Index Volition


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Vivre à jamais ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RaVioli
Admin
avatar

Nombre de messages : 1517
Localisation : Est-ce une information capitale à votre survie ?
Emploi : Etudiant en Aéronautique
Date d'inscription : 25/03/2006

MessageSujet: Vivre à jamais ?   Mer 30 Aoû - 18:44

Lucy était un hominidé. Propre aux individus de son espèce, l'australopithèque la plus connue du monde scientifique, avait une espérance de vie estimée pour son maximum à 45 ans.

Pierre est homo sapiens. Loin de ressembler à l'australopithèque physiologiquement, il n'en est pas moins un hominidé comme Lucy. Et l'espérance de vie de Pierre est plus conséquente que celle de Lucy : elle est estimée à 78 ans.

Un détail : Pierre vit 3.2 millions d'années après sa comparse hominidée (et il a l'espérance de vie la plus grande de tous les hominidés qui se sont succédés sur la planète)...

Vous voyez sans doute venir la problématique de ce sujet. De la simple observation et comparaison entre Lucy et Pierre, nous allons nous intéresser ici à l'espérance de vie de l'espèce humaine.
Serait-elle d'un allongement infini ?
Nos enfants seraient irrémédiablement prédestinés à vivre plus longtemps que nous ? Ainsi que les enfants de nos enfants ? Croyez-vous qu'une limite génétique existe ou qu'au contraire l'espérance de vie de la lignée humaine ne connaitra jamais de finitude ?

Au complément de cette réflexion, je vous écrit une question que le magazine Science&Vie a posé à Pierre-Henry Gouyon, professeur de biologie évolutive (que j'ai rencontré cette année en Terminale dans l'enceinte de mon lycée, et que je vais revoir en fac de sciences).

S&V : Que vous inspire le mouvement "transhumaniste", qui soutient que nous pourrons vivre 150, 1000 ans, voire éternellement, grâce aux progrès de la technologie et/ou de la génétique ?

Pierre-Henry Gouyon :




_________________
On construit sa vie sur ce que l'on donne (Winston Churchill)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://volition.superforum.fr
Révati

avatar

Nombre de messages : 19
Age : 25
Localisation : Réunion
Emploi : lycéene
Loisirs : ordi, peinture, dessin, sorties,...
Date d'inscription : 30/07/2006

MessageSujet: Re: Vivre à jamais ?   Mer 30 Aoû - 21:16

Je pense que ça serait terrible de vivre éternellement. Ce qui fait que nous profitons autant de la vie et apprécions chaque instant est justement le fait que nous avons conscience qu'elle n'est pas éternelle et que tout peut s'arêter d'un moment à l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vivre à jamais ?   Ven 1 Sep - 4:57

Ce serait merveilleux de vivre dans un monde où les gens auraient la vigueur de la trentaine et la maturité de la soixantaine!!! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Giskard

avatar

Nombre de messages : 99
Age : 24
Localisation : Star's End
Emploi : étudiant
Date d'inscription : 16/08/2006

MessageSujet: Re: Vivre à jamais ?   Sam 2 Sep - 17:28

c'est inévitable, avec le progrès de la chirurgie, et de la médecine, l'Homme semble orienté inévitablement sur le chemin de la longévité. Asimov dans son livre "robots et empire" dénonce cette sertaine longévité : imaginez une chose qui ne le seras pas difficile : nous sommes dans un proche future, la population terrienne se compte et trillions, la moindre parcelle de terre est occupée, les terrien vivent sous terre dans les cavernes d'aciers une espece d'immence sité, ou le confort et les domaines privées n'existent pas. En raison de cette démographie beaucoup de chose vont changés : le but de l'homme n'est plus de sauvegarder l'individu, mais de préservé l'Humanitée entiere. les gens sont sérrés, compressés, leur santé décline vers les 60-70 années mais dans leurs têtes est apparu un nouveau devoir : il doivent laisser la place a la génération suivante comme leurs parent l'on fait. la santé d'un individu ne compte pas, seulement cele de l'Humanitée. d'ailleur je voudrai faire une petite parenthèse, rejoingnant un autre topic : si le capitalisme n'as pas d'avenire sur cette terre, c'est bien parce que l'énormitée de notre population vas bientot empêcher le sentiment de bonheur personel et que pour survivre il faudra évoluer tel une fourmiere.

"ne te détourne pas de la tapisserie, Daneel, ne t'affecte pas si un fil s'estompe" dialogue de Baley à Daneel - robots et empire

pour comprendre la signification de cette phrase, contactez moi par mp.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://politikactu.skyblog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vivre à jamais ?   Sam 2 Sep - 20:28

Quel pessimisme Giskard, mais si l'homme parvient a la vie éternel, ce serait une véritable calamité. Par contre, une espérance de vie de 150 à 200 ans serait un pas en avant pour l'humanité.
Revenir en haut Aller en bas
RaVioli
Admin
avatar

Nombre de messages : 1517
Localisation : Est-ce une information capitale à votre survie ?
Emploi : Etudiant en Aéronautique
Date d'inscription : 25/03/2006

MessageSujet: Re: Vivre à jamais ?   Sam 2 Sep - 20:51

Alpha2 a écrit:
Quel pessimisme Giskard, mais si l'homme parvient a la vie éternel, ce serait une véritable calamité. Par contre, une espérance de vie de 150 à 200 ans serait un pas en avant pour l'humanité.

Et pourquoi ?
Pour faire quoi de plus ?

Je ne suis pas quelqu'un pourvu de ce fantasme de vie éternelle.
Voici une pensée de Pascal que je trouve très belle :
"Il vaut mieux rajouter de la vie aux années, que des années à la vie."
Acceptons le cours des choses.

_________________
On construit sa vie sur ce que l'on donne (Winston Churchill)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://volition.superforum.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vivre à jamais ?   Sam 2 Sep - 21:09

RaVioli a écrit:
Alpha2 a écrit:
Quel pessimisme Giskard, mais si l'homme parvient a la vie éternel, ce serait une véritable calamité. Par contre, une espérance de vie de 150 à 200 ans serait un pas en avant pour l'humanité.

Et pourquoi ?
Pour faire quoi de plus ?

Je ne suis pas quelqu'un pourvu de ce fantasme de vie éternelle.
Voici une pensée de Pascal que je trouve très belle :
"Il vaut mieux rajouter de la vie aux années, que des années à la vie."
Acceptons le cours des choses.

Par ce que a 48 ans, je continu d'accumulé des connaissances et des exériences, et cela autant dans mes fonctions qu'au niveau émotif. Mais je suis limité par une santé hasardeuse qui me limite dans mes actions. Une personne qui aurait la sagesse de cent ans d'expérience, et la vigueur de la trentaine ferait un meilleur parent, meilleur travailleur, meilleur scientifique, meilleur en tout quoi qu'un jeune adulte qui vient a peine de sortir de l'adolescence et qui cherche encore a comprendre où est sa place dans ce monde rempli de contradictions.
Revenir en haut Aller en bas
magic_berber

avatar

Nombre de messages : 148
Age : 109
Localisation : Chez moi.
Emploi : Etudiant.
Loisirs : Lecture.
Date d'inscription : 14/04/2006

MessageSujet: Re: Vivre à jamais ?   Sam 2 Sep - 21:31

Le gène qui fait vieillir nos cellules est lié à celui de la fertilité. Si nous vivions 100 années de plus, ce serait beaucoup plus difficile d'avoir des enfants. Ce qui me semble logique. Et ce qui me pousse à penser qu'il doit y avoir une conscience là-dessous, pour penser à tout ça.
Ou bien... Mais je ne sais pas comment le formuler... Et s'il n'y avait pas de grande conscience qui a créé tout ça, mais si notre petit conscience s'inspirait de la nature, de manière à nous faire penser qu'elle aussi a une conscience... Je ne sais pas si je suis très clair Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giskard

avatar

Nombre de messages : 99
Age : 24
Localisation : Star's End
Emploi : étudiant
Date d'inscription : 16/08/2006

MessageSujet: Re: Vivre à jamais ?   Dim 3 Sep - 0:10

Si nous vivions 200 ans comme alfa l'espère, la condition familliale serais catastrophique : les individus possédant cet age auraient combien d'enfant, combien d'arrière-arrière-arrière petits enfants? Finalement, et j'en revient à Asimov, les réelles attaches entre membres d'une même famille finiraient par disparaître ; un homme ou une femme de 200 ans aurais aussi un grand nombre de mari, d'amant, le lien du sang serait perdu et un enfant ne prendrait pas en compte le père de la mère du père du père du 6eme mari de la mère de sa mère. Et la vie serait d'un monotone, IIsiècle de la même vie... il faut aussi prendre en compte le travail de ces bi-centenaires, jusqu'ou pouront-ils travailler, s'occuper??? Nous oublions un point : certain vont se dire la chose suivante : et si einstein était toujour parmi nous, et si tous ces génies vivait encore? Cela est un point délicat. Deux avis apparaissent : L’un dit que ces génies inventeraient, découvrirait, de nouvelles choses, faisant avancer la science plus vite que jamais et du même fait, la condition Humaine... mais l'autre pense que si la science a toujour avancée, c'est grace a la constante et rapide reproduction de nouvelles générations, et du même coup, celle de nouveaux génies, l'Homme évolu par la succétion des générations... je crois en la dernière, et vous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://politikactu.skyblog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vivre à jamais ?   Dim 3 Sep - 20:52

En effet, dans les pays où il n'y aucun contrôle des naissance, il risque d'y avoir surpopulation, mais dans les pays occidentaux, le taux des naissances serait probablement doublé, sans plus. Les couples qui donne naissance a 2 enfants en 80 ans d'existance donneraient naissance a 4 enfants en 200 ans d'existance, où est le problème alors? Mais les femmes de carrière qui ont attendu d'être bien placé dans leur fonction pour fondé une famille, ce retrouve a 40 ans avec des difficultés a fécondé et a mené a terme leur grossesse, avec la santé et une espérance de vie de 200 ans c'est une toute autre histoire.

Le prolongement de la vie des génies de notre planète n'empêche pas l'émergence des nouvelles idées, bien au contraire l'appui d'un scientifique reconnu est souvent utilisé pour poussé en avant les idées d'un nouveau arrivé. Et puis, combien de génie n'ont été reconnu qu'après leur mort car ils ont manqué de temps pour convaincre la communauté scientifique du bien fondé de leur théorie.

Nous devenons adulte a 20 ans, mais nous gagnons en maturité et en développement personnel tout au long de notre vie, alors doublons là pour voir ce que cela donne. Élevé notre famille a 100 ans et prendre notre retraite a 170 ans, quel bonheur ce serait.
Revenir en haut Aller en bas
Renard_Blanc



Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 03/09/2006

MessageSujet: Re: Vivre à jamais ?   Dim 3 Sep - 23:15

J'ai moi aussi lu Science&Vie et il n'y à pas de gene de la longevité ou de la vieillesse, en fait, le vieillisement serait due à notre ADN, le "bout" des brins d'ADN est constitué d'une substance qui, à chaque division cellulaire, se perd un peu, et la fin de notre vie, si elle n'est pas due à un accident ou à une maladie, est due à la disparition progressive de cette molecule.
Il est alors normal de se demander si on ne pourrais pas se demerder pour que cette molecule puisse être syntétisée par notre ADN, ça reglerait le probleme...
Mais les seules cellules capables de synthétiser cette molecule sont les cellules cancereuses, vous voyez le problème...
Bref pour ne pas mourire il faudrait que l'on ai un cancer contrôlé (bein oui, pas un cancer normal parce qu'il finirait par prendre trop d'importance...) de tout le corps.
Voilà ce que j'ai retenu de ce science et vie.
Maintenant voici mes notes personnelles : un jour nous arriverons à faire ce cancer généralisé contrôlé, il faut juste esperer que l'on ai commencé à colloniser l'espace avant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thanatos



Nombre de messages : 27
Age : 29
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: Vivre à jamais ?   Lun 4 Sep - 8:59

A ce sujet, j'ai une petite histoire tirée de la mythologie à vous raconter : celle de Tithonos (il a peut être un autre nom, j'ai retrouvé ce nom sur internet mais il ne m'interpelle pas par rapport au nom que j'ai vu là où j'ai lu l'histoire, mais qu'importe...) et d'Aurore.
Aurore était une déesse. Tithonos, un mortel. Aurore tentait de séduire Tithonos mais celui-ci la repoussait. C'est alors qu'elle lui proposa l'immortalité s'il l'épousait. Il ne réfléchit pas longtemps et accepta.
Il devint immortel.
Mais vers la quarantaine, il se vit quelques cheveux blancs sur la tête et sa vue commençait à baisser. Il alla se plaindre à Aurore, mais celle ci lui avoua qu'elle lui avait donné l'immortalité, mais pas la jeunesse éternelle, à laquelle seuls les Dieux ont droit.
Petit à petit, il dépérit, perdi l'ouïe, la vue etc... Pour finir par demander à aurore de lui retirer son chatiment.

Tout ça pour dire que l'Homme est fait pour mourrir et que même s'il parvient à l'immortalité, il le regrettera.
Nous le voyons de nos jours, la chirurgie esthétique fait des merveilles ... En apparence. J'ai vu dans un reportage une femme qui avait 87 ans ou plus, mais qui en paraissait même pas trente. Elle ne pouvait pas bien marcher, était un peu sourde etc...
C'est pour ça que je pense pas que l'homme pourra éviter la vieillesse, ni même la repousser trop loin. Quoiqu'il arrive, les données morphologiques que nous obtenons en vieillissant sont toujours là et le seront toujours.
Que l'on meurt plus tôt ou plus tard, c'est seulement due au fait des guerres, du manque d'hygiène et donc à cause des maladies notament.
Vivre l'éternité, c'est bien, mais s'emmerder une éternité, c'est pire ...
Thanatos
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Linkin Lydia

avatar

Nombre de messages : 1257
Localisation : Entre Rapture, ParaWorld et le donjon de l'Overlord...
Emploi : I'm a Maccas Chick! XD
Loisirs : Quand y'en a marre, y'a Malabar!
Date d'inscription : 02/04/2006

MessageSujet: Re: Vivre à jamais ?   Dim 17 Sep - 3:55

Thanatos a écrit:
A ce sujet, j'ai une petite histoire tirée de la mythologie à vous raconter : celle de Tithonos (il a peut être un autre nom, j'ai retrouvé ce nom sur internet mais il ne m'interpelle pas par rapport au nom que j'ai vu là où j'ai lu l'histoire, mais qu'importe...) et d'Aurore.
Aurore était une déesse. Tithonos, un mortel. Aurore tentait de séduire Tithonos mais celui-ci la repoussait. C'est alors qu'elle lui proposa l'immortalité s'il l'épousait. Il ne réfléchit pas longtemps et accepta.
Il devint immortel.
Mais vers la quarantaine, il se vit quelques cheveux blancs sur la tête et sa vue commençait à baisser. Il alla se plaindre à Aurore, mais celle ci lui avoua qu'elle lui avait donné l'immortalité, mais pas la jeunesse éternelle, à laquelle seuls les Dieux ont droit.
Petit à petit, il dépérit, perdi l'ouïe, la vue etc... Pour finir par demander à aurore de lui retirer son chatiment.
ça me fait penser a la BD de Zorn et Dirna ou un roi a emprisonné la mort dans un miroir parce qu'il ne voulait pas mourrir donc les gens de meurent pas mais ce sont des humains en décomposition
((gore :s))


bref tout ça pour (rien) dire...
je ne pense pas que l'homme puisse devenir éternel...
et s'il trouvait le "sérum de l'immortalité" apres l'avoir gouté il serait a la recherche du "sérum pouvant tuer les immortels" ^^
je me suis longtemps demandé ce que je ferais si j'étais immortelle mais je me dis que je verrais mes proches mourrir donc je vivrais dans une sorte de souffrance liée a la perte de ceux qui m'entourent et je ne pourrais pas en sortir...
je me dis que plus on vieillit et moins on est aptes a faire certaines choses
je m'explique...
a partir d'un certain age on a besoin d'un appareil auditif, d'un dentier, d'une canne, et autre.... alors qu'on a meme pas atteint les 100 ans alors vous imaginez l'état des gens a 200 ans???

_________________
oOo ^^ ThE LiNkIn LyDiA ^^ oOo

NIARK LES RABAJOIES!
y'en a qui devraient se taire... j'en fais partie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RaVioli
Admin
avatar

Nombre de messages : 1517
Localisation : Est-ce une information capitale à votre survie ?
Emploi : Etudiant en Aéronautique
Date d'inscription : 25/03/2006

MessageSujet: Re: Vivre à jamais ?   Ven 10 Nov - 3:14

Linkin Lydia a écrit:

a partir d'un certain age on a besoin d'un appareil auditif, d'un dentier, d'une canne, et autre.... alors qu'on a meme pas atteint les 100 ans alors vous imaginez l'état des gens a 200 ans???

Nous aurions un vieillissement cellulaire proportionnel. Pour faire simple et reprendre ton exemple :

- à 200 ans, j'aurai cette apparence que nous connaissons des gens qui ont 100 ans
- à 100 ans, l'apparence d'un homme de 50 ans

Je remarque qu'il y a une mésentente sur l'évolution biologique naturelle dans les posts précédents...
Si nous évoluons jusqu'a nous retrouver avec une espérance de vie de 200 ans, cela ne veut pas dire que nous aurons plus d'enfants que maintenant...
Vivre jusqu'a 200 ans, ce sera comme doubler les différentes étapes de maturations cellulaires que nous connaissons lors d'une vie (actuellement).
En termes clairs, on sera juvénile plus longtemps, adulte plus longtemps et vieillard plus longtemps...
C'est un changement (d'échelle) de rapidité à vieillir mais pas de capacité à pouvoir se reproduire !

_________________
On construit sa vie sur ce que l'on donne (Winston Churchill)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://volition.superforum.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vivre à jamais ?   Mer 22 Nov - 10:44

Après plusieurs interventions sur les bienfaits de doublé l'espérence de vie de l'humanité, je viens de réalisé que dans certaine circonstances, il peut être pénible de doublé notre temps de vie active.

Imaginé un emploi a la limite du tolérable dans lequel vous ne voyez pas comment vous en sortir. Le moment de la retraite à l'âge de 150 ans peut paraitre bien loin. lol!

Les enfants qui colle a la maison jusqu'a la maturité légal (30 ans) et je ne parle pas des Tanguy qui colle jusqu'a 70 ans, quel horreur! affraid
Revenir en haut Aller en bas
Saint-Juste

avatar

Nombre de messages : 51
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 14/01/2010

MessageSujet: Re: Vivre à jamais ?   Sam 16 Jan - 10:47

Salut à tous,

La mort n'est pas une fin, mais un commencement.

C'est une chance de pouvoir mourir un jour pour se libérer de la souffrance de l'existence. Alors pourquoi vouloir vivre éternellement ?

Si un jour, quelqu'un vous propose l'immortalité, refusez tout net, parce qu'il vous dérobera votre liberté.

C'est sûr que pour certains privilégiés ce serait peut-être une chance, mais combien souffre de leur condition ?
Travailler éternellement, être Handicapé éternellement, être dans la misère éternellement, revivre les difficultés éternellement, ou être con éternellement, croyez vous que c'est envisageable ?
Et puis si tout le monde vivait éternellement, il serait inutile de faire des enfants, n'est-ce pas ? sinon, nous serions obligé de faire des guerres éternelles pour désintégrer les véhicules que sont nos corps.

En réalité, notre conscience est déjà éternelle, mais pas l'individu, pas son corps qui vit dans l'imperfection.

Les Anciens connaissaient très bien cette loi universelle, elle était enseignée dans l'antiquité partout sur notre Terre; la loi de réincarnation.

C'est nous donner une chance de recommencer ce que nous n'avons pas su accomplir pour notre évolution.
L'homme aujourd'hui, malgré son évolution apparente, n'en n'est pas moins resté "à l'âge de pierre", il voue un culte à l'uncle Sam sans bornes et sans se poser de questions, il provoque des guerres et la misère pour le bien de certaines personnes qui se prennent pour les maîtres du Monde, il assoiffe les populations les plus fragiles et les font mourir de faim, il crée le besoin pour maintenir l'homme en esclavage par le travail, et nous maintient dans l'ignorance pour qu'on ne se réveil pas.
Imaginez un monde où tout le monde serait en bonne santé et pourrait vivre pleinement sa vie dans l'insouciance, où tout le monde aurait un toit, des vêtements décents, et à manger en abondance, où le seul travail qui s'imposerait serait de rendre service à son voisin, où l'on travaillerait pour le seul plaisir d'améliorer notre condition de vie et pour le maintien de nos structure, où l'on pourrait étudier le temps que l'on souhaite les sciences de la vie et où l'on pourrait se consacrer à répandre tout autour de soi l'énergie d'Amour, et partager tout ce que l'on possède parce que rien nous manque, où l'on pourrait passer du temps à admirer la beauté de l'art ou de la nature, à écouter la musique de la vie...
Ce monde là est possible, c'est le monde que vous vivrez demain si vous le désirez maintenant, grâce à la réincarnation.
Bien sûr , ce monde là n'intéresse point les Papes, les Rotschilds, les Sarkos, et tout les grands dirigeant du monde actuel, qu'ils soient industriels, banquiers, hommes politiques, ou gourous en tout genre, c'est pour cela qu'on nous donne du football, de l'alcool, des drogues, du sexe, du cinéma, pour nous faire croire que tout va bien et nous faire oublier les vrai réalités des lois universelles et spirituelles, pour nous faire travailler encore et encore, et nous faire oublier qui nous sommes vraiment, des Dieux en création.
Si en plus de cela nos corps étaient éternels, la plupart des Terriens serait des éternels idiots sans avoir cette incroyable chance de pouvoir vivre de nouvelles expériences enrichissantes, et de s'affranchir des lourdeurs du temps et de l'espace.

Je ne suis pas un simple rêveur, je sais que cela est possible pour chacun si l'on consent à prendre le temps d'imaginer un monde meilleur, si nous concentrons nos pensés vers un but altruiste.
Je sais que c'est possible parce qu'il n'y a pas de limites à notre imaginaire autant il n'y a pas de limites à notre Univers, et que tout ce que nous imaginons nous pouvons le faire ensemble.

Méditons ensemble chaques jours que la vie nous donne, que nous soyons de n'importe quelle religion, de n'importe quelle couleur , pour se concentrer sur un monde meilleur et fraternel ; et vous verrez plus nous serons nombreux à contrôler notre conscience et nos pensés, plus votre vie sera meilleur; et la question de l'immortalité ne se posera plus, parce que le temps venu pour nous de mourir, nous mourrons dans la confiance et la satisfaction.


Saint-Juste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vivre à jamais ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vivre à jamais ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un problème ne vient jamais seul
» Je viens de vivre des grands moments de solitude lol ou loi de murphy
» Peut-on mener une vie sans ne jamais plus vomir ?
» Pourquoi vivre si on est athée ?
» Vivre comme un roi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Index Volition :: Le Consciencieux :: Le Futur-
Sauter vers: