Index Volition


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La Panspermie *D*V

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RaVioli
Admin
avatar

Nombre de messages : 1517
Localisation : Est-ce une information capitale à votre survie ?
Emploi : Etudiant en Aéronautique
Date d'inscription : 25/03/2006

MessageSujet: La Panspermie *D*V   Sam 3 Fév - 2:50

Quand on parle de Panspermie, on balaye toute théorie créationniste.
Car la Panspersmie, c'est cette idée que la Terre a été ensemencée par des formes de vies primitives provenant d'autres planètes.
On sait qu'il existe des spores capables de résister aux radiations de l'univers. A partir de là, envisager des voyages sur des météorites pour une hypothétique "fécondation planétaire" ne relève plus de l'impossible et de l'inconçevable.

Vous croyez à la Panspermie ?


_________________
On construit sa vie sur ce que l'on donne (Winston Churchill)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://volition.superforum.fr
Okuden
Invité



MessageSujet: Re: La Panspermie *D*V   Sam 3 Fév - 7:34

fort probable. ya des hypothese serieuse sur le sujet me semble t il.
en quoi cela balaye toute théorie creationniste?
Revenir en haut Aller en bas
RaVioli
Admin
avatar

Nombre de messages : 1517
Localisation : Est-ce une information capitale à votre survie ?
Emploi : Etudiant en Aéronautique
Date d'inscription : 25/03/2006

MessageSujet: Re: La Panspermie *D*V   Sam 3 Fév - 16:55

Du moins ça balaye toute théorie créationniste sur notre belle et chère planète. Nous ne serions pas une forme de vie à part entière et endémique à la Terre mais la continuation d'organismes très primitifs issus d'ailleurs et qui auraient voyagés dans le vide intersidéral...

Ce qui vient appuyer la Panspermie, c'est ALH84001 :



Un météorite de Mars que l'on a retrouvé en Antarctique et qui contient des composés aminés.

_________________
On construit sa vie sur ce que l'on donne (Winston Churchill)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://volition.superforum.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Panspermie *D*V   Dim 4 Fév - 0:38

Vous connaissez la petite histoire d'Apollo XII qui devait ramener une caméra de la sonde lunaire Surveyor III qui était au sol lunaire deux ans avant l'arrivée des hommes. Une fois ramenée à la NASA pour expertise, la NASA eut la surprise de découvrir un virus d'influenza (grippe) toujours en mesure de se reproduire après deux ans d'exposition aux rayonnements mortels du soleil à l'intérieur de cette caméra.

La plus grande difficulté pour un organisme vivant en route vers la terre est de survivre aux températures élevées lors de la rentrée en atmosphère.
Revenir en haut Aller en bas
RaVioli
Admin
avatar

Nombre de messages : 1517
Localisation : Est-ce une information capitale à votre survie ?
Emploi : Etudiant en Aéronautique
Date d'inscription : 25/03/2006

MessageSujet: Re: La Panspermie *D*V   Dim 4 Fév - 1:31

Pour te compléter : il y a des bactéries de plusieurs millions d'individus qui se développent et vivent actuellement sur Mars.
Les cyanobactéries sont capables d'une étonnante résistance.
Elles sont la preuve que l'oxygène n'est pas nécessaire à la vie.

_________________
On construit sa vie sur ce que l'on donne (Winston Churchill)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://volition.superforum.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Panspermie *D*V   Dim 4 Fév - 2:29

Les deux seules choses qu'ont en commun toutes vies répertoriées sur terre, sont l'eau et une source d'énergie. Pour ce qui est des sources d'énergie nécessaire à la vie, elle sont très varié et prend des formes qui dépassent les prédictions des scientifiques.
Revenir en haut Aller en bas
goldilox

avatar

Nombre de messages : 1088
Age : 38
Localisation : Reims
Emploi : Champion de bistrot
Loisirs : La bière !!!!!!!!!
Date d'inscription : 06/12/2006

MessageSujet: Re: La Panspermie *D*V   Dim 4 Fév - 22:31

La panspermie est une théorie très valable à mon sens... parceque j'ai du mal à imaginer que la vie sur terre ai pu apparaître ex-nihilo...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RaVioli
Admin
avatar

Nombre de messages : 1517
Localisation : Est-ce une information capitale à votre survie ?
Emploi : Etudiant en Aéronautique
Date d'inscription : 25/03/2006

MessageSujet: Re: La Panspermie *D*V   Lun 5 Fév - 3:00

goldilox a écrit:
La panspermie est une théorie très valable à mon sens... parceque j'ai du mal à imaginer que la vie sur terre ai pu apparaître ex-nihilo...

Dans ce cas, comment la vie ailleurs aurait pu apparaitre ex-nihilo ? Wink

_________________
On construit sa vie sur ce que l'on donne (Winston Churchill)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://volition.superforum.fr
Jean Curnonix



Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: La Panspermie *D*V   Lun 5 Fév - 13:00

Bonjour,

A moins d’être Croyant, la vie, et son évolution vers la conscience, ne saurait être une création ex nihilo. Elle semble inscrite dans la chimie du carbone >>> voir la célèbre expérience de Stanley Miller, même si elle n’est plus qu’un évènement historique, symbolique du départ de l'expérimentation en chimie prébiotique et n’est plus aujourd'hui considérée comme une donnée applicable à l'origine de la vie sur Terre, car l'atmosphère terrestre primitive n'était sans doute pas constituée de ce que croyaient les chercheurs des années 1950.

Le carbone, atome tétravalent, obéit au "cahier des charges de la vie" en permettant l’assemblage suffisamment stable de molécules , mais, pour que la biochimie puisse jouer à fond, dont l’existence ne soit pas trop stable non plus afin que des réactions de réarrangement, de complexification soient possibles.

Pendant un temps les possibilités offertes par le silicium, autre atome tétravalent, furent étudiées, l’équivalent du gaz carbonique CO2 étant la silice SiO2. Dans la chimie du carbone, le cycle vital passe par la libération de l’atome de carbone contenu dans le CO2 à partir de la photosynthèse. On voit mal comment ceci pourrait trouver un équivalent avec la silice SiO2, solide à l’état naturel et beaucoup trop résistante pour être brisée sous l’action de rayons d’énergie correspondant à "l’ensoleillement" d’une étoile dont le système stellaire abriterait la vie.

La spectroscopie, qui permet d’identifier à distance les substances chimiques, met en évidence, dans l’espace interstellaire, la présence de molécules de plus en plus complexes, dont la plupart interviennent dans les cycles vitaux. Près d’une centaine de molécules organiques, dont certaines sont très complexes et comportent un nombre relativement grand d’atomes, comme l’alcool éthylique, l’urée, l’acide formique, ont été détectées.
La plus complexe observée à ce jour, la glycine (NH2CH2COOH) acide aminé le plus simple, a été découverte par spectrométrie dans le nuage d’Orion.
Certes un acide aminé ne constitue pas à lui seul la vie, et encore moins la conscience.

Néanmoins, ces découvertes, dans un milieu interstellaire tout de même moins accueillant que notre "bon plancher des vaches", montrent que la chimie du carbone n’est pas l’apanage du seul écosystème terrestre.

Enfin, en extrapolant (pensez notamment au tableau de Mendeleïev ... sa "suite"), j’écris bien en extrapolant et à très grandes enjambées, on peut se demander si la "pression évolutive" ne se poursuit pas jusqu’à l’émergence d’une vie organisée, basée sur un nombre restreint d’acides aminés (une vingtaine) dont l’assemblage conduit aux protéines, et pourquoi pas jusqu’à la conscience, voire à la forme humanoïde qui serait universelle ? Pourquoi pas ?

Cordialement,

Jean Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
goldilox

avatar

Nombre de messages : 1088
Age : 38
Localisation : Reims
Emploi : Champion de bistrot
Loisirs : La bière !!!!!!!!!
Date d'inscription : 06/12/2006

MessageSujet: Re: La Panspermie *D*V   Lun 5 Fév - 18:00

RaVioli a écrit:
goldilox a écrit:
La panspermie est une théorie très valable à mon sens... parceque j'ai du mal à imaginer que la vie sur terre ai pu apparaître ex-nihilo...

Dans ce cas, comment la vie ailleurs aurait pu apparaitre ex-nihilo ? Wink

Hé oui, c'est bien ça le problème... Comme de savoir lequel entre la poule est l'oeuf est apparu le premier.

Cependant la brillante demonstration de Jean ci-dessus m'éclaire sur un plusieurs points dont je n'avais pas connaissance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Linkin Lydia

avatar

Nombre de messages : 1257
Localisation : Entre Rapture, ParaWorld et le donjon de l'Overlord...
Emploi : I'm a Maccas Chick! XD
Loisirs : Quand y'en a marre, y'a Malabar!
Date d'inscription : 02/04/2006

MessageSujet: Re: La Panspermie *D*V   Mar 6 Fév - 2:28

goldilox a écrit:
Hé oui, c'est bien ça le problème... Comme de savoir lequel entre la poule est l'oeuf est apparu le premier.
hum...
la question a déjà été posée là tu devrais y jeter un coup de noeil Razz
==>> http://volition.superforum.fr/L-Extraverti-c5/L-Antenne-Libre-f17/Poule-Oeuf-t313.htm?highlight=

_________________
oOo ^^ ThE LiNkIn LyDiA ^^ oOo

NIARK LES RABAJOIES!
y'en a qui devraient se taire... j'en fais partie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
goldilox

avatar

Nombre de messages : 1088
Age : 38
Localisation : Reims
Emploi : Champion de bistrot
Loisirs : La bière !!!!!!!!!
Date d'inscription : 06/12/2006

MessageSujet: Re: La Panspermie *D*V   Mar 6 Fév - 15:57

Oui oui, ho, ça va.... Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RaVioli
Admin
avatar

Nombre de messages : 1517
Localisation : Est-ce une information capitale à votre survie ?
Emploi : Etudiant en Aéronautique
Date d'inscription : 25/03/2006

MessageSujet: Re: La Panspermie *D*V   Lun 12 Fév - 0:54

Cher Jean,
Pourrais-tu nous dire en quoi l'atmosphère primitive de la Terre était-elle différente par rapport aux composants de l'expérience de Miller et de Urey ? Les deux scientifiques ont réalisé leur chimie prébiotique avec seulement quatre éléments ! On peut les citer : eau, ammoniac, méthane et hydrogène. On sait par l'étude des couches géologiques que ces quatre composés existaient bel et bien pour ce qu'on appelle la "soupe" primitive.
Stanley et Urey les ont mélangé pour les élever au bouillonnement sous des décharges électriques en traduction des extrêmes températures et très forts clivages électriques de cette atmosphère primitive.
Après plusieurs jours, on s'est retrouvé avec un produit d'acides aminés que nous connaissons.
Ainsi nous sommes arriver à synthétiser en recréant des conditions environnementales, certaines "briques" du vivant dont les composés aminés.

_________________
On construit sa vie sur ce que l'on donne (Winston Churchill)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://volition.superforum.fr
Jean Curnonix



Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: La Panspermie *D*V   Lun 12 Fév - 6:10

Bonsoir RaVioli,

De récentes découvertes, réalisées en 2005, montrent que l'atmosphère primitive de la Terre comportait jusqu'à 40% de quantité d'hydrogène en plus de ce que nous pensions jusque là. En fait, il apparaît que la dispersion de l'hydrogène dans l'espace était deux fois plus lente. Cette révision à la baisse s'explique par de nouvelles évaluations des températures des couches supérieures de l'atmosphère. La thermosphère (entre 85 et 500 km, juste au-dessous de l'exosphère) aurait été de 850°C, plus de 2 fois plus froide qu'on le pensait.

Et cela implique des conditions beaucoup plus favorables pour la production des composés organiques pré-biotiques, comme les acides aminés considérés comme les briques du vivant.

On a cru que le CO2 avait été l'élément le plus abondant dans l'atmosphère primitive de la Terre de sorte que les scientifiques en avaient conclu qu'il était plus judicieux de rechercher les premiers éléments du vivant dans les sites hydrothermiques marins, les sources d'eau chaude ou près des points d'impacts de météorites.

Même si les concentrations en CO2 dans l'atmosphère étaient importantes, les concentrations en hydrogène étaient bien plus grandes de sorte que la production des composés organiques, aidée en cela par des décharges électriques ou des réactions photochimiques devait être bien plus efficace. Les acides animés qui ont probablement formé les premiers éléments organiques ont pu s'accumuler dans les océans ou autres réservoirs d'eau liquide que sont les lacs et marais augmentant ainsi les habitats potentiels du vivant

Cette découverte ne remet pas en cause les travaux de Stanley Miller qui en 1953 réussit à fabriquer des acides aminés, qui composent les protéines, en reproduisant les conditions de l'atmosphère primitive telles qu'on les imaginait il y a cinquante ans. Le chercheur avait alors envoyé un courant électrique dans une éprouvette contenant un mélange gazeux de vapeur d'eau, d'ammoniac, de méthane et d'hydrogène.

Seulement, avec ce nouveau scénario, l'hydrogène et le CO2 dominent dans l'atmosphère primitive et non plus l'ammoniaque et le méthane comme ce fut le cas dans l'expérience de 1953.

Mais en outre, une équipe de scientifiques du Centre Ames de la NASA a permis de démontrer que les éléments primordiaux du vivant, selon notre conception de la vie, sont très courants dans l'univers de sorte que la vie peut foisonner un peut partout.

L'équipe du Centre Ames de la NASA a étudié la signature infrarouge des hydrocarbures aromatiques polycycliques ou PAH de façon à modéliser leur rayonnement infrarouge attendu depuis l'espace car différent de celui produit sur Terre. Ils ont utilisé pour cela les données d'ISO, l'observatoire spatial de l'Agence spatiale européenne.

L'équipe Ames a démontré que les PAHs sont en fait responsables du mystérieux rayonnement infrarouge que les astronomes observaient sans pouvoir en déterminer la nature. Le télescope spatial dans l'infrarouge Spitzer de la NASA a détecté la signature infrarouge de ces molécules partout dans la Voie Lactée, mais également dans d'autres galaxies proches ou lointaines. Reste que si cette découverte est importante pour les astronomes, elle l'est moins pour les astrobiologistes qui recherchent la vie ailleurs que sur Terre.

Mais, ce qui est intéressant dans cette découverte, c'est la présence d'azote dans la structure de ces molécules. Or, cela change tout. Une grande partie de la chimie de la vie, y compris l'ADN, repose sur des molécules organiques qui contiennent de l'azote. Ainsi, la chlorophylle, cette substance qui permet la photosynthèse des plantes est un bon exemple de cette classe de molécules composées appelées polycyclic aromatic nitrogen heterocycles (PANHs).

J’écrivais dans mon post précédent que ces découvertes, dans un milieu interstellaire tout de même moins accueillant que notre "bon plancher des vaches", montrent que la chimie du carbone n’est pas l’apanage du seul écosystème terrestre.

Ces molécules se forment dans la matière expulsée par les étoiles en fin de vie. Elles sont soufflées dans le milieu interstellaire par les vents stellaires des géantes rouges, les explosions des supernovae, et enrichissent de gigantesques nuages de gaz et de poussière à l'intérieur desquels se forment les étoiles de seconde génération et leur système planétaire. Les planètes alors formées sont bombardées des résidus de leur formation et enrichies en éléments chimiques présents autour de l'étoile.

Cette découverte montre que les molécules nécessaires aux balbutiements de la vie se trouvent en abondance dans tout l'univers et que si d'aventure elles sont déposées sur une planète qui présente un environnement hospitalier à leur évolution, alors, rien n'empêche la vie d'émerger. Celle-ci doit être beaucoup plus répandue que le donnent à croire nos culture et concepts "conventionnels".

Cordialement,

Jean
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RaVioli
Admin
avatar

Nombre de messages : 1517
Localisation : Est-ce une information capitale à votre survie ?
Emploi : Etudiant en Aéronautique
Date d'inscription : 25/03/2006

MessageSujet: Re: La Panspermie *D*V   Mer 14 Fév - 3:10

Bel exposé Jean.
Les travaux de Miller ont prouvé une chose : il est très probablement possible que des acides aminés furent synthétisés par l'environnement lui-même sans qu'il n'y ait eut jusqu'alors de contamination organique venant de l'espace et d'ailleurs.
Cette vision ouvre des parathèses fantastiques : nous aurions été le produit de l'environnement. La nature nous aurait fait...
De l'acide aminé en passant par la protéine vers l'organisme pluricellulaires...

Je relance la question : croyez-vous en la Panspermie ?

_________________
On construit sa vie sur ce que l'on donne (Winston Churchill)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://volition.superforum.fr
Jean Curnonix



Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: La Panspermie *D*V   Mer 14 Fév - 7:19

Bonsoir RaVioli,

Citation :
Je relance la question : croyez-vous en la Panspermie ?
Si votre invite m’est destinée, je réponds ne pas croire à la panspermie ... ni croire en Dieu.

L’univers observable semble poursuivre un principe unique : pourquoi faire simple lorsque l’on peut complexifier.
Globalement, l’univers observable tend vers un niveau d’entropie maximal, ce que nous assimilons à tort à un état de désordre maximal. Pour ce faire il utilise des structures éphémères qui ne sont là que pour lui faciliter la tâche.
Il me semble avoir lu sur ce forum (corrigez-moi si je me trompe) votre goût pour les sciences physiques, et vous n’ignorez par exemple alors probablement pas ce que sont les cellules de Bénard, cellules de convection qui apparaissent spontanément dans un liquide quand on lui applique une source de chaleur extérieure. Elles illustrent la théorie des systèmes dissipatifs, d'une façon simple et aisément compréhensible.

Elles réalisent, par exemple, le maillage hexagonal que l’on peut voir à la surface du riz d’une paella mijotant dans une poêle.
Ilya Prigogine, prix Nobel, a donné à ces formations le nom de structures dissipatives.

Ma réflexion, et non pas ma croyance, tend à me donner à penser que la vie représente une structure dissipative ... présente partout dans notre univers observable, dès que les conditions le lui permettent.

Cordialement,

Jean
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
goldilox

avatar

Nombre de messages : 1088
Age : 38
Localisation : Reims
Emploi : Champion de bistrot
Loisirs : La bière !!!!!!!!!
Date d'inscription : 06/12/2006

MessageSujet: Re: La Panspermie *D*V   Mer 14 Fév - 17:09

C'est passionnant.
Comme quoi on voit souvent les choses de la manière qui nous paraît la plus évidente (et pas forcément la plus simple)...Wink

D'après ce que j'en ai compris, la panspermie semble valable sur le papier mais sous entend une forte contribution du hasard : il faut que la bonne météorite contamine la bonne planète au bon moment... Après réflexion, je trouve qu'il y'a trop de conincidences dans cette façon de voir les choses, dans la nature il n'y a pas de place pour le hasard, les choses sont parcequ'elles ont une raison d'être, rien n'est fait au hasard. C'est une vision un peu trop nombriliste...

Les expériences décrites précédement tendent à montrer que finalement la vie pullule partout et qu'elle se développe dès qu'elle trouve des conditions favorables. Vision beaucoup plus simple mais tellement plus crédible et réaliste (selon moi...) et donc, forcément, exit les théories créationistes... Dieu existe peut-être, ce qui est évident et certain c'est qu'à ce niveau c'est un concept fourre-tout dans lequel les hommes mettent tous leurs idéaux d'absolu et de perfection. (comme quoi tout est lié, "l'éducation est la clé de la réussite"...)

Donc pour moi, grâce aux éclaircissements des précédents posts, je pense pas que la panspermie soit la cause de l'aparition de la vie sur Terre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Panspermie *D*V   Jeu 15 Fév - 5:34

À partir de l'exposé de Jean, il est évidant que la cause probable soit un bouillon terrestre qui est a l'origine de la vie. Mais cela n'exclut pas la possibilité de Panspermie sur terre ou ailleurs dans l'univers.
Revenir en haut Aller en bas
goldilox

avatar

Nombre de messages : 1088
Age : 38
Localisation : Reims
Emploi : Champion de bistrot
Loisirs : La bière !!!!!!!!!
Date d'inscription : 06/12/2006

MessageSujet: Re: La Panspermie *D*V   Jeu 15 Fév - 20:09

Bien entendu, mais ça me semble très aléatoire... Ca revient à dire que nous sommes vraiment une exception. Or, vu ce qu'on connaît de l'Univers observable, ça me paraît un peu irréaliste comme théorie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Panspermie *D*V   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Panspermie *D*V
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Origine de la vie et panspermie : les lichens sont durs à tuer !
» panspermie
» La Théorie de la Panspermie
» Sphères métalliques contenant de l'ADN [panspermie]
» La vie vient de l'espace

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Index Volition :: Le Consciencieux :: Le Passé-
Sauter vers: