoine. Supprimer l'ISF est à mon avis injuste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Socrate

avatar

Nombre de messages : 209
Date d'inscription : 30/06/2006

MessageSujet: Re: Et l'ISF ?   Jeu 8 Mar - 20:42

Le problème, c'est pas tant le fait que l'ISF soit un impot "antisocial"( ça me fait bien marrer ), mais surtout qu'il soit responsable de la fuite de capitaux.
Un patron qui fonde une entreprise concurentielle à l'international, et qui file en Suisse à cause de l'ISF, c'est domage. Ne serais-ce qu'à cause de tout le pognon qui le suit.
Je pense que plutôt que garder un ISF, à terme pas très rentable, le mieux serait encore de le modérer, dans la mesure des réinvestissement fait par le contribuable en France, pour la création d'emploi.
En gros celui qui réinvestit régulièrement sa fortune pour créer des emplois est moins imposé sur son ISF.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Buddy_holly



Nombre de messages : 147
Date d'inscription : 20/12/2006

MessageSujet: Re: Et l'ISF ?   Ven 9 Mar - 0:04

la Suisse touche du fric quand les partons y vont ?
enfin je veux dire , a t-elle un interet à se que les partons viennent ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
davolutionnaire

avatar

Nombre de messages : 282
Age : 27
Localisation : Paris
Emploi : Lycéen
Date d'inscription : 04/01/2007

MessageSujet: Re: Et l'ISF ?   Ven 9 Mar - 1:10

Je me posais la meme question mais je pense que oui ça serait assez logique là où tu paies des impots ça fait gagner du fric à l'Etat...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okuden
Invité



MessageSujet: Re: Et l'ISF ?   Ven 9 Mar - 2:38

c'est pas con la proposition de socrate
Revenir en haut Aller en bas
RaVioli
Admin
avatar

Nombre de messages : 1517
Localisation : Est-ce une information capitale à votre survie ?
Emploi : Etudiant en Aéronautique
Date d'inscription : 25/03/2006

MessageSujet: Re: Et l'ISF ?   Ven 9 Mar - 2:49

La proposition de Socrate soulève un problème de liberté d'actes...
Les gens vont penser que l'on tend vers un état de plus en plus répressif...

_________________
On construit sa vie sur ce que l'on donne (Winston Churchill)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://volition.superforum.fr
Okuden
Invité



MessageSujet: Re: Et l'ISF ?   Ven 9 Mar - 3:00

si ces connard plein de thune font preuve d'un excés d'invidualisme alors il faut faire un peu de repression oui...
Revenir en haut Aller en bas
RaVioli
Admin
avatar

Nombre de messages : 1517
Localisation : Est-ce une information capitale à votre survie ?
Emploi : Etudiant en Aéronautique
Date d'inscription : 25/03/2006

MessageSujet: Re: Et l'ISF ?   Ven 9 Mar - 3:17

Tu as associé "connard" et "plein de thune" dans la même phrase...
Attention à l'amalgame facilement provocateur.
Et pas de démago par la même occasion.
Quelqu'un qui a travaillé toute sa vie avec beaucoup plus d'ambition que quiconque et n'ayant jamais perçu d'aide sociétaire, est en droit et je dirai même, attitré pour garder toute sa fortune acquise...
On parle de revers pour la société, mais si un individu a bâti son empire sans bénéficier d'avantage, pourquoi devrait-il donner de son du à un Etat qui ne l'aurait aucunement soutenu dans son entreprise ?...
Redistribuer la richesse en volant chez les riches, n'est-ce pas à nouveau faire une atteinte à la liberté sous un de ses plus vicieux angles ?...

_________________
On construit sa vie sur ce que l'on donne (Winston Churchill)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://volition.superforum.fr
Okuden
Invité



MessageSujet: Re: Et l'ISF ?   Ven 9 Mar - 3:49

Citation :
mais si un individu a bâti son empire sans bénéficier d'avantage, pourquoi devrait-il donner de son du à un Etat qui ne l'aurait aucunement soutenu dans son entreprise ?...


ça c'est la vision du mec qui ne regarde que son nombril. bien sur que l'état aide. ne serai ce déjà que par les infrastructures misent a disposition.


Citation :
Tu as associé "connard" et "plein de thune" dans la même phrase...
Attention à l'amalgame facilement provocateur.

lol! (enfin j'espere que c'est une blague......)
Revenir en haut Aller en bas
boz



Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 28/02/2007

MessageSujet: Re: Et l'ISF ?   Ven 9 Mar - 3:52

Parce que tu connais des patrons qui n'ont pas profiter de la sécurité sociale, de l'éducation (même les profs du privé sont payés en partie par l'état) ou d'une aide quelconque à la création d'entreprise.

Ce qu'il faut bien voir, c'est que si on diminue l'ISF ou même si on le supprime, il va falloir trouver un financement différent ... Et qui c'est qui va payer?

Il est étonnant de voir que c'est le gouvernement le plus dépensier qui veut supprimer cet impot. Pour votre bon souvenir :
- 1997/2002 : la dette française a augmenter de 150 milliards d'euros
- 2002/2006 (1 an de moins) : 250 milliards
Le pire c'est que le nombre de chomeur a été réduit, qu'il y a moins de RMIste, qu'on rembourse moins voir plus du tout certains médicaments. Sans compter que même si officiellement ce n'est pas le cas, il y a de nouvelles taxes et d'autres qui ont augmentées.
Bref on fait moins de social depuis ces 5 dernières années, on taxe plus et pourtant la dette augmente quasi 2 fois plus que sous l'ancien gouvernement.
Maintenant on nous bassine parce que les pov' riches y sont pas content de partager.
On aime bien prendre le français pour un naïf et ça marche bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Socrate

avatar

Nombre de messages : 209
Date d'inscription : 30/06/2006

MessageSujet: Re: Et l'ISF ?   Sam 10 Mar - 2:25

Boz a écrit:
Le pire c'est que le nombre de chomeur a été réduit

Moitié moins que ce que Villepin à put nous bassiner. C'est dans le "canard enchainé" cette semaine. A noter d'ailleur que les statistiques sur l'emploi qui devrait être publiée en avril prochain ne le seront qu'en septembre, après le élections donc...

RaVioli a écrit:
mais si un individu a bâti son empire sans bénéficier d'avantage, pourquoi devrait-il donner de son du à un Etat qui ne l'aurait aucunement soutenu dans son entreprise ?.

Mais quelqun qui fonde une entreprise ( et c'est plus que jamais vrai pour les PME ) rapporte à l'état dans le domaine du social.
Plutôt que l'état finance des plans de réinsertions des chomeurs asser couteux, l'entreprise crée des emploi. Par exemple, de nombreuses PME qui travaillent dans des secteurs peu qualifiés emploient à tour de bras des chomeurs dans des situations extrèmement précaires, et par conséquent font du social souvet bien plus efficacement que l'état.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okuden
Invité



MessageSujet: Re: Et l'ISF ?   Lun 12 Mar - 10:57

Citation :
Le pire c'est que le nombre de chomeur a été réduit


Moitié moins que ce que Villepin à put nous bassiner. C'est dans le "canard enchainé" cette semaine. A noter d'ailleur que les statistiques sur l'emploi qui devrait être publiée en avril prochain ne le seront qu'en septembre, après le élections donc...

le chomage a surtout baissé grace à la creation d'emploi precaire, la multiplication de stage, et la manipulation des chiffres. par exemple, moi meme je ne travaille pas et je ne suis pas inscrit à l' ANPE. je ne suis donc pas considéré comme chomeur.
Revenir en haut Aller en bas
davolutionnaire

avatar

Nombre de messages : 282
Age : 27
Localisation : Paris
Emploi : Lycéen
Date d'inscription : 04/01/2007

MessageSujet: Re: Et l'ISF ?   Mar 13 Mar - 1:44

Honnetement je sais pas si il faut supprimer l'isf d'un coté il faut savoir que ça rapporte pas grand chose (c'est l'équivalence de la redevance télé) par ailleurs quand on regarde bien les pov'riches pleurent de devoir payer cet impot mais faut voir combien ils paient... Par exemple le couple Hollande-Royal ils paient environ 600€ et ils auraient arnaqués le fisc parce qu'ils devraient payer...1800 € HORREUR 1200€ d'écart je sais pas quels sont les revenus de ce couple mais donc en gros l'isf ça ressemble plus à un léger impot en plus qu'autre chose donc si quelqu'un doit payer beaucoup dessus c'est qu'il doit etre sacrèment riche donc je trouve ça normal qu'il paie un isf. Je me trompe peut etre parce que je sais pas vraiment comment est calculer ce fameux isf...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dzeff



Nombre de messages : 38
Age : 36
Localisation : Laon
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: Et l'ISF ?   Dim 15 Juin - 21:48

La question de l’ISF est délicate et je pense qu’il faut bien maîtriser toutes les variables économique pour le rendre plus efficace (ça commence comme un discours de droite dit donc).

Certains disent que l’ISF ne rapporte pas grand-chose… pas grand-chose ce n’est pas rien et 4 milliards d’Euros c’est toujours bon à prendre (surtout que la droite n’a de cesse de répéter que la France est un pays endetté).

Je remarque depuis un certains temps que la droite est en train de créer une empathie entre les personnes à revenu modeste envers les personnes ayant de grandes richesses en leur trouvant des points d’intérêt commun. Notamment sur la question des impôts sur la succession (en effet, tout le monde peut hériter, mais je ne pense pas que l’héritage d’un Rmiste soit comparable à l’héritage d’une grande fortune). C’est grâce à cette stratégie que la grande majorité des français votent pour des projets qui ne leur sont pas avantageux (mais eux le croient).

Personnellement je pense qu’il faut multiplier les « tranches d’imposition » de l’ISF afin de rendre l’impôt moins injuste (oui le mot peut faire sourire les Rmistes) et plus efficace.
Voici le tableau d’imposition de l’ISF :


N'excédant pas || 770 000 euros || 0 % ||Montant total : 0 €
Comprise entre ||770 000 et 1 240 000 euros || 0,55 % ||0 à 2 585 €
Comprise entre ||1 240 000 et 2 450 000 euros || 0,75 % ||2 585 à 11 660 €
Comprise entre ||2 450 000 et 3 850 000 euros || 1 % ||11 660 à 25 660 €
Comprise entre ||3 850 000 et 7 360 000 euros || 1,30 % ||25 660 à 71 290 €
Comprise entre ||7 360 000 et 16 020 000 euros || 1,65 % ||71 290 à 214 180 €
Supérieur à ||16 020 000 euros || 1,80 % ||> 214 180 €

Il y a 6 niveaux d’imposition, je pense qu’il en faudrait le double.

Il faut dans un premier temps mettre en place des mesures pour la première tranche qui ont souvent un patrimoine en décalage avec leur revenu.
Je connais par exemple une famille qui va entrer dans cette tranche grâce à de multiples héritages. Pourtant ils sont loin d’être riche (un artisans et une puéricultrice). La succession est alors perçue comme un « cadeau empoisonné » et ils devront se séparer rapidement de leur patrimoine pour ne pas être imposé. Je pense que le taux d’imposition pour cette première tranche doit être minime et devrait prendre en compte le profil professionnel du foyer pour le calcul du taux d’imposition. (Je tiens à ajouter que ce patrimoine avait une valeur émotionnelle, en plus de sa valeur marchande, pour cette famille).

Il faut ensuite imposer de plus en plus jusqu'à une imposition vraiment lourde pour les tranches les plus riches. L’accumulation de richesse est nuisible au principe d’égalité des chances républicaine et conduit à la création de dynastie de rentiers.

Dans mon optique, un millionnaire ne doit pas être taxé de la même façon qu’un milliardaire (pour simplifier l’image). C’est la raison pour laquelle il faut multiplier les paliers.
La perte de plusieurs millions d’euro (pour un gars comme Lagardère par exemple) n’est pas nuisible à l’économie française puisque les capitaux des entreprises ne sont pas imposés par l’ISF.
Je suis contre l’accumulation de richesse personnel, qui sert à la spéculation (l’argent pour l’argent) et qui ne sert pas à l’intérêt de tous.
Néanmoins, je ne suis pas contre l’accumulation de richesse dans une entreprise (son capital) car elle est nécessaire et appartient à l’ensemble de l’entreprise (les patrons ont tendance a oublier ce principe, pensant que le capital leur appartient a eux seul bien que la richesse soit en fait la somme de la valeur travail de l’ensemble des prolétaires…pardon… de ses employés).
En somme, à chacun selon ses besoins.

Pour revenir à ce que je disais plus haut, si un homme accumule des millions d’euros de richesse personnelle c’est parce qu’il y a une faille dans le système économique républicain et l’ISF est là pour réharmoniser la juste répartition des richesses. C’est normal que les grandes richesses soient contre l’ISF, c’est normal que l’état maintienne ce projet malgré les protestations (il n’est pas dans la nature de l’homme d’être spontanément solidaire, l’état doit donc veiller à ce que les valeurs de la république soient appliqués).


A propos de la fuite des richesses vers l’étranger


Ce phénomène est un « vrai problème » qui a nourris de nombreux débats lors des dernières présidentielles.
Dans un premier temps j’aimerais bien savoir dans qu’elle proportion il y a une véritable perte pour l’économie française (fuite des richesses, des cerveaux, etc.…).
Et puis, pourquoi toutes les fortunes d’Europe n’ont-t-elle pas déjà rejoint depuis longtemps le pays le plus attractif (ce qui serait de la pure logique libérale)? A mon avis le problème n’est pas aussi simple que ça et les médias doivent nous exposer le sujet avec pas mal de raccourci.

Quand bien même il y aurait une fuite des grandes fortunes vers l’étranger. Je ne pense pas que ce soit si problématique puisque les entreprises resteront en France elles ! Ce qui intéresse les ouvriers ce n’est pas le lieu de résidence de leur patron après tout.
De toute façon, la fortune personnelle d’un homme ne profite pas à la société (ou dans une moindre mesure), alors qu’il soit exonéré d’impôts ou qu’il s’expatrie, pour nous c’est du pareil au même.

Pour info, les recettes de l’ISF :

1998/192 734 contribuables/1,697 milliards d'euros
1999/212 008/1,942
2000/244 656/2,238
2001/268 448/2,390
2002/281 434/2,270
2003/299 646/2,335
2004/335 525/2,646
2005/395 518/3,076
2006/456 856/3,68
2007/518 000 (estimation)/4,42(estimation)
2008/??/4,2 (estimation)






C’est un sujet que je maîtrise mal et je serais heureux de débattre avec vous pour approfondir mes connaissance sur ce sujet.


Jeff


sources: wikipedia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.pcf.laon.free.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et l'ISF ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Et l'ISF ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Index Volition :: Le Contemporain :: Politique Gouvernementale-
Sauter vers: