Index Volition


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 les dictateurs *V *D

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
goldilox

avatar

Nombre de messages : 1088
Age : 38
Localisation : Reims
Emploi : Champion de bistrot
Loisirs : La bière !!!!!!!!!
Date d'inscription : 06/12/2006

MessageSujet: les dictateurs *V *D   Ven 9 Fév - 23:08

Buddy_holly a écrit:
Lénine , Staline , Fidel castro n'était pas des dictateurs , enfaite pourquoi tu les assimiles à des dictateurs ?

Cuba a le meilleur systeme de santée au monde , taux d'alphabétisation a 100% , il y a plus de medecin par habitant quand france , plus d'enseignant par habitant aussi . Aprés c'est sur que c'est pas le meme niveau de vie quand france mais comparé a l'imperialisme d'avant c'est déja beaucoup mieu .

Pour l'URSS de Lenine et Staline : le taux d'alphabetisation sous le tsar était de à peine 5 % contre 98% aprés l'ariver de Lenine , l'esperance de vie sous LEnine est aussi passer de 31 ans a 68 ans . IL y a d'autre chiffres mais j'ai pas tout en tete .

Peut-être. De même que dans ces pays il n'y a pas de chômage (et pour cause, c'était interdit), à Cuba les gens ne dorment pas dehors.

Parcontre, excuse-moi du peu, mais ces types ont systématiquement liquidé leurs opposants (assassinats, internements, camps de travails... cf Trotsky...) Staline est le dirigeant politique qui a causé le plus de morts. Police secrète qui traque les éléments dissidents, embrigadement... A Cuba, seuls les sportifs ont le droit de quitter l'île, il n'y a qu'1 seule chaîne de télé, la délation est encouragée, tout est rationné, la presse est muselée... Si ça c'est pas de la dictature, c'est quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alessia
Invité



MessageSujet: Re: les dictateurs *V *D   Ven 9 Fév - 23:41

Je crois que les gens sont, de nos jours, trop centrés sur le terme "dictateur" : sera dictateur quiconque ne laissant le groupe social dans lequel je me trouve s'exprimer (cf. les Arméniens par rapport à Kemal). Je crois plutôt qu'on devrait parler de régime totalitaire : Castro, ce n'est pas à proprement parler une dictature, car sous certains points, ça sort normalement de l'autoritarisme que du totalitarisme.

Staline était un totalitaire, bien plus fervent que Lénine, avec 20 000 000 de morts, c'est pas ce qui va justifier le régime de Staline. L'ignorance fait souvent que les gens ont du respect envers les "dictateurs". Brejnev, sans être un dictateur, était un bien mauvais dirigeant, fervent au zèle du marxisme-léninisme, c'est Marx et Lénine qui retourneraient se coucher.

Avec Milosevic, qui était considéré comme un dictateur, c'était pas un régime totalitaire. Ni avec Saddam.

Maintenant, la tendance pro-américaine est de considérer que tout ce qui n'est pas avec les États-Unis d'Amérique du Nord de George W. Bush comme étant des ennemis à la puissance, et ainsi donc des dictateurs autoritaire-totalitaire.
Revenir en haut Aller en bas
goldilox

avatar

Nombre de messages : 1088
Age : 38
Localisation : Reims
Emploi : Champion de bistrot
Loisirs : La bière !!!!!!!!!
Date d'inscription : 06/12/2006

MessageSujet: Re: les dictateurs *V *D   Ven 9 Fév - 23:50

Tout à fait, en réalité tu me coupes l'herbe sous le pied, je n'ai pas voulu tout de suite entrer dans le détail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alessia
Invité



MessageSujet: Re: les dictateurs *V *D   Sam 10 Fév - 5:54

goldilox a écrit:
Tout à fait, en réalité tu me coupes l'herbe sous le pied, je n'ai pas voulu tout de suite entrer dans le détail.

Oui, je coupe l'herbe. alien
Revenir en haut Aller en bas
Buddy_holly



Nombre de messages : 147
Date d'inscription : 20/12/2006

MessageSujet: Re: les dictateurs *V *D   Sam 10 Fév - 22:03

c'est normale méme les touristes n'ont pas droit de se mélanger avec la population cubaine , mais il faut un temps d'adaptation , ils ont instauré un regime communisme et ca les fait chier que des connards de capitalistes viennent les "corrompre" avec leur reve Americain et tout leurs bordels capitalistes .

Je vais plus me renseigner sur comment se passe les élèctions à Cuba , mais il me semble que c'est parfaitement démocratique , c'est pas la méme chose que chez nous ou aux E.U ou dans les autres pays "democratiques" c'est d'ailleur surment à cause de ca que Cuba est qualifier de dictature .

Lenine et Staline on instaurait un regime communiste , ils n'étaient pas des enfants de coeurs , c'est sur , mais ils sont bien loin d'avoir tué plus de 20 000 000 de personnes (mensonge capitaliste encore une foi...) . Après , les opposants étaient éliminé , normale encore une fois les capitalistes se battaient pour leurs interets leur fortunes , il falait bien les neutraliser ... TRotsky , était fou , c'était un anti revolutionnaire il leur m'etaient des batons dans le roues il falait le neutraliser , normal ... .

ENsuite , pour se qui est des camps de travail , c'était des prisons ou les prisonniers travailler , voila tout ... 80 % des prisonniers était des tueurs , violeurs ... Je tiens aussi à preciser que les camps de travail en URSS ne peuvent pas etre comparé aux camps d'exterminations nazis , les prisonniers n'étaient pas envoyé la bas pour mourrir mais bien pour purger leur peines , les conditions de vie etaient bien meilleurs .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alessia
Invité



MessageSujet: Re: les dictateurs *V *D   Sam 10 Fév - 23:02

T'as loupé une information à propos de Cuba : les Américains ne veulent absolument pas que le régime cubain tombe, ils poursuivent leurs dissidences pour montrer aux gens qu'il y a confrontation entre les États-Unis et Cuba, mais les Américains ne veulent pas voir tomber le régime communiste cubain. S'ils désiraient vraiment le voir tomber, ils auraient envahi Cuba ou quelque chose, imposé des sanctions, des délais, etc contre le pays. C'est logique.

Buddy_holly a écrit:
c'est normale méme les touristes n'ont pas droit de se mélanger avec la population cubaine , mais il faut un temps d'adaptation , ils ont instauré un regime communisme et ca les fait chier que des connards de capitalistes viennent les "corrompre" avec leur reve Americain et tout leurs bordels capitalistes .

Les touristes n'ont pas le droit de se mélanger avec la population cubaine ? Je voudrais bien que tu explicites un tantinet. Je suis déjà allée à Cuba, et c'est merveilleux cela dit (cheers), et on pouvait familièrement parler avec les gens du pays tranquillement. On peut manger avec eux et ils t'accueillent dans leur maison, ils sont vraiment sympa quand même. En revanche, c'est sûr que si un Cubain commence à prendre son pied avec les touristes, c'est les policiers qui vont s'occuper de lui.

Buddy_holly a écrit:
Je vais plus me renseigner sur comment se passe les élèctions à Cuba , mais il me semble que c'est parfaitement démocratique , c'est pas la méme chose que chez nous ou aux E.U ou dans les autres pays "democratiques" c'est d'ailleur surment à cause de ca que Cuba est qualifier de dictature .

Oui, mais les opposants sont tués ou enfermés. C'est pour ça que la majorité des gens considère Cuba comme une dictature.

Buddy_holly a écrit:
Lenine et Staline on instaurait un regime communiste , ils n'étaient pas des enfants de coeurs , c'est sur , mais ils sont bien loin d'avoir tué plus de 20 000 000 de personnes (mensonge capitaliste encore une foi...) . Après , les opposants étaient éliminé , normale encore une fois les capitalistes se battaient pour leurs interets leur fortunes , il falait bien les neutraliser ... TRotsky , était fou , c'était un anti revolutionnaire il leur m'etaient des batons dans le roues il falait le neutraliser , normal ... .

ENsuite , pour se qui est des camps de travail , c'était des prisons ou les prisonniers travailler , voila tout ... 80 % des prisonniers était des tueurs , violeurs ... Je tiens aussi à preciser que les camps de travail en URSS ne peuvent pas etre comparé aux camps d'exterminations nazis , les prisonniers n'étaient pas envoyé la bas pour mourrir mais bien pour purger leur peines , les conditions de vie etaient bien meilleurs .

Je n'arrive pas à croire que tu puisses défendre Staline comme ça. Autant d'assassinats perpétrés, autant de complots provoqués, tu justifies aussi le complot contre les médecins juifs ? Staline était un petit mégalomane (moins que Brejnev).
Revenir en haut Aller en bas
Buddy_holly



Nombre de messages : 147
Date d'inscription : 20/12/2006

MessageSujet: Re: les dictateurs *V *D   Dim 11 Fév - 1:57

Citation :
Les touristes n'ont pas le droit de se mélanger avec la population cubaine ? Je voudrais bien que tu explicites un tantinet. Je suis déjà allée à Cuba, et c'est merveilleux cela dit (), et on pouvait familièrement parler avec les gens du pays tranquillement. On peut manger avec eux et ils t'accueillent dans leur maison, ils sont vraiment sympa quand même. En revanche, c'est sûr que si un Cubain commence à prendre son pied avec les touristes, c'est les policiers qui vont s'occuper de lui.
Eu alors j'ai dit sa car je connais une personne qui est aller Cuba , cette personne a eu une liaison avec un cubain et elle m'expliquait qu'il devait venir chez elle en douce le soir en risquant la prison .
Aprés je ne suis jamais aller a Cuba , mais tant mieu si c'est comme tu dis !

Citation :
T'as loupé une information à propos de Cuba : les Américains ne veulent absolument pas que le régime cubain tombe, ils poursuivent leurs dissidences pour montrer aux gens qu'il y a confrontation entre les États-Unis et Cuba, mais les Américains ne veulent pas voir tomber le régime communiste cubain. S'ils désiraient vraiment le voir tomber, ils auraient envahi Cuba ou quelque chose, imposé des sanctions, des délais, etc contre le pays. C'est logique.
MOuais c'est ce qu'ils nous font croirent . On déclare pas une guerre comme sa non plus dit pas n'importe quoi ...


Citation :
Je n'arrive pas à croire que tu puisses défendre Staline comme ça. Autant d'assassinats perpétrés, autant de complots provoqués, tu justifies aussi le complot contre les médecins juifs ? Staline était un petit mégalomane (moins que Brejnev).
Pour moi l'affaire des médecins juifs et encor un mensonge capitalistes



Et pour finir un petit texte de Alain Soral :
Qui a exterminé le peuple indien pour lui voler sa terre?
Qui s'est servi massivement d'esclaves noirs pour réaliser son développement économique?
Qui a lancé des programmes de stérilisation d'handicapés dans les années 30?
Qui a balancé la bombe atomique sur des populations civiles japonaises alors que la guerre était gagnée juste pour effrayer les Russes?
Qui a lobotomisé les dépressifs, dont l'actrice Frances Farmer, dans les années 50?
Qui a napalmé pendant 10 ans les petits vietnamiens?
Qui a assassiné le président Kennedy, puis son frère, parce-qu'ils voulaient mettre un terme à la guerre froide?
Qui a tué le pacifiste Martin Luther King?
Qui traitait encore, en 1967, les noirs comme des sous-hommes dans les Etats du Sud?
Qui a porté un ex acteur de série B à la présidence de la République?
Qui, via le FMI et les Chicago Boys, contribue toujours à la faillite de l'Amérique latine?
Qui a financé systématiquement le fondamentalisme musulman pour lutter contre les soviétiques et l'émancipation progressiste des peuples du tier-monde?
Qui a refusé de ratifier les accords de Kyoto?
Qui réintroduit progressivement la peine de mort dans ses états, les uns après les autres?
Qui compte plus de 30% d'obèses et presque autant de télé-évangélistes escrocs?
Qui est le champion des morts civils par armes à feu de tous les pays développés?
Les Etats Unis d'Amérique.
Et pourtant ce sont toujours les Russes les méchants dans l'inconscient collectif, au point que la plupart des braves gens pensent qu'il fait plus froid en Sibérie qu'en Floride à cause de l'échec du régime communiste.
Ce soviétisme auto-dissous qu'on nous présentait comme totalitaire, tandis qu'un président qui a volé les élections, qui menace la paix mondiale pour sauver son pays de la faillite boursière, passe toujours pour le héros du monde libre.
Ah! Si l'URSS avait eu Hollywood pour déverser dans nos têtes depuis l'enfance, ces excellents films avec les gentils cow-boys agressés par les méchants Indiens, comme il paraîtrait beau encore à Jean-François Revel, le défunt régime de Joseph Staline! "

Alain Soral
Socrate à Saint-Tropez
Editions Blanche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alessia
Invité



MessageSujet: Re: les dictateurs *V *D   Dim 11 Fév - 5:43

Buddy_holly a écrit:
Eu alors j'ai dit sa car je connais une personne qui est aller Cuba , cette personne a eu une liaison avec un cubain et elle m'expliquait qu'il devait venir chez elle en douce le soir en risquant la prison .
Aprés je ne suis jamais aller a Cuba , mais tant mieu si c'est comme tu dis !

C'est un beau pays, je te rassure.

Buddy_holly a écrit:
MOuais c'est ce qu'ils nous font croirent . On déclare pas une guerre comme sa non plus dit pas n'importe quoi ...

T'as peut-être pas compris le lien, mais si Cuba devient totalement démocratique, le lendemain matin, 2 000 000 de Cubains prennent l'avion, le bateau, la nage et la planche de surf pour se rendre sur les côtes floridiennes avec leurs amis, famille exilés. Tu penses vraiment que les États-Unis désirent voir recueillir autant de personnes comme ça, déjà que le gouvernement américain n'est pas des moins racistes sur cette planète.

Buddy_holly a écrit:
Pour moi l'affaire des médecins juifs et encor un mensonge capitalistes

Oui, exactement, monsieur Buddy Holly ! cheers

Pour ton texte d'Alain Soral, bah je suis tout à fait d'accord. Je ne suis pas une grande fan des États-Unis, et vu que j'ai un respect pour mes quelque peu lointaines origines russes, je préfère faire la part des choses. santa
Revenir en haut Aller en bas
Buddy_holly



Nombre de messages : 147
Date d'inscription : 20/12/2006

MessageSujet: Re: les dictateurs *V *D   Dim 11 Fév - 7:40

Cuba est un pays trés progressiste qui lutte depuis plus de 40 ans contre la superpuissance mondiale. Mais cette lutte n'a pas permis a Cuba de construire le socialisme et il a été récamment obligé de faire des concessions. Cuba est donc un pays encore capitaliste mais extremement social qui a réalisé des progrés énormes pour son peuple et qui aurait construit le socialisme si la situation lui permettait.
Fidel et le Parti Communiste ont créé une nouvelle société cubaine formé par des humains révolutionaires, humain, engagé, courageux et communiste d'un point de vue idéologique et moral. Cette société saurat défendre ses conquétes , avancer et en plus, donner l'exemple aux sociétes latino-americaines détruites par l'impérialisme.

Citation :
T'as peut-être pas compris le lien, mais si Cuba devient totalement démocratique, le lendemain matin, 2 000 000 de Cubains prennent l'avion, le bateau, la nage et la planche de surf pour se rendre sur les côtes floridiennes avec leurs amis, famille exilés. Tu penses vraiment que les États-Unis désirent voir recueillir autant de personnes comme ça, déjà que le gouvernement américain n'est pas des moins racistes sur cette planète.

Bah , ui sa rejoint justement mais arguments quand je disait qu'il falait un peu d'autorité pour pas que le population sombre dans le capitalisme pour pas etre atein par la mondialisation et toute cette crace capitaliste .


http://www.cubainfo.ain.cu/2006/feb01financio-washington.htm
Apres tu ne pourras plus me dire que les Americains ne sont pas anti-cubains

http://minilien.com/?jGH54ehhuK
Ca concerne le systeme politique Cubains .


Dernière édition par le Dim 11 Fév - 18:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alessia
Invité



MessageSujet: Re: les dictateurs *V *D   Dim 11 Fév - 14:03

Buddy_holly a écrit:
[url]http://www.cubainfo.ain.cu/2006/feb01financio-washington.htm [/url]
Apres tu ne pourras plus me dire que les Americains ne sont pas anti-cubains

On peut bien déféquer n'importe quelle information sur n'importe quel site, je ne détiens pas la solution suprême. Pourquoi tu continues de t'élancer dans les termes crassieusement capitalistes ? Je ne suis pas une grande "appréciatrice" de ce genre de régime, mais toi de la manière dont tu me parles, on dirait que tu cherches à me convaincre de quelqu'un. Razz

Le beau côté est anti-capitaliste et toute la perestroïka de caravane big-bang, c'est de trouver des antithèses un peu partout autour d'eux, dont des dissidences. Yom echad oulaï tafsique larouts -> peut-être qu'un jour, tu n'auras plus besoin de trouver des arguments Neutral

Oué, une heure du mat, dodo tout chaud. Sleep
Revenir en haut Aller en bas
Buddy_holly



Nombre de messages : 147
Date d'inscription : 20/12/2006

MessageSujet: Re: les dictateurs *V *D   Dim 11 Fév - 19:25

Citation :
On peut bien déféquer n'importe quelle information sur n'importe quel site, je ne détiens pas la solution suprême. Pourquoi tu continues de t'élancer dans les termes crassieusement capitalistes ? Je ne suis pas une grande "appréciatrice" de ce genre de régime, mais toi de la manière dont tu me parles, on dirait que tu cherches à me convaincre de quelqu'un.

je ne comprend rien a se que tu veux me dire ...
crassieusement ?
je ne vois pas pourquoi tu me dis que tu ne detient pas la solution supréme .
Je repondais juste à ton poste au dessus quand tu disais que les americain ne chercher pas à faire sombrer le regime cubain

Citation :
T'as loupé une information à propos de Cuba : les Américains ne veulent absolument pas que le régime cubain tombe, ils poursuivent leurs dissidences pour montrer aux gens qu'il y a confrontation entre les États-Unis et Cuba, mais les Américains ne veulent pas voir tomber le régime communiste cubain. S'ils désiraient vraiment le voir tomber, ils auraient envahi Cuba ou quelque chose, imposé des sanctions, des délais, etc contre le pays. C'est logique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alessia
Invité



MessageSujet: Re: les dictateurs *V *D   Lun 12 Fév - 2:12

Buddy_holly a écrit:
je ne comprend rien a se que tu veux me dire ...

De quoi essayez-vous de me convaincre ? Que les gagnants écrivent l'histoire du monde selon leurs points de vue ? Je le sais déjà ça. cheers
Revenir en haut Aller en bas
Buddy_holly



Nombre de messages : 147
Date d'inscription : 20/12/2006

MessageSujet: Re: les dictateurs *V *D   Lun 12 Fév - 2:40

bah alor pourquoi tu parles de 20millions de morts et de complots ...

que signifit crassieusement ? et me convaincre de quelqu'un sa veut dire quelque chose ? et pourquoi tu me parles de solution ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alessia
Invité



MessageSujet: Re: les dictateurs *V *D   Lun 12 Fév - 3:33

Beaucoup de questions en même temps ! Questions pour un champion !

Buddy_holly a écrit:
bah alor pourquoi tu parles de 20millions de morts et de complots ...

Car Staline a un être des plus sanguinaires, un mec sans aucun ressentiment, sans jamais se soucier des autres, à trahir et berner ses amis les plus près, et à rire et à se gratter le cul à la vue de centaines de milliers de personnes comme toi qui l'aiment et l'adulent ! Neutral

Buddy_holly a écrit:
que signifit crassieusement ?

Bof, disons que c'est l'adverbe du mot "crasse".

Buddy_holly a écrit:
et me convaincre de quelqu'un sa veut dire quelque chose ?

Oui, dans la mesure où cette personne propose une version des choses plutôt arbitraire.

Buddy_holly a écrit:
et pourquoi tu me parles de solution ?

Je ne me souviens pas avoir parlé de solution. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Buddy_holly



Nombre de messages : 147
Date d'inscription : 20/12/2006

MessageSujet: Re: les dictateurs *V *D   Lun 12 Fév - 7:49

Citation :
Car Staline a un être des plus sanguinaires, un mec sans aucun ressentiment, sans jamais se soucier des autres, à trahir et berner ses amis les plus près, et à rire et à se gratter le cul à la vue de centaines de milliers de personnes comme toi qui l'aiment et l'adulent !
Ca montre au moin que ta bien apris tes lecons d'histoires
Tu la dis toi meme , l'histoire est la propagande du vainqueur ...
J'admire cette homme car il a instauré un régime socialiste en apliquant les theories de Marx . Staline restera celui qui a édifié une société civilisée et socialiste à partir de la barabarie et l'arieration tsariste et qui a sauvé l'humanité du nazisme.




Citation :
Je ne me souviens pas avoir parlé de solution.
--->>>
Citation :
je ne détiens pas la solution suprême

Citation :
Oui, dans la mesure où cette personne propose une version des choses plutôt arbitraire.
ok

Tu proposes une vision arbitraire des choses pour Cuba mais pas pour Staline .


Biographie de Staline :
Le futur Staline est né en Géorgie d'une famille très pauvre. Le père était un petit cordonnier qui mourut prématurément. Staline, brilant élève, est envoyé au séminaire de Tiflis (Tbilissi) seul moyen pour les pauvres de faire des études.
A 15 ans, Victor Hugo et les premiers écrits de Tchernichevsky (démocrate révolutionnaire russe) le poussent à rompre avec les croyances religieuses et à soutenir les idées révolutionnaires; il adhère à des cercles marxistes clandestins.
En 1898, Staline rejoint le POSDR (parti ouvrier social-démocrate de Russie) et soutient "l'Iskra" de Lénine.
En 1901, il fonde un journal marxiste en Géorgie "Brdzok" (la lutte). Il milite auprès des ouvriers de Bakou, se fait arreter et est déporté en Sibérie, s'évade et dirige en 1904, la grande grève des ouvriers de Bakou au nom des bolcheviks....qui obtiendra les premières conventions collectives.
Tout au long de ces années, Staline soutint fermement la cause du bolchevisme contre les mencheviks majoritaires dans le Caucase.
Staline publie en 1907 "Anarchisme ou socialisme", brochure qui explique devant les masses la ligne de démarcation entre ces deux courants.
Staline rencontre Lénine en 1905, pour la première fois, toute sa vie il se présentera comme un disciple de Lénine.
En 1912, bien qu'à nouveau déporté, il le sera 7 fois au cours de sa vie, Staline est élu au Comité central du parti bolchevik devenu indépendant. Sur les conseils de Lénine, "Le merveilleux géorgien" comme l'appelle Lénine, rédige "Le marxisme et la question nationale". Pour la première fois dans la littérature marxiste, sont définis les traits scientifiques des nations.
En 1917, la Révolution de février le fait sortir de déportation, revenu à Pétrograd, il seconde Lénine dans la direction du Parti, présente le rapport au Congrés (juillet 17), est chargé du contact avec Lénine (juillet/octobre 17).
Le Comité central lui fixe le mandant de préparer techniquement et militairement l'insurrection à la tête du "Comité militaire révolutionnaire". Après l'insurrection, Staline devient commissaire du peuple aux nationalités.
Lors de la guerre civile, Staline est commissaire militaire et défend Tsaritsyne (Stalingrad) et sauve avec Vorochilov de nombreuses positions. Dans cette fonction, il se heurte à Trotsky, commissaire à la défense qui fait une confiance bureaucratique aux experts et spécialistes (anciens cadres de l'armée tsariste) et prone l'aventure (cf la désastreuse marche sur Varsovie).
En 1922 éclate le premier conflit avec Lénine qui reproche à Staline, Dzerjinsky, Ordjonikidze d'avoir soviétisé la Géorgie avec des déviations chauvines grand-russes. La Géorgie devient soviétique et les mencheviks partent en exil.
Staline est élu au poste nouveau de secrétaire général du Parti pour seconder Lénine de plus en plus affaibli par la maladie.
En 1924, pour contrer l'offensive de Trotsky qui essaye de substituer sa théorie au léninisme après la mort du fondateur de l'URSS, Staline publie "Les principes du léninisme", grande synthèse de la pensée léniniste.
De 1924 à 29, Staline défend le principe de construction du socialisme en URSS contre les capitulards Trotsky, Kamenev, Zinoviev.
En 1927, pour "l'Internationale", Staline écrit plusieurs textes remarquables sur la révolution chinoise mesurant les analogies et les différences avec la Révolution russe.
En 1929, Staline appelle à la fin de la NEP et à l'offensive contre la dernière propriété capitaliste contre les koulaks (paysans riches). La collectivisation, l'industrialisation, les plans quinquennaux, la révolution culturelle (alphabétisation) vont transformer le pays en 10 ans, le hissant au troisième rang (1939) puis second (1949).
Les opportunistes de droite (Boukharine) s'opposèrent à la collectivisation et à l'industrialisation. Les années 30 virent l'assassinat de Kirov (1934 - fidèle stalinien), les sabotages et attentats divers. L'opposition unifiée fut condamnée lors des procés de Moscou.
Lors des purges pour éliminer la Vème colonne, des excés furent commis, condamnés par le 18ème Congrès du Parti (1939).
En 1938, Staline publie "Le précis d'histoire du PC(b)US", véritable encyclopédie de vulgarisation du marxisme-leninisme.
Dans les années 30, Staline et Dimitrov fixèrent la nouvelle tactique de Front populaire pour contrer le fascisme (VII ème Congrès de l'Internationale).
Après l'échec des pourparlers avec la France et l'Angleterre, Staline se résolut à signer un pacte de non-agression avec l'Allemagne nazie (1939).
En 1941, sans déclaration de guerre, les troupes de la Wehrmacht entraient en URSS, commençait la plus dure des guerres pour la sauvegarde et le salut public de l'URSS.
Le Comité central confia de très grands pouvoirs à Staline qui s'en acquitta brillamment : secrétaire général du Parti, président du Conseil des commissaires du peuple, ministre de la Défense, commandant en chef des forces armées, président du haut quartier général de l'Etat-major, maréchal de l'URSS et président du Comité d'Etat à la défense (instance suprême).
Staline joua un role décisif tactique et stratégique, insuffla à son peuple l'heroisme au combat. Moscou, Stalingrad, Koursk, Berlin autant de grands succés qui apportèrent la liberté à tous les peuples du monde.
Staline habilement et avec souplesse forgea le front uni international contre le fascisme avec des alliés aussi peu sûrs que les Etats-Unis et la Grande Bretagne. La guerre a prouvé la solidité du régime socialiste.
Après-guerre, Staline fit l'autocritique des premières semaines de combat et de défaites, et remercia les peuples soviétiques pour leur patience. L'URSS en reconstruction combla ses immenses pertes matérielles en 4 ans (1949).
Staline lutta contre les tendances apolitiques dans les sciences humaines, contre le révisionnisme de Tito. Le niveau de vie des soviétiques montait rapidement et régulièrement (baisse annuelle des prix et objets et marchandises courantes).
L'énergie nucléaire était maitrisée (1949) et se préparait la course à l'exploration de l'espace. Le prestige de l'URSS était immense. Staline joua un role décisif dans l'élaboration tactique et stratégique des révolutions de démocratie populaire, dans la formation du camp socialiste.
A la fin de sa vie, Staline lutta contre des courants opportunistes plus ou moins camouflés dans le PCUS, stigmatisa les défauts internes liés au bureaucratisme.
Sa mort est mystérieuse, victime d'une hémorragie cérébrale, Béria, Krouchtchev, Malenkov le laissèrent sans soins.
En 1956, Krouchtchev sous prétexte de lutte contre le culte de la personnalité, condamna la politique de Staline "son arbitraire et crimes". Les archives montrent toute la fausseté des allégations de Krouchtchev.
"A ma mort des monceaux d'ordures seront jetés sur ma tombe, mais le vent de l'histoire les balaiera définitivement". (Staline).
L'approche scientifique et matérialiste de l'oeuvre de Staline est nécessaire pour tirer le bilan de l'histoire du communisme, pour reconstruire le MCI.
Staline, qui fut toujours un élève de Lénine, est le constructeur et le batisseur de la première société socialiste au monde.

Biographie tirée des 200 thèses de l'URCF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alessia
Invité



MessageSujet: Re: les dictateurs *V *D   Lun 12 Fév - 8:26

Buddy_holly a écrit:
Ca montre au moin que ta bien apris tes lecons d'histoires
Tu la dis toi meme , l'histoire est la propagande du vainqueur ...
J'admire cette homme car il a instauré un régime socialiste en apliquant les theories de Marx .

Elle l'est, mais la propagande opposée est de vouloir rendre si tendre le cher Staline. Ça frôle même la dérision d'essayer de faire passer tous les crimes de Staline sous un silence. Neutral

Ensuite, pour la biographie, je pense que ça devrait suffire de copier-coller des trucs : la biographie de Staline, les textes de Soral. J'ai assez travaillé sur Staline dans la dernière session pour ne pas avoir à relire sa biographie. Je crois avoir commencé mon premier message ici en disant que "est dictateur toute personne supprimant les droits de la micro-société dans laquelle on se retrouve". Ainsi, Staline est pour moi un dictateur, ou du moins, un homme politique soviétique des plus totalitaires, et donc dégoûtant. Adule-le, aime-le, prie-le et vénère-le, ça me sera des plus égal. Staline (justement, du russe "stal", le métal) est froid comme du métal.

Et toi, tu essaies de justifier les assassinats perpétrés ? Razz
Revenir en haut Aller en bas
Buddy_holly



Nombre de messages : 147
Date d'inscription : 20/12/2006

MessageSujet: Re: les dictateurs *V *D   Lun 12 Fév - 8:53

Citation :
Elle l'est, mais la propagande opposée est de vouloir rendre si tendre le cher Staline. Ça frôle même la dérision d'essayer de faire passer tous les crimes de Staline sous un silence.

D'un coté il y a la théorie capitaliste bourré d'incoherences et pas claire du tout et de l'autre la théorie communiste coherente et claire . C'est tout .


Citation :
Ensuite, pour la biographie, je pense que ça devrait suffire de copier-coller des trucs : la biographie de Staline, les textes de Soral. J'ai assez travaillé sur Staline dans la dernière session pour ne pas avoir à relire sa biographie
il n'y a pas que toi sur le forum ...

Citation :
Ainsi, Staline est pour moi un dictateur, ou du moins, un homme politique soviétique des plus totalitaires, et donc dégoûtant. Adule-le, aime-le, prie-le et vénère-le, ça me sera des plus égal. Staline (justement, du russe "stal", le métal) est froid comme du métal.

ok , alors c'est un dictateur admirable car il a instauré un régime socialiste en apliquant les theories de Marx . Staline restera celui qui a édifié une société civilisée et socialiste à partir de la barabarie et l'arieration tsariste et qui a sauvé l'humanité du nazisme. (je me repete mais vu que j'avais éditer je me disais que t'avais peut etre pas vu)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alessia
Invité



MessageSujet: Re: les dictateurs *V *D   Lun 12 Fév - 10:28

Buddy_holly a écrit:
D'un coté il y a la théorie capitaliste bourré d'incoherences et pas claire du tout et de l'autre la théorie communiste coherente et claire . C'est tout .

Tu parles comme un bon partisan de la théorie communiste, l'URSS serait très fier. Neutral

Buddy_holly a écrit:
il n'y a pas que toi sur le forum ...

En effet ! Sad

Buddy_holly a écrit:
ok , alors c'est un dictateur admirable car il a instauré un régime socialiste en apliquant les theories de Marx . Staline restera celui qui a édifié une société civilisée et socialiste à partir de la barabarie et l'arieration tsariste et qui a sauvé l'humanité du nazisme. (je me repete mais vu que j'avais éditer je me disais que t'avais peut etre pas vu)

Eh bien, c'est totalement fascinant de voir quelqu'un penser ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
goldilox

avatar

Nombre de messages : 1088
Age : 38
Localisation : Reims
Emploi : Champion de bistrot
Loisirs : La bière !!!!!!!!!
Date d'inscription : 06/12/2006

MessageSujet: Re: les dictateurs *V *D   Lun 12 Fév - 16:30

Buddy_holly a écrit:

D'un coté il y a la théorie capitaliste bourré d'incoherences et pas claire du tout et de l'autre la théorie communiste coherente et claire . C'est tout.

Salut camarade ! Very Happy

Non ce n'est pas tout, parceque le monde n'est pas manichéen. Il n'y a pas les bons d'un côté et les méchants de l'autre. De part et d'autre il y'a de la désinformation pour faire croire aux peuples que ce sont ceux d'en face les méchants... Les méthodes des Etats-Unis n'ont rien d'enviable à celles des l'ex-URSS (quoi que...). Seulement voilà, la guerre froide c'est fini, le capitalisme a gagné. C'est un état de fait et franchement on n'y peut rien. Il est évident que le capitalisme n'est pas une réussite en soi dans la mesure où 1/4 de la population mondiale s'est enrichie alors que les 3/4 restant crèvent de faim. Mais le communisme n'en est vraiment pas un non plus, il suffit de voir dans quel état était l'économie des pays de l'Est en 91...
D'autre part, tu fais l'apologie de Staline, très bien, mais s'il te plaît ne te comportes pas en commissaire du peuple, ne pense pas que ceux qui ne penset pas comme toi sont manipulés par les "vipères lubriques du grand capitale", en général les gens sont assez grands pour faire la part des choses... Et on peut facilement penser que toi, tu es manipulé par "le grand Satan bolchevique" ... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Buddy_holly



Nombre de messages : 147
Date d'inscription : 20/12/2006

MessageSujet: Re: les dictateurs *V *D   Lun 12 Fév - 20:57

goldilox:
Citation :
Il est évident que le capitalisme n'est pas une réussite en soi dans la mesure où 1/4 de la population mondiale s'est enrichie alors que les 3/4 restant crèvent de faim. Mais le communisme n'en est vraiment pas un non plus, il suffit de voir dans quel état était l'économie des pays de l'Est en 91...
ok , en 91 depuis 1953 le communisme n'est plus ... En tout cas ce qu'il y a de sur c'est que les soviétiques vivaient mieux il y a dix- 15ans que maintenant... A part la nouvelle classe aisée le reste de la population vit dans une misère noire . Ils n'ont plus les cantines populaires sur leurs lieus de travail. ils n'ont plus les transports gratuits, plus de travail assuré à la fin de leurs études, plus de travail du tout... je rajouterais aussi quand Ukraine la nostalgie du communisme est tres forte (evidemment pas de staline mais du communisme...)


quelque chiffres :
Territoire :

-1924 : 21.7million de Km²,
-1953 : 22.4 millions de Km²
-1999 : 17 millions de Km²

Population :

-1924 : 142 millions d'habitants
-1953 : 188millions d'habitants
-1999 : 145millions d'habitants, ce qui est expliquable par la perte de

Espérance de vie
-1924 : 33 ans
-1953 : 63 ans
-1999 : 61 ans ! Oui, vous ne rêvez pas . Alors que l'espérance de vie a largement augmenté partout dans le monde durant cette période, elle a baissé en Russie entre 1953 et 1999

Alphabetisation:

-1924 : 44%, grace aux professeurs volontaires de Lénine, sinon sous le tsar c'était du 5 à 10 %
-1953 : 98%
-1999 : pas de chiffres précis mais 4 millions d´enfants ne vont pas à l´école ce qui laisse à penser que le chiffre d'alphabétisation est inférieure à celui qu'il était en 1953


Réserves d'or :

-1924: 40 tonnes
-1953 : 2554 tonnes
-1999 : 300 tonnes

Dette publique :

-1924 : 5 milliards de dolars
-1953 : plus de dette, l´URSS est totalement independante
-1999 : 300 milliard de dollars

Chomage:
-1924: 2 millions
-1953: 240 000
-1999: 10.6 millions

Alcolisme:
-1924: 3,5 litre par personne
-1953: 1,7 litres par personne
-1999: 20 litres par personne

C'est chiffres confirment qu'il y a eu deux URSS : l'URSS de Lénine-Staline (1917-1953) qui fut une grande reussite, on avait jamais vu des progrés aussi rapide dans l'histoire de l'humanité . Et de l'autre coté l'URSS des révisionnistes anticommunistes (1953-1991) qui fut un grand échec .

Alessia :
Citation :
Buddy_holly a écrit:
ok , alors c'est un dictateur admirable car il a instauré un régime socialiste en apliquant les theories de Marx . Staline restera celui qui a édifié une société civilisée et socialiste à partir de la barabarie et l'arieration tsariste et qui a sauvé l'humanité du nazisme. (je me repete mais vu que j'avais éditer je me disais que t'avais peut etre pas vu)


Eh bien, c'est totalement fascinant de voir quelqu'un penser ainsi.

qu'est ce que tu dements dans se que j'ai dit ?
Que Staline à sauvé l'humanité du nazisme ? Et bien , oui , si il n'avait pas été la on serait surement entrain de parler de lui en allemand .



Citation :
D'autre part, tu fais l'apologie de Staline, très bien, mais s'il te plaît ne te comportes pas en commissaire du peuple, ne pense pas que ceux qui ne penset pas comme toi sont manipulés par les "vipères lubriques du grand capitale", en général les gens sont assez grands pour faire la part des choses... Et on peut facilement penser que toi, tu es manipulé par "le grand Satan bolchevique" ...
non , ne t'inquiette pas je reste humble et je suis pret à me remettre en question ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alessia
Invité



MessageSujet: Re: les dictateurs *V *D   Mar 13 Fév - 0:47

Buddy_holly a écrit:
je rajouterais aussi quand Ukraine la nostalgie du communisme est tres forte (evidemment pas de staline mais du communisme...)

Ne coupe les coins si ronds quand même. Sans pour autant être une politologue de l'Ukraine, ce pays me tient beaucoup à coeur, et j'ai suivi les dénouements politiques ukrainiens. Je dirais plutôt que les Ukrainiens sont déçus du dénouement de l'ère Iouchtchenko qui promettait tant de bonheurs à la population très pauvre. Ensuite, les gens se détournent quand même beaucoup (je dirais 60% à la va-vite) d'Ianoukovitch à cause de ses visions pro-russes, et Dieu seul sait que les Ukrainiens désirent reprendre une identité culturelle plus ukrainienne que russo-polonaise. Donc, de continuer d'être posséder par les aiguilles que Poutine fout dans le cul de l'Ukraine. Mais remarque, depuis la mise en place d'Ianoukovitch comme Premier ministre, les tensions sont quelque peu diminuées.

Donc, le virage vers la grande démocratie a été de la corruption et des plus décevantes, la vision pro-russe d'Ianoukovitch n'est pas appréciée par les classes présentes qui commencent à adopter une vision des plus ukrainiennes. Voilà pourquoi les Ukrainiens donnent leur préférence à Tymochenko qui leur propose une différence démocratique, sans être pro-russe, je serais pas étonnée. En plus, elle leur paraît comme étant une martyre dans l'histoire de la Révolution orange. Ça répond à la question sur le communisme.
Revenir en haut Aller en bas
Buddy_holly



Nombre de messages : 147
Date d'inscription : 20/12/2006

MessageSujet: Re: les dictateurs *V *D   Mar 13 Fév - 8:15

les oranges étaient minable, ils ont été vaincu sur le fond, méme si globalement ils peuvent gouverner, enfin si on appelle ça gouverner . vendre l'Ukraine aux multinationales.

Timochenko, Timochenko, Timochenko....
Elle est magnifique, elle est diabolique, elle est manipulatrice....je l'adore cheers
lol!

La nostalgie du communisme est bien presente et est flagrante .
" Les élections? J'irai voter lorsqu'on me donnera suffisamment d'argent pour vivre décemment " dit la grand mére devant d'autre grands-meres qui hoche la téte (témoignage de la grand mere d'un proche ukrainien)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alessia
Invité



MessageSujet: Re: les dictateurs *V *D   Mar 13 Fév - 10:53

Buddy_holly a écrit:
les oranges étaient minable, ils ont été vaincu sur le fond, méme si globalement ils peuvent gouverner, enfin si on appelle ça gouverner . vendre l'Ukraine aux multinationales.

Tout à fait d'accord, mais on ne peut pas blâmer les Ukrainiens d'avoir voulu voir une lumière au bout du tunnel de l'ère Koutchma. C'est une expérience qui est maintenant flagremment décevante, surtout au point où on fout comme Premier ministre son opposant.

Buddy_holly a écrit:
Timochenko, Timochenko, Timochenko....
Elle est magnifique, elle est diabolique, elle est manipulatrice....je l'adore cheers
lol!

Je l'aime bien pour ses opinions. Et c'est tout de même dégueulasse que, elle qui a tellement travaillé pour la Révolution orange, ait dû endosser le dossier de celle qui piquait l'argent d'un gouvernement corrompu, même si elle-même est une corrompue en général.

Buddy_holly a écrit:
La nostalgie du communisme est bien presente et est flagrante .
" Les élections? J'irai voter lorsqu'on me donnera suffisamment d'argent pour vivre décemment " dit la grand mére devant d'autre grands-meres qui hoche la téte (témoignage de la grand mere d'un proche ukrainien)

Une nostalgie du communisme, je ne suis pas d'accord : plutôt une indécision presque rachitique au sein d'un gouvernement encore au cul élargi de la chaise pro-occidentale et pro-russe.
Revenir en haut Aller en bas
goldilox

avatar

Nombre de messages : 1088
Age : 38
Localisation : Reims
Emploi : Champion de bistrot
Loisirs : La bière !!!!!!!!!
Date d'inscription : 06/12/2006

MessageSujet: Re: les dictateurs *V *D   Mar 13 Fév - 17:31

Buddy_holly a écrit:
qu'est ce que tu dements dans se que j'ai dit ?
Que Staline à sauvé l'humanité du nazisme ? Et bien , oui , si il n'avait pas été la on serait surement entrain de parler de lui en allemand.

Staline n'a sauvé personne, tout comme les Américains pendant la guerre, il ne faut pas croire qu'il était épris de philanthropisme... On sait très bien que si les Etats-Unis sont intervenus, sous couvert de guerre idéologique, c'est parceque l'économie Européenne était à l'agonie et ne pouvait plus importer de produits américains. Il en va de même pour l'URSS, Staline n'est pas un idéologue mais un opportuniste qui a vu là une belle occasion d'étendre son influence sur l'Europe... a savoir qu'il était lui même anti-sémite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Buddy_holly



Nombre de messages : 147
Date d'inscription : 20/12/2006

MessageSujet: Re: les dictateurs *V *D   Mar 13 Fév - 19:54

L'URSS a écrasé 85 % de l'armée allemande seule et les américains sont intervenus non pas pour combattre le nazisme mais pour éviter que l'ensemble du continent européen devienne rouge.
Staline a sut mobiliser le peuples russe pour combattre l'armée nazi


quelques connaissances sur la 2nd guerre:

-C'est devant Moscou, durant l'hiver 41-42, que l'armée hitlérienne a été arrêtée pour la première fois.

-C'est à Stalingrad, durant l'hiver 42-43, qu'elle a subi sa plus lourde défaite historique.

-C'est à Koursk, en juillet 43, que le noyau dur de sa puissance de feu -- les divisions de Pantzers -- a été définitivement brisé (500.000 tués et 1000 chars détruits en dix jours de combat !).

-Pendant deux années, Staline a appelé les anglo-américains à ouvrir un deuxième front. En vain.

*Lorsqu'enfin l'Allemagne est vaincue, que les soviétiques foncent vers l'Oder, que la Résistance -- souvent communiste -- engage des révoltes insurrectionnelles un peu partout en Europe, la bannière étoilée débarque soudain en Normandie...

-L'Armée Rouge a écrasé à elle seule 85 % des effectifs de l'armée allemande.

Quelques paroles ne laissant planer aucun doute sur le role principal joué par l'Armée Rouge dans la victoire sur le nazisme :

Franklin Roosevelt, Président des USA :
"Il m'est difficile d'ignorer ce simple fait que les Russes tuent plus de soldats ennemis et détruisent plus d'armement ennemi que tous les autres 25 États des Nations Unies pris ensemble !"

Winston Churchill, premier ministre britannique :
"... C'est l'armée russe qui a brisé la machine de guerre allemande..."

Le général Charles De Gaulle :
"Les Français savent ce qu'a fait la Russie soviétique et ils savent que c'est elle qui a joué le rôle principal dans leur libération !"

Dwight Eisenhower, commandant en chef des armées alliées en Afrique du Nord et en Europe :
"Les campagnes effectuées par l'Armée Rouge ont joué un rôle décisif dans la défaite de l'Allemagne."

Bernard Montgomery, maréchal de Grande-Bretagne :
"La Russie a accompli un grand exploit militaire... Livrant un combat singulier, presque un contre un contre les armées hitlériennes passées à l'offensive, la Russie a supporté toute la force de l'agression allemande et a su tenir bon. Nous, les Anglais, nous n'oublierons jamais l'exploit de la Russie."

Ernest Hemingway, écrivain :
"Chaque être humain qui aime la liberté doit plus de remerciements à l'Armée Rouge qu'il ne puisse payer durant toute une vie !"


Citation :
savoir qu'il était lui même anti-sémite

Staline a eu des penchants antisémites à la toute fin de sa vie mais durant plus de trente ans, il s'est battu contre l'antisémitisme il y voyait " une résurgence du cannibalisme ". Qui dans les années trente dénoncait l'antisémitisme ?
Et n'oublions pas que l'antisémitisme était trés ancré dans la population russe comme partout ailleurs à cette époque.
Staline a également été l'un des premiers à reconnaitre l'etat d'israel. Pour l'en remercier, l'une des avenues principales de la ville de Tel Aviv avait été baptisée à son nom.
L'Occident qui accuse sans preuves Staline d'antisémitisme a la mémoire courte .
Dans les années 30 certaine plages ,certains clubs, certaines maisons de retraites aux Etats-Unis étaient interdites aux juifs, la France se distingait par son antisémitisme furieux et répandu.
Celine publiait de veritables appel aux meurtres salué unanimement , je vais evidemment pas parler , des allemands , des autrichiens , des polonais et des hongrois
Je rajouterais que le ministre des affaires étrangeres qui representait brillamment l'Union Sovietique aux yeux du monde était Litvinov d'origine juive .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: les dictateurs *V *D   

Revenir en haut Aller en bas
 
les dictateurs *V *D
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Espèces d'ordures...
» Les Dictateurs
» Courte vidéo de l'exécution et des dernières minutes de vie du dictateur Kadhafi !
» Le pape François et la dictature argentine : un nouveau scandale menace le Vatican
» les dictateurs qui ont fais le plus de mort

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Index Volition :: Le Contemporain :: Conflits & Contrastes-
Sauter vers: