Index Volition


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Découverte de l'amérique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
cRazy_peLikaaN

avatar

Nombre de messages : 123
Age : 32
Localisation : là où mon Coeur me porte -~°
Loisirs : musique, percus, spiritualité
Date d'inscription : 03/07/2006

MessageSujet: Découverte de l'amérique   Jeu 31 Aoû - 0:24

Délirius a écrit:
Je suppose qu'on vous a apprit à l'école que le découvreur du nouveau monde fut Christophe Colomb? Eh bien c'est completement faux: C.B. n'a accosté que sur l'île de Cuba.
Mais passons outre...C.B est arrivé en amérique en 1492 et les amérindiens sont arrivés il y a au moins 12 000 ans... Ne sont ce pas eux les découvreurs de l'amérique?
Bon,me direz vous, dans ce cas C.B est le premier européen à avoir posé le pied en amérique!
NON! Car en l'an 900 environ Left Erikson, le fils d'Éric le rouge, a installé une colonie sur les rivages de terre neuve!
C.B n'est donc qu'un explorateur parmi d'autres.

Le continent ne s'appelle même pas Colombique, mais Amérique, du nom d'amerigo vespucchi! L'enseignement de la découverte de l'amérique par C.B. est une fausseté et une insulte à la mémoire de ceux qui l'ont précédé! elephant farao
Djekil a écrit:
J'étais au courant que l'amérique avait été découverte par les vikings mais j'ignorais les détails merci
the jah spirit a écrit:
Bien sur l'histoire qu'on nous apprend est celle d'un point de vue complétement occidental car depuis bien longtemps toutes les ethnies d'indiens qui peuplaient l'amérique d'argentine à l'alaska sont eux qui l'ont découvert en passant par le detroit entre la russie et l'alaska actuelle !
Pour ce qui est des vikings, je dirais meme qu'avant ça y a eu un peuple qui a découvert le quebec ce sont les basques et oui je suis pas chauvin pourtant ^^; bin ils ont à ce qui parait en voulant aller chercher le poisson le plus loin possible découvert les premiéres iles à l'est du quebec!
Jahman a écrit:
SI seulement ce genre d'histoire remixée occidentale était rare, mais l'histoire de l'afrique et une autre preuve de ce genre de fausseté. Pour ce qui est du continent noir, c'est pour des raisons de camouflage politique et éviter de s'excuser des torts causés à ces peuples
the jah spirit a écrit:
exactement!puis le nombrilisme actuel de l'histoire enseigné dans les écoles est pitoyable!
Jahman a écrit:
Les questions trouvent trop peu de réponse sur le peu de chose de notre histoire que l'on consent à nous apprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/sha_kti
RaVioli
Admin
avatar

Nombre de messages : 1517
Localisation : Est-ce une information capitale à votre survie ?
Emploi : Etudiant en Aéronautique
Date d'inscription : 25/03/2006

MessageSujet: Re: Découverte de l'amérique   Jeu 31 Aoû - 19:26

En effet C.B est un explorateur parmi tant d'autres. Les études montrent de plus en plus qu'il serait loin d'être le premier européen à avoir découvert les amériques (et avant les européens, on pense aux chinois!). C.B a volé la vedette à Vespucchi par l'appui que lui a donné Isabelle de Castille et l'engagement de son autobiographe. En ces temps, l'influence énorme de l'Espagne dans le monde permis la diffusion de sa "pseudo-découverte". Elle y laissa une empreinte indélibile dans les livres d'histoire...

_________________
On construit sa vie sur ce que l'on donne (Winston Churchill)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://volition.superforum.fr
Okuden
Invité



MessageSujet: Re: Découverte de l'amérique   Ven 8 Sep - 19:55

on sait depuis longtemps qu'un explorateur chinois est arrivé en amerique bien avant colomb ( je me souviens plus du non, je chercherai dans mes bouquins si vous voulez) Colomb devait dailleurs avoir les cartes quil avait faite, il n' est pas partie à l' aventure!
de plus on sait maintenant que des viking sont eux aussi arrivé en amerique du nord.
pour sur , on nous apprend des conneries à l' école. ça c 'est encore une histoire de fierté de toute façon.
Revenir en haut Aller en bas
Grey_jackal

avatar

Nombre de messages : 53
Age : 30
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Découverte de l'amérique   Ven 8 Sep - 22:11

Et puis si vous voulez rigoler, les Inuits sont arrivés après les indiens, vers -500.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saint-Juste

avatar

Nombre de messages : 51
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 14/01/2010

MessageSujet: Re: Découverte de l'amérique   Ven 15 Jan - 10:16

Salut à tous,

Je vais tenter ici de vous retranscrire l'Histoire de l'Humanité tel qu'il m'a été enseigné oralement par quelques érudits de notre siècle. C'est érudits sont de différentes origines et ne se connaîssent pas entre eux.
J'ai reçu ces enseignement par bribes, il y aura certainement quelques mystères que je ne pourrais encore vous raconter, sachant que la Terre aurait porté quatre Humanités. Nous serions à la fin de la quatrième...
Ceci est probablement une vérité, mais elle n'explique pas tout, je ne possède pas toutes les clefs.
Tout d'abord, je tient à préciser que ni l'histoire d'Adam et Eve, ni l'histoire de Lucie en Afrique ne tient debout, car nous serions tous des enfants nés de l'inceste.
Aussi bien que l'histoire de la découverte des Amériques que ce soit du point de vu du détroit de Bering ou de la dite découverte par Christophe Colomb.
Réfléchissons un instant ensemble.
"L'Homme" n'est pas apparut d'un seul être qui nous serait commun, mais les Hommes sont apparus par groupes entiers en différents endroits de la planète. C'est ce qui à fait la diversité de nos codes génétiques.
Les Hommes au début, n'étaient pas de chair et de sang, mais étaient fait d'une matière subtile et voyaient par un oeil unique qui leur permettaient de voir les mondes spirituels, invisibles pour nous aujourd'hui. Cet oeil existe encore en chacun de nous, c'est le troisième oeil, qui correspond à la glande pituitaire (ou pinéale je ne sais plus) qui est pour nous l'œil de l'intuition.
Pour une raison difficile à expliquer, ces groupes d'âmes ont densifié leur corps fait d'énergie et ont commencer à voir le monde extérieur tel qu'il est physiquement, ils se sont matérialisé, leurs oeil unique c'est atrophié (ils ont ainsi perdu la capacité de voir les mondes invisibles), et les deux yeux que nous connaissons sont apparus. C'est à ce moment que les deux genre, féminin et masculin, et que la sexualité seraient nés.
En ces temps reculés, l'Atlantide et Mû existaient.(je ne sais pas si Mû et la Lémurie sont un seul et même continent, vu que certains situe la Lémurie dans l'Océan Indien( Madagascar ?)).
Les habitants de Mû et de l'Atlantide ont poussé leur civilisation à un Très haut niveau de connaissance et de technologie tandis que d'autres habitants en d'autres lieux étaient moins évolués ce qui permit une suprématie quasi divine des deux continent sus - cités sur les autres.
Mû se trouvait dans l'Océan Pacifique, et L'Atlantide dans l'Océan ATLantique.
Sur ces deux continents il y avait des personnes qui ont gardé la capacité de voir de "l'autre côté" et qui connaîssaient la MAGIE.
Ces êtres exceptionnels étaient les Guides Spirituels de leur civilisations respectives, leurs prophètes.
Mais certains, ont très vite compris la source de pouvoir que cela leur procurait, et c'est à ce moment là que tout aurait dégénéré. La Magie noire venait de naître.
Il y a un peu plus de 12000 ans l'Atlantide disparaîssait sous les flots.
(Je n'ai pas de valeurs temporelle pour Mû)
Des Mages avaient prévus cet événement , et l'exode commença, et de là ont commencé à "civiliser" les autres peuples, ou du moins à transmettre leurs connaissances à quelques INITIES ( des prêtres ) en essayant d'éviter les mêmes erreurs que les anciens.
Pour l'Atlantide, certains auraient migré vers l'Ouest, d'autres vers le Nord.
C'est à dire vers la côte Est des Amériques D'où le nom du Dieu QuetzalcoATL , et vers les territoires des Celtes.
Pour Mû, ils auraient migré vers la côte Ouest des Amériques, et vers l'Asie de l'Est.( A partir de maintenant je ne parlerais plus de Mû, cela ne m'a pas était transmis).
Le Guide Ram ( Grand Druide ) aurait dirigé une partie de son peuple vers les celtes et aurait transmis les connaissances spirituelles aux peuples Celtes, puis aurait migrer jusqu'en Inde pour devenir le Dieu RAMa, puis serait revenu par la Mésopotamie pour devenir le Prophète AbRahAM, puis il se dirigea vers l'Egypte pour initier la civilisation que nous connaissons tous. De l'Egypte, le jeune Pharaon Moïse aurait initié le Peuple Hébreu.
Ensuite, toujours de l'Egypte, avant leur disparition des prêtres ont transféré la Connaissance aux Philosophes Grecques, et cette connaissances a été diffusé dans tout le reste de l'Europe par les romains et mélangé avec la connaissance des Nordiques. Ensuite les templiers ont repris le flambeau, le tout pour être occulté par les alchimistes et les Sociétés Secrètes telles la Franc-maçonnerie, les Roses-Croix, Le Vatican etc....

Stop pour aujourd'hui, j'en ai assez dis, je vous laisse à votre réflexion.
Vous n'êtes pas obligé de me croire, et d'ailleurs je vous invite à vérifier cette histoire par vous même, cela peut vous prendre des années, mais c'est possible.
Il n'y a qu'à voir les similitudes linguistiques de tout les peuples d'aujourd'hui, de comparer leur architecture des temples anciens et monolithique, ainsi que leurs mythes et légendes.

Cette histoire n'explique pas l'intervention des êtres venus d'ailleurs, ce qui est l'objet de mes recherches actuelles.

Saint-Juste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FJG

avatar

Nombre de messages : 46
Age : 26
Emploi : Etudiant en Licence 1 à Paris XI Orsay.
Loisirs : Biologie, Géologie, langues (anciennes et vivantes), Histoire, Géographie.
Date d'inscription : 13/01/2010

MessageSujet: Re: Découverte de l'amérique   Lun 22 Fév - 4:38

Bonjour à tous.
J'ai l'imression que la Théorie de l'Evolution est mal comprise. Nous ne descendons probablement pas de Lucy. C'est toute une partie d'une espèce qui évolue. Le genre Homo semble descendre du genre Australopithecus. Mais ce n'est pas un seul individu qui a évolué, mais plusieurs milliers. Pluisieurs milliers d'australopithèques ont évolué pour aboutir à nous.
Par contre tous les êtres vivants descendent probablement d'un même individu doté d'une seule cellule et très simple. Cet être, qui vivait il y a entre 3,6 et 4,2 milliards d'années (tous les chercheurs ne sont pas d'accord) se reproduisait tout seul, grâce à un processus de mitose. Il a abouti à la formidable diversité actuelle des êtres vivants. Et Homo sapiens n'est là que depuis 200 000 ans.
Vos théories, Saint-Just, sont intéressantes, mais elles font fi de la paléontologie. En fait ce n'est qu'une image, il ne faut pas se leurrer. Par exemple les yeux existent chez les animaux depuis plus de 500 millions d'années. L'Homme n'a donc pas pu exister un jour sous une forme dépourvue d'yeux, avant de les acquérir une seconde fois. C'est ce que l'on appelle le principe de parcimonie. Homo sapiens semble être apparu au Moyen Orient, avant de se répandre sur toute la surface de la planète. Selon d'autres, il serait en affet apparu simultanément à partir de différents groupes d'Homo erectus (au moins 3, en Europe, en Afrique, et en Asie). Mais cette théorie est aujourd'hui complètement abandonnée (à ma connaissance du moins), car elle n'explique pas la proximité génétique entre les Hommes africains, asiatiques et européens. En fait toujours selon le principe de parcimonie, trois groupes d'une même espèce ne pauvent avoir donné trois groupes d'une autre espèce.
Pour répondre au sujet, les premiers humains à être arrivés en Amérique sont les Indiens, alors arrêtez avec Colomb, les Chinois, ou je ne sais qui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saint-Juste

avatar

Nombre de messages : 51
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 14/01/2010

MessageSujet: Re: Découverte de l'amérique   Lun 22 Fév - 6:28

Shalom à tous,

La théorie de l'évolution, comme son nom l'indique n'est qu'une théorie, alors, elle n'a pas à être comprise ou mal comprise, c'est une THE-O-RIE.
Si comme la tradition orale de certains peuples est exacte, s'il y eut des êtres sous forme éthéré, je vois mal comment la paléontologie pourrait prouver quoique ce soit, puisqu'elle se base sur des restes.
D'autre part, pour ceux qui savent lire le français, j'emploie le conditionnel afin de laisser la place à d'autres réflexions qui pourrait compléter la tradition orale. Donc je ne vois pas en quoi je devrais m'arrêter à m'exprimer comme bon me semble, nous ne sommes plus à l'époque de Torquemada, Dieu merci.
Faisons preuve d'ouverture.
L'Histoire de l'Amérique telle que nous la connaissons commence effectivement à Amérigo Vespucci, puisque le nom du territoire vient de son nom. Avant cela, ce n'était pas l'Amérique ! Ensuite, les indiens Habite en Inde, donc les premiers occupant de l'Amérique, n'était pas des indiens ! Il y eut les incas, les toltèques, les olmèques, les aztèques etc...
Ensuite, la tradition orale des cherokees dont je connais quelques représentants, stipule clairement que leur peuple vient des étoiles.
Biensûr, l'Histoire de ces 2 continents n'est vu et écrite que par des occidentaux, donc pas objective du tout, voir fausse en grande partie.
Evidemment, l'Eglise est derrière tout ce révisionnisme historique...et le pire c'est que cela est encore enseigné dans les livres de la REPUBLIQUE.
Heureusement, il existe quelques historiens qui revoient l'histoire avec plus d'honnêteté, Edward Zinn en était un de ces représentant (décédé en janvier 2010 - Dieu ait son Ame).

Fraternellement,

Saint-Juste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FJG

avatar

Nombre de messages : 46
Age : 26
Emploi : Etudiant en Licence 1 à Paris XI Orsay.
Loisirs : Biologie, Géologie, langues (anciennes et vivantes), Histoire, Géographie.
Date d'inscription : 13/01/2010

MessageSujet: Re: Découverte de l'amérique   Mar 23 Fév - 3:34

Bonjour à tous.
Attention à ne pas confondre Théorie au sens commun et au sens scientifique. Au sens commun, ce n’est qu’une proposition qui a encore besoin d’être démontrée. Au sens scientifique, c’est plutôt une « théorisation », c'est-à-dire l’explication d’un phénomène. C’est la même chose pour la théorie du Big Bang, par exemple. (Si je n’ai pas été assez clair, merci de me le signaler).

La théorie de l’évolution est un phénomène actuellement largement prouvé, bien que lorsque Darwin l’a proposé, elle avait encore besoin de faire ses preuves. Ce n’était que le résultat le plus logique d’observations biologies. La plus logique, car c’est la seule théorie qui en plus d’expliquer la diversité du vivant expliquait aussi d’une part les liens de parenté plus ou moins grands entre les espèces, et d’autre part les observations paléontologiques, fondées sur l’étude des fossiles. Mais à partir du moment où le généticien Théodosius Dobzanski, le naturaliste Ernst Mayr, et le paléontologue George Simpson introduisent la génétique, la théorie de l’évolution gagne en crédibilité. Il manquait lui une raison, une cause, la voici. Et cette cause colle parfaitement avec la conséquence.
La théorie de l’évolution stipule que de temps en temps intervient une mutation génétique, qui modifie (améliore ou délétère) la morphologie de l’individu. Qui devient plus fort, endurant, intelligent… que ses congénères. Il vit plus longtemps qu’eux, et se reproduit plus souvent et plus facilement qu’eux. Ainsi il peut plus facilement transmettre l’allèle muté à ses descendants. Qui eux même se reproduiront plus facilement que les descendants des autres. Ils leur voleront leur nourriture, etc… Bref ils finiront par les supplanter au bout de X générations.

Depuis un certain nombre de preuves sont venues conforter la théorie de l’évolution. Il y en a trop pour espérer toutes les citer. Néanmoins chacune se suffit à elle seule. Je vais toutefois tenter d’en faire un bref inventaire.
-Les preuves par la paléontologie.
En paléontologie on remarque qu’à chaque époque ont existé des organismes inexistants aujourd’hui. Mais plus on se rapproche du présent, plus certains êtres ressemblent à ceux qui existent aujourd’hui. Je ne citerai que l’Evolution de l’Homme. Petit à petit, et j’insiste bien là-dessus, le volume du cerveau augmente (380 cm cube chez les Australopithèques, 500 chez Homo habilis, 750 chez Homo erectus, 1400 chez Homo sapiens moderne) Et j’oublie de citer pas mal d’espèces . Petit à petit, l’Homme se redresse. Petit à petit, de frugivore il devient carnivore, puis omnivore. On suit cette évolution au millier d’années près ! Et en paléontologie on connait les formes intermédiaires entre tous les grands groupes d’êtres vivants actuels (et passés).
-Les preuves par la géologie.
Un géologue est souvent amené à dater une roche. Pour cela il fait appel à des fossiles appelés « marqueurs biostratigraphiques ». Ce sont des animaux généralement marins qui ont été très abondants à une époque, donc qui ont été massivement fossilisés, et nous sont parvenus en grand nombre. Les trilobites pour l’ère primaire, ou les ammonites pour l’ère secondaire. Ces animaux sont très abondants dans toutes les couches de sédiments sur plusieurs centaines de millions d’années. Donc le géologue qui trouve un trilobite étudie sa forme, et en déduit à quelle époque appartient la roche dans laquelle il se trouve. En effet, l’Evolution fait qu’à chaque époque on a un trilobite de forme différente. Si il a des piquants comme ça, il a X millions d’années. Il existe des tables où sont répertoriées toutes les formes de toutes les époques de chaque marqueur biostratigraphique. Il suffit de se balader dans les couloirs de géosciences de ma fac pour en voir.
-Les preuves par la médecine.
Les bactéries évoluent en permanence devant chaque antibiotique. En fait dans une colonie de bactéries, certaines sont résistantes aux antibiotiques. Toutes les autres meurent, sauf celles-ci, qui deviennent donc majoritaires et donc se reproduisent massivement. Même chose pour les virus.
-Les preuves par l’agronomie.
En agronomie, les Hommes ont de tout temps sélectionné les animaux qui convenaient le plus à leurs attentes (un bon lait, une laine abondante…). On appelle cela la sélection forcée. Mais c’est exactement comme la sélection naturelle. L’agriculteur du Néolithique veut des vaches avec un bon lait, et d’autres avec une bonne viande. Il a 4000 vaches. Il prend les 100 qui ont un bon lait et les met dans le même pré pour les faire se reproduire. Au bout de quelques générations, il produit énormément de lait avec les descendants de ces vaches. Même chose pour la viande. Au bout de X générations, il a des vaches musculeuses, bien en chair, bonne à manger.
Même chose pour les chiens. La population d’origine est le loup. L’Homme en a prélevé certains pour leur vitesse à la chasse, les a sélectionnés et croisés. Il obtient des lévriers.
Il en a prélevé d’autres pout le combat. Les rottweiler.
Etc…, et c’est exactement la même chose pour tous les animaux domestiques.
-Les preuves par la génétique.
Avec la génétique on peut prendre le problème dans l’autres sens.
1) Vous ne pouvez nier qu’il y a parfois des mutations génétiques.
2)Vous ne pouvez nier que si la mutation améliore les conditions de vie, l’être vivant peut plus facilement se reproduire, donc transmettre ses gènes.
3) Vous ne pouvez nier que les descendants ont les mêmes gènes que leurs parents (moitié mère, moitié père). Ils héritent donc de ce gène qui améliore les conditions de vie de l’animal.
4) Vous ne pouvez nier qu’à leur tour ils se reproduisent plus facilement. Ils supplantent donc leurs congénères.
5) Ainsi vous ne pouvez nier l’Evolution.

-Les preuves par l’observation.
Contrairement à ce que disent les créationnistes, l’évolution est observable à l’échelle humaine. Et je ne parle ni des bactéries, ni de l’élevage .
Un lézard qui vivait en Croatie a atteint une île au large de ce pays (par bateau). Or ce lézard est gourmand des insectes qui vivent sur le continent. Et il n’y a pas d’insectes sur cette île (ou moins que sur le continent). Eh bien en 30 ans, c'est-à-dire en une trentaine de générations, l’espèce a évolué, pour donner une autre espèce. Une nouvelle espèce entièrement adaptée à l’herbivorie. En effet, le corps de l’animal a développé des organes typiques des animaux herbivores, comme des valves caecales. L’animal a évolué.

Voilà pourquoi la théorie de l’Evolution est pour moi un fait prouvé. Et j’oublie ou je passe des dizaines d’arguments. Et encore, je ne les connais probablement pas tous.
Si je n’ai pas été assez clair, ou que vous voulez des informations supplémentaires, n’hésitez pas à me le demander.
Autre chose, même le Pape Jean-Paul II a reconnu la théorie de l'Evolution. Les Grecs avaient d'ailleurs déjà théorisée en partie, tout comme Léonard de Vinci. Et c'est justement parce que la paléontologie se base sur des restes qu'elle peut étudier l'Evolution. Si un paléontologue trouve un poisson doté de poumons, il dit "Tient, c'est peut-être un ancêtre des amphibiens". S'il découvre un dinosaure à plumes, il dit "Tient, donc les oiseaux descendent des dinosaures" (application du principe de parcimonie: l'arbre évolutif doit être le plus simple possible, avec le moins de changements).
J’ajoute que je suis bien d’accord avec vous en ce qui concerne Vespucci. Mais il apparaît de plus en plus que Colomb aurait deviné à la fin de sa vie avoir débarqué sur un continent inconnu des Européens. Pour la tradition Cherokee, il me semblait que les Homme étaient sortis de terre. Les étoiles, la lune et le soleil étaient selon eux des dieux. J’ai chez moi une encyclopédie sur cesmythologies. Etant en cité universitaire, je n’y ai pas accès, mais dès ce week-end je vous promets plus d’informations. Et je regrette comme vous la disparition de Howard Zinn. Démonter ainsi les figures de l’Histoire américaine demandait tout de même une certaine lucidité doublée d’un certain courage.
Cordialement,
FJ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saint-Juste

avatar

Nombre de messages : 51
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 14/01/2010

MessageSujet: Re: Découverte de l'amérique   Mar 23 Fév - 6:54

Salut à tous,
Salut FJG,

Merci d'avoir rectifié mon erreur: c'est bien Howard Zinn, non pas Edward.

Fraternellement,

Saint-Juste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FJG

avatar

Nombre de messages : 46
Age : 26
Emploi : Etudiant en Licence 1 à Paris XI Orsay.
Loisirs : Biologie, Géologie, langues (anciennes et vivantes), Histoire, Géographie.
Date d'inscription : 13/01/2010

MessageSujet: Re: Découverte de l'amérique   Jeu 17 Juin - 19:58

Bonjour à tous.
Etant donné que le forum semble plutôt mort et que j’ai enfin un peu de temps devant moi, je viens par curiosité et afin de reposer mes neurones (j’ai eu des examens récemment, lol) de relire les posts de «Saint-Juste » au sujet de la glande pinéale et de l’origine de l’Homme. Je tiens à apporter quelques précisions pour que ceux qui ne s’intéressent pas spécialement à la biologie ne tombent dans le piège tendu par les ésotériques. Notre ami nous explique que la glande pinéale est responsable de l’intuition, et qu’elle était à l’origine un œil (sans même citer les auteurs ou chercheurs ou « érudits » qui lui auraient « expliqué » cela bien sûr^^).

La glande pinéale, ou épiphyse, (ce qu’on appelle parfois le troisième œil) est une glande endocrinienne située au dessus de l’hypothalamus et de la glande pituitaire, qui pour faire simple, sécrète des protéines nécessaires au cycle biologique. Cette glande est présente uniquement chez les vertébrés. Elles est responsable de la régulation des cycles biologiques et de ses stades comme la puberté. Par exemple, les animaux qui naissent avec une glande pinéale atrophiée connaissent une maturité sexuelle très tôt dans leur développement (ce qui m’amène à penser même si ce n’est qu’une conjecture personnelle, que les hétérochronies paedomorphiques du développement, notamment de type néoténique, sont dues à un sous-développement de cette glande, d’où son importance dans l’évolution des vertébrés). Désolé d’embêter les non initiés avec ces termes scientifiques, mais je trouve cette hypothèse intéressante.

Cette glande se forme à partir des mêmes cellules que les yeux. Chez certains oiseaux et "reptiles" (vous connaissez tous , je pense , le tuatara, un sphénodonte de Nouvelle-Zélande), un ensemble de cellules photosensibles se forme. Chez le Tuatara, c’est même un œil complet qui apparaît, mais qui est recouvert d’écailles à l’âge adulte). Ainsi, la glande pinéale n’est pas le propre de l’Homme. Je ne pense pas qu’elle soit responsable de l’intuition car les animaux qui naissent sans cette glande ont toute leur intuition, mais en tout cas il est faux de dire que c’est elle qui a fait l’Homme.

Quelques autres critiques sur le post en question :

*Il est écrit que les Hommes viennent de différentes origines ce qui créa la diversité du code génétique. Mais que faites-vous de l’Unité génétique ??? Tous les humains sur Terre ont au moins 99,5% des gènes en commun (si ce n’est encore plus)! L’autre preuve d’une origine commune est qu’on peut construire des phylogénies des populations humaines. Les différences génétiques correspondant au temps de divergence des deux populations, ce qui a ensuite été vérifié et consolidé par les découvertes archéologiques et paléontologiques.

*TRES IMPORTANT : Jamais aucun scientifique n’a, en parlant sérieusement, proclamé que nous descendions de Lucy. Ce n’est pas un individu qui donne une nouvelle espèce, mais une population de cette espèce qui évolue, c'est-à-dire plusieurs milliers d’individus! Donc l’argument de l’inceste repassera… De toutes façons, phylogénie n’est pas généalogie ! (Nouvelle confusion de la part de bien des gens, c’est pour cela que je dis que la théorie synthétique de l’évolution est très mal comprise et très mal interprétée). En paléontologie, il est strictement impossible de savoir si une espèce est l’ancêtre d’une autre. A l’heure actuelle, il n’existe aucune exception à cela ! On peut seulement dire si une espèce est plus ou moins proche d’une autre que d’une tierce. Conclusion, Il y a de grandes chances que l’espèce à laquelle appartient Lucy ne soit pas notre ancêtre. D’ailleurs, Yves Coppens ne disait-il pas de manière provocante: «C’est le singe qui descend de l’Homme. » ?

*La sexualité est bien plus ancienne que l’apparition de l’Homme et existe chez tous les animaux. Elle n’est donc pas non plus une synapomorphie humaine. Le gonochorisme (existence de deux genres : maculin et féminin) est le plus probablement apparu chez les animaux il y a 1 milliard d’années, alors pour la théorie sur l'émergence du genre humain liée à la sexualité, on repassera).

*L’Atlantide (De « Atlas », une chaîne de montagne d'Afrique du Nord, le nom n’a donc pas grand-chose à voir avec l’Atlantique d’après ce que j’ai compris sur les sites et dans les livres que j’ai trouvé lors de mes recherches sur le sujet) fut engloutie d’une façon mystérieuse. Plusieurs hypothèses s’affrontent. En tant que fan de géologie, j’aime bien celle du Santorin (vers 1600 Avant JC, les 12 000 ans de « Saint-Juste » ne correspondent qu’à une hypothèse parmi des milliers d’autres. De toutes façons, il n’est même pas certains que l’Atlantide ait hébergé une civilisation, peut-être n’était-ce qu’un volcan inhabité). Mais, bien que passionné depuis récemment, je ne suis pas encore aussi connaisseur que certains, si «Saint-Juste » veut bien m’éclairer là-dessus, il sera bienvenu.

En tout cas l’hypothèse du volcan, ou au moins de la tectonique semble être la plus logique et aussi celle qui réunit le plus de suffrages… A vérifier (je précise, connaissant la propention de "Saint-Juste" à déformer mes propos et ceux des scientifiques, Darwin notamment, je ne prétend pas que c’est la bonne). En fait je n’affirme rien du tout, mais je propose des hypothèses, car voici un débat intéressant que j’aimerais poursuivre avec « Saint-Juste », s’il m’en offre la possibilité.

Par contre j’ai bien aimé la recherche d’homologie des noms religieux. Pour moi cela vient simplement d’une homologie de langue, mais l’hypothèse reste intéressante et assez osée^^ (j’apprécie ce genre de provocation pour une fois constructive).
En effet, les études phylogéographiques linguistiques ont confirmé que les langues actuelles avaient une origine commune (l'Indo-européen est une de ces langues), d’où les ressemblances de certaines. Les études en question montrent que plus des peuples sont proches l’un de l’autre, plus leurs langues se ressemblent. Eh oui, l’évolution se manifeste aussi au niveau des langues. Les scientifiques humanistes ont réalisé une phylogénie des Européens uniquement en se fondant sur les langues. Et devinez quoi ? Elle correspondait exactement à celle qu’on construit habituellement avec les études génétiques ! (Cf Marc Girondot).

Bonne réflexion à tous.

F.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saint-Juste

avatar

Nombre de messages : 51
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 14/01/2010

MessageSujet: Re: Découverte de l'amérique   Mar 22 Juin - 6:55

Salut à tous,
salut FJG,

Je n'ai pas relu les messages précédents, mais ils me semble que le sujet porte uniquement sur la découverte de l'Amérique.
Mais toutefois, puisque FGJ m'invite à répondre....
Alors, pour la glande pinéale, je ne crois pas avoir mentionné que c'était le propre de l'Homme, même si je n'ai pas évoqué les animaux.
Disons que la glande en question est non seulement le siège de l'intuition, mais aussi est à l'origine de la clairvoyance chez certains sujets.

En passant, j'aimerais préciser que les ésotériSTEs, ne tendent pas de pièges, même si bien souvent ésotéristes et scientifiques ont des divergences d'opinions. En tout cas les ésotéristes n'ont pas inventés la bombe atomique, ni même les OGM.... Les ésotéristes sont là pour nous expliquer ce que les scientifiques ne font pas, ou même ce que les scientifiques nient en bloc, c-à-d tout ce qui touche aux mondes de l'invisible, de l'impalpable. Dieu merci, certains scientifiques sont également ésotéristes, et sont à l'origine de la physique quantique, de la noétique, de la chimie, de l'homéopathie..., et même de la médecine ( naturelle).
La plupart des ésotéristes sont très discrets c'est pourquoi je ne donnerais pas leurs noms, pour ceux qui m'ont enseigné, et puis cela ne vous servirait pas à grand chose puisqu'ils sont de traditions orale et vivante transmise de générations en générations depuis des siècles. Les quelques livres que l'on peut se procurer, sont généralement incomplets, ou inaccessibles à celui qui ne chemine pas avec son Cœur et avec Sagesse.

Autre chose, dis moi comment peut-on affirmer que 100% des Hommes ont 99,5 % de gènes en communs ? Même si cela peut être vrai ? A-t-on testé 100% des Etres Humains ? Biensûr que non. C'est comme les sondages ! On fais dire ce que l'on veut aux chiffres ! Pas très scientifique tout ça ...
Fin de la parenthèse.

Au sujet de Lucy et autres avatars préhistoriques.
Des millions d'enfants, qui lisent dans des livres de vulgarisation scientifique, ou dans ce que j'appelle "les livres de la République", ou bien même regardent des émissions télévisés contrôlé par l'état, croient aujourd'hui que nous descendons exclusivement du singe, voir de Lucy. Ces même enfants, quand ils seront adultes, raconteront les même balivernes à leurs enfants, même si les conclusions scientifiques ont évolués.
Il n'y aura que des FJG qui auront le privilège d'en connaître la teneur, et pour croire que ces mêmes conclusions sont répandues dans toutes les couches sociales. Point.

Pour l'Atlantide, son origine géographique est assez controversé, cependant il me paraît "logique" que celle-ci se trouvait en Atlantique.
Nous pouvons facilement imaginer que les Atlantéens étaient capables de voyager loin, et il est possible que ceux-ci avaient des colonies (ou des postes avancés) à travers le monde avant l'engloutissement de leur continent. Notament sur l'île de Santorin, ou même dans l'Atlas. Dans certains noms de l'Amérique préhispanique nous pouvons retrouver la racine ATL qui attesterait de leurs origine Atlantéenne (ex: QuetzalcoATL).
Puisque nous avons des traces linguistiques des 2 côtés de l'Atlantique, nous pouvons présumer que l'Atlantide se trouvait en Atlantique.
Biensûr, comme je n'ai pas la "chance" d'être un Coustaud, je ne puis vous prouver quoique ce soit à ce propos, même si j'ai le sentiment que bien des preuves sont soigneusement cachées voir même détruites par certaines instances politico-religieuses qui en savent bien plus que l'on veut nous faire croire.

Fraternellement,

Saint-Juste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FJG

avatar

Nombre de messages : 46
Age : 26
Emploi : Etudiant en Licence 1 à Paris XI Orsay.
Loisirs : Biologie, Géologie, langues (anciennes et vivantes), Histoire, Géographie.
Date d'inscription : 13/01/2010

MessageSujet: Re: Découverte de l'amérique   Mer 23 Juin - 3:17

Bonsoir à tous.
Salut à vous mon cher Saint-Juste.
J’aimerais juste savoir qu’est-ce qui vous fait dire que la glande pinéale est le siège de l’intuition ? Cela ne sert à rien de prétendre sans expliquer. Bref, je demande juste une argumentation et une explication un peu plus étayées.
Pour les ésotériques et les ésotéristes (pas la même chose, attention), je suis d’accord. Juste une critique : la physique quantique traite des quanta d’énergie dans la matière, et de la physique des particules, la chimie traite des atomes et des molécules et des liaisons chimiques (forces nucléaires fortes). Donc pour moi ces sciences ne s’occupent pas de l’impalpable. Et pour la médecine vous perlez de l’effet placebo et tous les autres, j’imagine ? Tout cela est entièrement « palpable », physique. Par exemple, nos comportements sont déterminés par des hormones et nos pensées par des gradients électriques (lié aux ions H+). Sinon on ne pourrait pas mesurer l’activité électroencéphalique d’une personne dans le coma, par exemple. Donc finalement, tout ce qui concerne les molécules, et même les énergies, les états de la matière, ainsi que les forces (gravitationnelles, nucléaires fortes et faibles, électromagnétiques…) est « palpable », ne croyez-vous pas ? Apprenez également que les scientifiques ne nient jamais rien « en bloc » . S’ils nient quelque chose, ils expliquent pourquoi ils n’y croient pas, ils argumentent, ce sont des gens très ouverts d’esprit, contrairement à une opinion particulièrement répandue. Si j’ai appris une chose lors de mon cursus scientifique, c’est bien la NUANCE. Dorénavant, je me refuse d’entrer dans un débat si je ne connais pas tous les arguments des deux partis.
Cependant, la science ne dit pas forcément tout. Je trouve que d’une manière générale, les religions apportent quelque chose de très important que les sciences (au sens large, science=connaissance) sont incapables de faire : une morale. Jamais un scientifique n’apporte de jugements de valeur ou autre (je ne sais pas si vous avez un jour lu un article scientifique, mais si vous êtes curieux et que vous maîtrisez la langue de Shakespeare, je vous invite à le faire). C’est pourquoi l’Humanité a besoin de quelque chose qui raisonne à d’autres échelles que la science, comme l’ésotérisme, mais j’en ai déjà parlé. Par contre, je ne sais pas si les autoproclamés Esotéristes y parviennent. C’est cela que je veux dire. Je crois que la plupart de ceux qui se prétendent ésotéristes (d’après les sites que j’ai parcourus ou les rares livres que j’ai trouvés sur le sujet) ne sont en fait que des ésotériQUES (cet « ésotérisme » dont le but est d’atteindre le paradis, bref, on devrait plutôt parler de sectes, surtout à partir du moment où on a une initiation) arrogants qui prétendent comprendre sans réflexion, sans méthode, sans pensée, sans rien (on est dans le dogme). Les véritables ésotériSTES (qui s’appuient sur des philosophies grecques et qui se passent d’initiation), s’ils existent, sont en effet chargés de comprendre ce qui est du domaine de l’ « impalpable » (si cet impalpable existe, je vous renvoie à ce que j’ai écrit plus haut, l’ « impalpable » n’est pour moi qu’un mirage, qu’une façon de parler pour masquer notre ignorance), ce sont donc des scientifiques, et non les physiciens ni les chimistes. (à partir du moment où on cherche à comprendre de manière désintéressée quoi que ce soit, on fait de la science).
Citation :
« En tout cas les ésotéristes n'ont pas inventés la bombe atomique, ni même les OGM ».
Lol, et alors, ce n’est pas non plus Hitler ni Staline, ni même Michel Fourniret ou le docteur Petiot.
Et attention, en fait on pourrait affirmer que ce sont eux si comme vous on considère les physiciens quantiques (surtout les premiers car à l’époque on avait plus de raisons qu’actuellement de croire à l’impalpable !, Heisenberg par exemple) comme des ésotéristes^^, vous êtes malhonnête avec vous-même et vous tombez dans votre propre piège…
Vous confondez recherche fondamentale et recherche appliquée… La recherche appliquée ne fait qu’utiliser les résultats de la recherche fondamentale. Sous-entendez vous qu’on doit s’abstenir de faire des découvertes et des études sous prétexte qu’elles pourraient mal utilisées ? Dans ce cas, ce n’est même plus la peine de faire de la science. C’est sûr, on se met à l’abri de ses détournements, mais on se prive aussi de tous les conforts qu’elle apporte, et pour ça l’ésotérisme repassera, mais surtout on se prive de toutes les réponses que la recherche nous offre. Ou alors expliquez moi comment on peut fabriquer des bombes à partir des travaux d’Yves Coppens ou de Michel Laurin.
Citation :
« La plupart des ésotéristes sont très discrets c'est pourquoi je ne donnerais pas leurs noms »
Et bien voyons^^.
Citation :
« Autre chose, dis moi comment peut-on affirmer que 100% des Hommes ont 99,5 % de gènes en communs ? Même si cela peut être vrai ? A-t-on testé 100% des Etres Humains ? Biensûr que non. C'est comme les sondages ! On fais dire ce que l'on veut aux chiffres ! Pas très scientifique tout ça ... »
Bon, là vous le faites exprès, non ? C’est une moyenne, Les individus des populations les plus éloignées (Les Sud Africains et les Maoris, je crois), affichent cet écart. Après, il suffit de consulter la carte génétique des populations humaines pour constater qu’il n’y a pas de plus grand écart (Eh oui, on connaît l’écart génétique moyen entre les pools génétiques de chaque population humaine). Si vous connaissiez la loi d’Hardy Weinberg et les lois des grands nombres (qui font que la probabilité est identique à la statistique, ce qui permet non de calculer exactement la variance, mais de l’ESTIMER), vous n’auriez pas ce genre d’objection.
Pour les livres de vulgarisation scientifique, je peux vous garantir que l’état n’a un contrôle que très limité sur le contenu. Il est possible, et même probable qu’on y pourchasse l’anticonformisme des auteurs, ce qui les obligerait à le faire passer de manière extrêmement subtile. Il faut savoir lire entre les lignes pour le savoir et j’ignore si vous en avez déjà fait l’expérience. Par contre, il n’en a strictement aucun sur les articles scientifiques. Comme vous vous en doutez j’ai lu énormément de ces articles concernant notamment l’évolution humaine (c’est essentiellement des descriptions de nouvelles espèces et des reconstitutions phylogénétiques), et les documentaires de vulgarisation ne diffèrent pas vraiment de ce qu’on lit dans Science, Nature ou PlosOne. Par contre c’est bien trop simplifié et stéréotypé, au point de faire de chaque espèce notre ancêtre, alors que c’est très incertain ou quasi improbable d’un point de vue scientifique. Vous devriez avoir d’autres références que la vulgarisation pour bien juger les scientifiques. Par exemple, Achaeopteryx n’est pas l’ancêtre des oiseaux, Tiktaalik n’est pas l’ancêtre des tétrapodes et Euparkeria n’est pas l’ancêtre des dinosaures, comme on le lit souvent dans ce genre de livres.
En fait, les scientifiques ont moins d’importance que les journalistes dans la diffusion de l’information, et ceux-ci déforment les propos des scientifiques. De ce fait, tout le monde est persuadé d’un réchauffement climatique alors que les scientifiques écologues parlent de changement global. Et ensuite, tout le monde pleure quand il voit la pluie, sans savoir qu’il s’agit d’une des conséquences d’un réchauffement qui n’existe qu’à certains endroits. (Il existe certes des scientifiques persuadés d’un réchauffement parmi les plus importants que la planète ait connu depuis l’apparition de la vie, mais ceux-là ne sont que des catastrophistes qui ne méritent pas l’appellation de scientifiques).
De toutes façons, Sarkozy est très croyant, non? Cela implique créationniste, donc qui ne croit pas en ce qui est raconté dans les livres de vulgarisation scientifique ni dans les articles scientifiques. Et si l’Etat avait une telle mainmise sur les publications, nous n’aurions pas autant de théories différentes qui s’affrontent sur un même sujet. Je viens de lire deux livres différents, deux scientifiques ont une conception totalement différente du même sujet. (en fait ce n’est pas de la vulgarisation, je ne crois pas que notre président paedomorphique, étant donné le niveau de sa culture générale comprendrait un seul traître mot de ce qui est écrit^^). De plus, si la recherche intéressait autant l’état, les salaires y seraient bien plus élevés, croyez moi. Et la retraite ne serait pas à plus de 72 ans comme c’est le cas pour de nombreux chercheurs. Enfin, je crois que Sarkozy n’en a pas grand-chose à cirer de savoir si la bipédie permanente a précédé ou non la dichotomie entre l’Homme et le Chimpanzé.
Citation :
« Il n'y aura que des FJG qui auront le privilège d'en connaître la teneur, et pour croire que ces mêmes conclusions sont répandues dans toutes les couches sociales. Point. »
Si je comprends bien, vous me reprochez d’expliquer aux non biologistes ce que disent réellement les scientifiques pour éviter toute confusion? Quand j’entends dire que les paléontologues prétendent que Lucy est notre ancêtre, je n’ai pas le droit de dire que c’est faux, que les chercheurs n’ont jamais dit cela? Préférez-vous que le peuple continuent de considérer les paléoanthropologues comme des personnes ridicules qui passent leur temps à proposer des théories imbéciles et fantaisistes, qui impliquent l’inceste ? Mais ce n’est pas le cas, Monsieur « Saint Juste » ! Si les gens se trompent sur les conclusions scientifiques en question, je juge de mon devoir (et non du votre) d’expliquer de quoi il en retourne réellement. Je vous en prie, afin de construire une discussion qui en vaille le coup, admettez au moins que vous vous êtes trompé sur les conclusions des scientifiques au lieu de faire de la mauvaise foi.

Je comprends vos critiques, quand vous dites que les scientifiques cachent des parts de vérité au grand public. Mais quand on voit comment ils sont critiqués pas des gens qui ne font jamais rien et qui sont bien cachés derrière un écran d’ordinateur, on les comprend. Relisez à ce sujet la maxime d’Hemingway que j’ai déjà postée. Bruno a été brûlé sur le bûcher, Darwin a été très critiqué pas l’Eglise, de nombreux chercheurs sont morts pour avoir proposé des théories qui bouleversaient notre vision du monde, et vous voudriez que les scientifiques n’en soient en rien dissuadés ? Qu’ils continuent à publier les découvertes les plus insensées et les plus dérangeantes, au risque de payer très cher leur clairvoyance et leur honnêteté ? Informez vous sur l’Histoire du commandant Cousteau, et vous comprendrez ce que j’écris ( ou peut-être connaissez vous déjà cette histoire, qui n’est du reste pas forcément vraie ).

Pour le dernier paragraphe, enfin ce que j’attendais, vous répondez enfin à ma question. Mais ne croyez vous pas que l’existence de similitudes linguistiques n’implique pas forcément une origine à égale distance des deux ? L’Indo-européen concerne les langues occidentales, pourtant cette langue est originaire d’Inde. De toutes façons, j’ai fait quelques recherches et on trouve aussi en Chinois et en Japonais de telles similitudes de langue, donc…

Merci à vous, « Saint-Juste », pour l’attention que vous portez à ce débat. J’apprécie énormément vos théories et vos critiques, surtout quand elles sont constructives.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saint-Juste

avatar

Nombre de messages : 51
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 14/01/2010

MessageSujet: Re: Découverte de l'amérique   Ven 25 Juin - 6:33

Salut à tous,
salut FJG,

Quand j'étais à l'école, j'ai appris que l'antarctique se trouve au pôle sud..., et pourtant, je ne l'ai jamais vu. J'ai fais confiance à mes enseignants, et c'est la même chose pour des milliers d'autres choses.
Pour la glande pinéale, je fais confiance à mes amis clairvoyants qui eux savent de quoi ils parlent quand il s'agit de ce domaine.
J'ai des amis radiesthésistes, qui ne savent pas pourquoi leur pendule se met à bouger pour leur donner des réponses à leurs questions, mais ils savent que ça marche à la perfection.
Alors, je me fiche de savoir quel processus biochimique se met en branle dans la glande pinéale, pour affirmer que celle-ci est le siège de l'intuition et de la clairvoyance; d'autant que les Anciens l'enseignaient déjà, depuis des millénaires.
FJG tu as l'air bien savant, mais quand tu dis que la pensé est palpable, laisse moi sourire, parce que jusqu'à preuve du contraire, nous n'arrivons pas encore à projeter celles-ci sur un écran quand bien même il se passe des tas de choses mesurable quand on pense.
Pareil, quand nous sommes malades: nous savons les conséquences de la mal à dit, nous savons aussi ce qui se passe à l'intérieur de nous quand nous sommes malades, nous savons les facteurs extérieurs qui peuvent intervenir pour que nous soyons malade, mais nous ne savons pas pourquoi tel individu aura tel mal à dit et qu'un autre individu dans la même configuration ne le sera pas. Nous ne savons pas pas pourquoi tel ou tel pourra gai rire et que tel ou tel ne le pourra pas , avec la même médecine.
Bien tu vois qu'il y a des choses que la science est incapable d'expliquer, mais que d'autres expliques très bien. Et quand c'est le cas c'est gens sont qualifiés de sectaires, de gourous ou de farfelus et sont ridiculisés dans les médias!!!
Toi aussi tu peux dire que la prière ou que certains lieux de guérisons c'est de l'effet placébo, mais si ça marche, pourquoi critiquer ceux qui ont la foi sous prétexte qu'il ne savent pas expliquer en détails ce processus ?
Le sens de la foi et du sacré, voilà ce qui manque à la plupart des scientifiques sans scrupules qui nous lèvent une épée de Damoclès au-dessus de la tête sous prétexte de progrès.
La science aujourd'hui est corrompue, et si tu t'en rends pas compte c'est peut-être parce que tu ne veux pas l'admettre. Nous savons tous que les lobbies tirent les ficelles, ainsi que certains Ordres et certaines Sociétés qui agissent secrètement.
Sais-tu ce qui est arrivé à Loïc Le Ribault ? par exemple.
C'est ce qui arrivera à tous ceux qui ferons vraiment avancer la science.
Tout ce que je dis là, ne sont pas des préjugés sans fondement, mais je ne suis pas du genre à me justifier sur des détails.
Soit tu adhères, soit tu n'adhères pas et je m'en contre-fiche absolument et de toutes façons, comme le disait Saint Ramana Maharshi, tout peut être nier sauf sa propre existence, et comme nous savons nous même que nous nous sommes pas créés tout seul, nous ne pouvons nier l'existence de DIEU.
En gros, notre façon de partager nos opinions est trop stérile et que ma présence sur ce forum n'a plus lieu d'être.

Cordialement,

Saint-Juste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FJG

avatar

Nombre de messages : 46
Age : 26
Emploi : Etudiant en Licence 1 à Paris XI Orsay.
Loisirs : Biologie, Géologie, langues (anciennes et vivantes), Histoire, Géographie.
Date d'inscription : 13/01/2010

MessageSujet: Re: Découverte de l'amérique   Mar 29 Juin - 4:20

Salut à tous.
Pour commencer, l’Antarctique ne se trouve pas au pôle sud. C’est le pôle sud qui se trouve en Antarctique. C’est comme si vous disiez que l’Europe se trouve à la Tour Eiffel.

Citation :
Pour la glande pinéale, je fais confiance à mes amis clairvoyants qui eux savent de quoi ils parlent quand il s'agit de ce domaine.
Ainsi les chercheurs qui disent le contraire n’ont absolument pas voix au chapitre ? Ils ne savent pas de quoi ils parlent? Leur opinion est-elle nécessairement fausse car argumentée scientifiquement, et celle des gourous est la seule qui compte ? J’ai lu plusieurs fois, dans des livres écrits par des chercheurs que j’estime compétents que le « siège » de l’intuition, s’il existe, était localisé dans l’hémisphère droit du cerveau (je ne me souviens pas de la localisation plus précise), je n’affirme ni n’infirme leurs travaux, néanmoins leur théorie (qui ets plus qu'une simple théorie) est à prendre en considération, ne croyez-vous pas ? Par contre je réaffirme le rôle de l’épiphyse dans la régulation des cycles biologiques. En effet une mutation qui provoque un dysfonctionnement de cet organe, ou bien son ablation, entraîne un sous-développement des cycles biologiques de l’animal, et retarde ou avance la puberté par exemple, mais n’affecte aucunement son intuition.

Citation :
FJG tu as l'air bien savant, mais quand tu dis que la pensé est palpable, laisse moi sourire, parce que jusqu'à preuve du contraire, nous n'arrivons pas encore à projeter celles-ci sur un écran quand bien même il se passe des tas de choses mesurable quand on pense.
Détrompez-vous, il n’est pas impossible que dans l’avenir il soit possible de lire ou de reconstituer les pensées d’autrui simplement en mesurant les courants électriques (que l’on appelle des Pulses) des neurones. J’ignore où en sont les recherches actuellement car je ne m’intéresse que de loin à cette branche de la biologie, toutefois je sais que des personnes y travaillent, et je sais également que ces machines auraient pour buts de mieux connaître l’état de santé des malades dans le coma, des malades mentaux, des personnes victimes de troubles psychologiques. Il serait également possible en psychanalyse de lire les rêves d’une personne afin de mieux connaître sa personnalité.

Citation :
les conséquences de la mal à dit. gai rire.
Eh bien, je comprends mieux ce que vous vouliez dire quand vous affirmiez posséder de l’humour^^.

Citation :
Bien tu vois qu'il y a des choses que la science est incapable d'expliquer
Encore heureux et je n’ai jamais prétendu le contraire, car sinon je ne me serai jamais engagé dans un cursus pour devenir chercheur. En effet je me serai retrouvé au chômage. Croyez moi, ce n'est pas vous qui m'avez attiré l'attention à ce sujet!

Citation :
Le sens de la foi et du sacré, voilà ce qui manque à la plupart des scientifiques sans scrupules qui nous lèvent une épée de Damoclès au-dessus de la tête sous prétexte de progrès.
Un peu facile de se poser en martyre des méchants scientifiques. Aussi incroyable que cela puisse vous paraître, aucun de mes professeurs (qui sont tous des chercheurs), ne menacent quiconque ne croit pas à leurs travaux. Ils se fichent totalement de ceux qui bien planqués derrière leur écran d’ordinateur se plaignent ou critiquent passivement les résultats qu’ils ont mis des années à trouver. Lisez des articles scientifiques, et vous verrez que de nombreux chercheurs n’hésitent pas à proposer des théories nouvelles et bouleversantes (par exemple des doctorants ont récemment proposé que Homo sapiens et Homo neandertalensis s’étaient séparés 500 000 ans (!!!) avant ce que l’on croyait, ce qui est en désaccord avec les études sur l’ADN et sur les fossiles). Ils ont encore la tête sur les épaules!!! De toutes façons la « foi » et le « sacré » sont des conceptions typiquement humaines. Les scientifiques n’ont donc pas à les prendre en compte dans leurs travaux qui bien souvent dépassent l’esprit anthropocentrique humain. Je suis désolé, mais je dirais plutôt que ce sont les gens qui ont « le sens de la foi et du sacré » qui ont envoyé aux bûcher ceux qui osaient entrer en contradiction avec le dogme en proposant des idées nouvelles telles qu’une engeance commune à l’ Homme et au "singe" ou encore la rotondité de la Terre.

Citation :
La science aujourd'hui est corrompue
Je sais très bien que certains chercheurs modifient leurs résultats grâce notamment à des logiciels de traitement d’image. Généralement cela leur sert à avoir des résultats plus significatifs et donc à être publié dans des revues plus prestigieuses, ou bien à justifier sa position sur l’inexistence du réchauffement climatique. De là à dire que la science en général est corrompue, c'est-à-dire que non seulement la majorité des chercheurs falsifient leurs résultats, mais en plus que ceux-là forment un groupe homogène, je ne pense pas…

Citation :
Soit tu adhères, soit tu n'adhères pas
Personnellement je ne choisis aucune de ces options, je préfère la nuance. Je n’aime jamais entrer dans ce type de débat et avoir des idées très arrêtées sur un sujet. J’aime prendre de la distance. Quand je dis à un gauchiste que je n’adhère pas à ses idées, il me croit de droite et inversement. Quand je dis à un gauchiste et à un droitiste que je n’adhère pas à leurs idées, ils me croient de centre, ce qui n’est pas non plus le cas. Et là c’est la même chose.

Citation :
Saint Ramana Maharshi, tout peut être nier sauf sa propre existence
Lol, 400 ans avant lui, Descartes affirmait déjà la même chose (avec le cogito : Si je nie tout ce que je connais, alors je ne peux nier que je nie, donc que je pense et donc que je suis). Après je ne sais si Ramana Maharshi s’en est inspiré.
Citation :
nous savons nous même que nous nous sommes pas créés tout seul, nous ne pouvons nier l'existence de DIEU.
Là où nous ne nous entendons pas c’est sur sa définition. Comme Spinoza, je pense que Dieu est tout. Nous sommes Dieu, nous pensées sont Dieu : « Par Dieu, j’entends un étant absolument infini, c'est-à-dire une substance consistant en une infinité d’attributs dont chacun exprime une essence éternelle et infinie ». Pour autant, Ce Dieu n’est pas un Créateur. Comme Spinoza le remarque lui-même : « Les MANIERES d’un attribut ont pour cause Dieu SOUS L’ATTRIBUT DONT ELLES SONT DES MANIERES». Spinoza critique ainsi le Finalisme et le Créationnisme. Au regard de l’évolution, que ce soit celle des organismes biologiques ou celle des systèmes physiques ou chimiques, il n’y a pas de finalité. D’ailleurs Einstein adhère lui aussi à cette vision.
De toutes façons, nous sommes encore confrontés au problème de l’œuf où de la poule que vous affectionnez tant. Si Dieu nous a créés, qui l’a créé lui ? S’est-il créé tout seul ? C’est l’exemple typique des problèmes résolus qu’à moitié. Y’a-t’il un super-Dieu, créé lui-même à partir d’un Dieu encore plus supérieur et ainsi de suite ? J’ai tendance à dire que les causes religieuses sont invoquées lorsque les connaissances et la réflexion des gens ne permettent pas de répondre à certaines questions.

Citation :
Sais-tu ce qui est arrivé à Loïc Le Ribault ? par exemple.
C'est ce qui arrivera à tous ceux qui ferons vraiment avancer la science.
Alors ne vous étonnez pas de la réticence des scientifiques à partager leurs découvertes avec tout le monde, ne vous étonnez pas qu’ils ne disent pas tout aux gens du peuple qui n’en ont rien à faire. A une époque on gênait quand on affirmait la rotondité de la Terre, maintenant on gêne pour d’autres raisons. Et qui gêne ? Les scientifiques. Bruno et Vanini allèrent au bûcher, l’un pour avoir affirmé que la Terre était ronde, l’autre pour avoir proposé une proche parenté entre l’Homme et les « singes » (je mets des guillemets car à l’époque, l’Homme n’était évidemment pas considéré comme un singe, l’anthropocentrisme dogmatique qui régnait alors l’interdisant).
Alors descendez un peu les ésotériques de leur piédestal et essayez d’envisager les chercheurs autrement que comme des gens qui essaient sans relâche d’empêcher la diffusion des idées et travaillent jour et nuit à la destruction de l’humanité. Vous devriez Cesser les généralisations un peu simplistes, même si elles ont le mérite de vous affranchir d’une réflexion plus poussée.

Cordialement,
FJG…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Découverte de l'amérique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Découverte de l'amérique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Découverte de l'Amérique en 5e
» Petites réflexions éparses sur la découverte de l’Amérique par les Scandinaves
» "Découverte de l'Amérique" ...par les musulmans ?
» La découverte de l'Amérique dans l'histoire de la géographie
» ALLEMAGNE: UNE TOMBE CELTIQUE SALUÉE COMME UNE GRANDE DÉCOUVERTE ARCHÉOLOGIQUE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Index Volition :: Le Consciencieux :: Le Passé-
Sauter vers: