Index Volition


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Jusqu'où pouvons nous supporter le réchauffement climatique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
cRazy_peLikaaN

avatar

Nombre de messages : 123
Age : 32
Localisation : là où mon Coeur me porte -~°
Loisirs : musique, percus, spiritualité
Date d'inscription : 03/07/2006

MessageSujet: Jusqu'où pouvons nous supporter le réchauffement climatique   Sam 19 Aoû - 2:30

jeudi 27 janvier 2005, par Greenpeace

La Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC)
de 1992 a pour objectif ultime d’éviter une "perturbation dangereuse du climat"
par les activités humaines. Une augmentation de la température moyenne globale
de l’ordre de 1,2 à 1,3°C par rapport aux niveaux préindustriels, à cause des
gaz à effet de serre (GES) que nous avons rejetés dans l’atmosphère, est
malheureusement déjà programmée. Le réchauffement planétaire est déjà amorcé, il
s’agit à présent d’en contenir l’ampleur. Maintenir l’augmentation de la
température planétaire moyenne en-deçà de 2°C doit être l’objectif de la
politique climatique globale [1]. Bien que cette augmentation limitée mette tout
de même des millions de personnes dans une situation difficile, c’est
probablement la moins mauvaise situation à laquelle nous puissions encore
parvenir.

Un réchauffement planétaire moyen de deux degrés Celsius aurait pour effet :

D’accroître les risques de famine pour des millions de personnes, les problèmes
de paludisme pour des centaines de millions d’autres, d’accroître les risques
d’inondation pour des millions de personnes et les risques de pénurie d’eau pour
des milliards d’autres [2] [3].
Les dommages seront principalement subis par les pays en développement et les
populations les plus pauvres, en particulier en Afrique sub-saharienne, en Asie
du Sud, et dans certaines zones d’Asie du Sud-Est et d’Amérique latine.

L’accélération de la fonte des glaciers risque d’entraîner une hausse du niveau
moyens des mers de plusieurs mètres en quelques siècles. Les inlandsis du
Groenland dont la fonte entraînerait une montée des mers de 7 mètres et les
plate-formes glaciaires de l’ouest de l’Antarctique (5 à 7 mètres d’élévation du
niveau des mers) sont particulièrement menacés. Au Groenland, la fonte se
précipite. On a également observé une forte accélération de la fonte,
actuellement en cours, sur toute une partie de l’ouest de l’Antarctique, qui
pourrait présager l’effondrement de cette partie de la frange glaciaire qui
entoure et protège ce continent.

La hausse du niveau des mers résultante menacera des nombreuses populations
dans le monde, en particulier dans les régions proches du niveau de la mer de
pays en développement comme le Bangladesh, le sud de la Chine, le Delta du Nil
en Egypte dans les Etats insulaires du monde entier, sans oublier les "plats
pays" (Belgique, Pays-Bas, Allemagne du Nord-Ouest) et le sud-est du
Royaume-Uni.

Les grands écosystèmes, des Tropiques aux régions de l’Arctique et de
l’Antarctique, sont en danger.

La déforestation et la disparition d’espèces aura des répercussions sur la vie
de tous et toutes, mais ceux qui en subiront le plus lourdement les conséquences
économiques seront les pays en développement et les populations les plus
pauvres.

Les famines, les pénuries d’eau et les risques d’épidémies se multiplient avec
la hausse des températures, même dans une situation de croissance économique et
d’accroissement de la richesse.

Que permettra le maintien du réchauffement en-deçà de 2°C ?

De limiter la destruction des récifs coralliens. De réduire les risques de
catastrophes écologiques d’ampleur planétaire (extinction massive d’espèces
animales et végétales). De réduire la vitesse et l’ampleur de la hausse du
niveau des mers au cours des prochains siècles. De préserver l’inlandsis du
Groenland. De réduire les risques d’effondrement des plate-formes glaciaires à
l’ouest de l’Antarctique.

Comment y parvenir ?

Il demeure techniquement, économiquement et scientifiquement possible de limiter
la hausse de la température planétaire moyenne à moins de 2°C par rapport au
niveau préindustriel, mais le temps nous est compté. Il ne nous reste guère plus
d’une décennie ou deux avant qu’il devienne impossible d’atteindre cet objectif
avec les moyens technologiques connus.

La "sensibilité" du climat à une augmentation de la concentration de GES dans
l’atmosphère se traduit par la réponse du système climatique, en terme de hausse
de la température moyenne globale, au doublement de cette concentration par
rapport au niveau préindustriel (exprimée en parties par million (ppm)
d’équivalent CO2).

Le niveau préindustriel de concentration était d’environ 270 ppm. Aujourd’hui
nous en sommes à environ 379 ppm. L’estimation moyenne de la hausse de la
température globale en cas de doublement de la concentration de GES (qui
atteindrait environ 550 ppm) est de 2,5°C. Jusqu’alors, la meilleure estimation
de la "sensibilité climatique" est de celle-ci : 2,5°C.

Toutefois, les résultats récents de programmes de recherche indiquent à présent
que la meilleure estimation de la "sensibilité" du climat est plus proche de
3,2°C, ce qui signifie que la croissance de la température suite à
l’augmentation de la concentration de GES prévue sera encore plus importante
qu’on le pensait précédemment. Nous devons donc agir encore plus vite et prendre
des mesures encore plus drastiques si nous voulons éviter les dommages que
causerait une augmentation de 2°C de la température planétaire moyenne.

Cela signifie que nous devons d’abord chercher à stabiliser la concentration de
GES dans l’atmosphère à un niveau inférieur à 400 ppm, pour ensuite les réduire
au plus vite, si nous voulons avoir une chance raisonnable de maintenir
l’augmentation de la température planétaire au dessous de 2°C.

Il est crucial d’atteindre ces objectifs de réduction drastique des émissions de
gaz à effet de serre, et il faut y parvenir vite. D’un point de vue moral, légal
et pratique, les premières et les plus forte obligations de réductions
d’émissions doivent incomber aux pays industrialisés, historiquement
responsables du réchauffement climatique. Une réduction des émissions d’au moins
30% par rapport aux niveaux de 1990 (l’année "de référence" du Protocole de
Kyoto) est nécessaire d’ici 2020 dans les pays industrialisés, avec comme
objectif à plus long terme une réduction d’au moins 75% d’ici la moitié du
siècle.

Au niveau mondial, nous devons ramener les émissions au niveau de 1990 aux
alentours de 2020 puis les réduire de 50% d’ici la moitié du siècle. Cela
signifie que les pays en cours d’industrialisation rapide comme la Chine,
l’Inde, le Mexique, le Brésil, l’Afrique du Sud, l’Indonésie, la Malaisie et
d’autres vont devoir commencer à réduire leurs émissions d’ici peu de temps.

Les Etats-Unis DOIVENT être intégrés au système tôt ou tard, et le plus tôt sera
le mieux. Pour maintenir le réchauffement global en-dessous de 2°C sans la
collaboration active des Etats-Unis, le reste des Etats industrialisés serait
obligés de ne plus émettre du tout de gaz à effet de serre aux alentours de
2025....

Tout nouveau retard dans le processus de réduction des émissions aurait pour
conséquence une situation d’extrême urgence planétaire dans les années 2020, qui
nécessiterait un rythme de réduction des émissions qui n’a été observé par le
passé que dans des cas d’effondrement économique massif, comme à la suite de la
chute de l’Union soviétique.

Nous ne devons pas nous retrouver aculés à choisir entre la catastrophe
économique et la catastrophe climatique... l’issue la plus probable dans un tel
cas étant d’ailleurs une catastrophe à la fois économique et climatique. Mais
nous avons encore la possibilité d’éviter cela, si nous agissons MAINTENANT !

________________________________

http://terresacree.org SOS-Planete, le site de l'association Terre sacrée, parce
qu'on la massacre! Base vivante d'informations incroyables, souvent abominables,
mais VRAIES. L'actualité de la planète au jour le jour, enjeux écologiques
planétaires, réchauffement climatique, déforestation, surpopulation mondiale,
érosion de la biodiversité, derniers peuples premiers, dignité animale et
humaine... Un dossier énorme sur les nouvelles menaces biotechnologiques! Des
milliers d'articles indispensables.

Mailing liste d'information liée : "Pour un demain plus humain". S'abonner
gratuitement : http://terresacree.org/archives.htm. Groupe de discussion :
http://terresacree.org/groupe.htm

Pour adhérer à l'Association ou faire un don :
http://terresacree.org/adhesion.htm

La planète est le bien commun de l'humanité. En prendre soin donne un sens à la
vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/sha_kti
Megaflight

avatar

Nombre de messages : 22
Age : 23
Localisation : chez moi
Emploi : bahutier
Date d'inscription : 18/08/2006

MessageSujet: Re: Jusqu'où pouvons nous supporter le réchauffement climatique   Sam 19 Aoû - 2:46

C'est sûr que nous avons besoin des USA pour pouvoir nous aider à contenir le réchauffement climatique...

Mais il faut prendre d'autre choses en compte Parceque c'est pas la génération des 1-20 ans qui vont morfler mais leurs descendance mais une prise de conscience collective est en train de s'installer...

Déja pour limiter le réchauffement (c'est qu'une pierre dans l'édifice) remplacer toutes les centrales à Pétrole ou à charbon par le nucléaire et les éoliennes (voire le gaz naturel)... aménager des pistes cyclables dans toutes les grandes villes comme on le voit en Allemagne, faire profiter au maximum les transports en communs aux utilisateurs pour un moindre coup...

Et très important, modifier l'état de certaines routes...
Et en particulier autoroutes... Certaines autoroutes ne sont pas du tout adaptées aux nombre d'usagers....

Regardez l'A6 à part à Beaune (ou c'est toujours le foutoir....) ou il y a 4 voies de chaque côté il n'y a que deux voies, l'autre jour un camion s'est renversé en 20 minutes, y'avait douze kilomètres de bouchons...


Et ensuite je vois l'A89 qui "traverse" un bout du massif central ou il y a 2 voies de chaque côté... bon, d'accord c'est une nouvelle autoroute, mais y'a jamais personne qui l'emprunte....

il faudrait rajouter au moins 1 voie de chaque côté sur l'A6 par exmple et changer l'A89 en nationale ou je sais pas quoi mais changer ça !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Greldinard

avatar

Nombre de messages : 51
Date d'inscription : 18/08/2006

MessageSujet: Re: Jusqu'où pouvons nous supporter le réchauffement climatique   Lun 21 Aoû - 23:28

Je vous rapelle que les américains sont les plus gros pollueurs du monde et qu'en plus il ont refusé de signer pour le traité contre la pollution.
Je me demande comment on fera plus tard quand le pétrole aura encore augmenté... On reprendra les chars à chevaux ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ch'ti vador

avatar

Nombre de messages : 318
Localisation : chez les ch'tis
Emploi : étudiant en arts
Loisirs : dessin,codage de site flash
Date d'inscription : 21/05/2006

MessageSujet: Re: Jusqu'où pouvons nous supporter le réchauffement climatique   Ven 25 Aoû - 16:58

rigole pas c'est peut être ce qui risque d'arriver.quand le pétrole aura augmenté ou quand les USA auront le monopole de tous les puits mondiaux(enfin ce qu'il en restera) pour continuer a accroitre leur économie sur le dos des pays pauvres...

Citation :
remplacer toutes les centrales à Pétrole ou à charbon par le nucléaire et les éoliennes

le problème des éoliennes est qu'il faut de grandes surfaces pour en mettre un nombre suffisant a la production d'énergie et surtout, ça embellit pas tellement le paysage.
tu m'diras c'est toujours mieux que des nuages de fumée au dessus des usines...
et pour le nucléaire il y a toujours un danger a cause des méfaits qu'il peut avoir sur l'organisme en cas de problème.d'un autre coté c'est comme tout:c'est dangereux pour l'être humain quand on fait pas gaffe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel

avatar

Nombre de messages : 207
Date d'inscription : 02/05/2006

MessageSujet: Re: Jusqu'où pouvons nous supporter le réchauffement climatique   Ven 25 Aoû - 19:04

Il reste moins d'une décennie pour éviter un dérèglement catastrophique du climat terrestre, affirme une vaste étude parue en janvier dernier.

Rédigée par un large panel de scientifiques, d'anciens hommes politiques et d'économistes, ce rapport, baptisé 'Meeting the Climate Change' fixe à dix ans, «voire peut-être moins », le point de non-retour climatique au-delà duquel les rejets de gaz à effet de serre vont entraîner un hausse de température désastreuse pour la planète.

Selon cette étude, la Terre atteindra ce stade lorsque la température moyenne y aura augmenté de 2 degrés par rapport à la période précédent la révolution industrielle du 18e siècle.

Or, depuis cette époque, la planète a déjà gagné 0,8 degré en moyenne. «Le monde ne dispose donc plus que d'un petit degré de marge avant que le point de non retour soit atteint », avertissent les auteurs de l'étude.

Pour eux, la Terre aura atteint ce point de non-retour lorsque son atmosphère contiendra 400 parties de CO2 par millions (ppm). Aujourd'hui, elle en contient déjà 379 ppm, un niveau augmentant de 2 ppm chaque année, souligne l'étude.

Un réchauffement de la Terre de plus de 2 degrés entraînera des perturbations graves dans la production agricole, des sécheresses majeures, une augmentation des épidémies, la mort des forêts, la disparition de plusieurs espèces animales et végétales, ainsi qu'une élévation du niveau des mers.

«Une bombe écologique à retardement est en route », avertit Stephen Byers, ancien ministre britannique des Transports et membre du panel d'experts à l'origine du rapport qui intervient alors que Tony Blair entame sa présidence du G8, mandat au cours duquel il a promis de prendre le changement climatique à bras le corps.

Le rapport recommande urgemment aux pays de cette organisation de produire, d'ici 2025, un quart de leur électricité avec des sources renouvelables et de doubler d'ici 2010 les budgets de recherche consacrés aux énergies non fossiles.

«Ce sont les investissements que nous réalisons à partir de maintenant et durant les 20 prochaines années qui nous permettront de stabiliser le climat. Pas ceux que nous consentirons d'ici la moitié du 21e siècle ou au-delà », conclut Tom Burke, ancien conseiller de Tony Blair pour les questions environnementales et membre lui aussi de ce panel.


http://www.lalibre.be/article.phtml?id=12&subid=124&art_id=203011
http://64.233.161.104/search?q=cache:JyXsrQKZ-

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myriade.goldzoneweb.info/myriade/Accueil.html
cRazy_peLikaaN

avatar

Nombre de messages : 123
Age : 32
Localisation : là où mon Coeur me porte -~°
Loisirs : musique, percus, spiritualité
Date d'inscription : 03/07/2006

MessageSujet: Re: Jusqu'où pouvons nous supporter le réchauffement climatique   Ven 25 Aoû - 19:11

Il y a aussi l'énergie hydroélectrique, l'énergie solaire, la géothermie, la marche à pied, le vélo, les ampoules à basse consommation d'énergie (les remplacer prend 2 secondes : aller les acheter et les visser, offrez les pour la fête des mères ou des pères :p), etc...

Concernant le pétrole et ses produits dérivés, c'est dès aujourd'hui qu'il faut apprendre à s'en passer ou du moins réduire au maximum ses besoins et sa consommation, de toute façon vous n'aurez pas le choix, il ne cessera d'augmenter...

La Suède veut ne plus utliser le pétrole comme combustible en le remplacant par des sources d'énergie renouvelables d'ici 2020. Si elle y arrive ce sera un excellent exemple pour tous les autres pays.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/sha_kti
Giskard

avatar

Nombre de messages : 99
Age : 24
Localisation : Star's End
Emploi : étudiant
Date d'inscription : 16/08/2006

MessageSujet: Re: Jusqu'où pouvons nous supporter le réchauffement climatique   Sam 26 Aoû - 16:39

tout dabord je vous invite a visiter le sujet "problème de l'énergie" dans la rubrique " futur" qui vise a établire un scénario sur l'avenir de l'énergie. car il est certain que l'avenir de l'énergie devient le notre. cliquez pour voir le sujet http://volition.superforum.fr/sutra3499-le-probleme-de-l-energie.htm#3499

mon avi : ceux qui détiene le pouvoir de crées de nouvelles installations bio-énergétique, ne pense qu'à leur présent : il préfère encore s'enrichire grâce au pétrole, que de garentire la survie de l'hummanité en instalant des éolienes ou des barrages hydrolique peut rentable en la seule énergie qui motive les gens de nos jours : L'argent $
et si vous voulez devenir très riche dans un prochain futur : acheter ce qui va devenir très certainement rare et indispensable : "l'or bleu" comme je le nomme... L'EAU
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://politikactu.skyblog.com
cRazy_peLikaaN

avatar

Nombre de messages : 123
Age : 32
Localisation : là où mon Coeur me porte -~°
Loisirs : musique, percus, spiritualité
Date d'inscription : 03/07/2006

MessageSujet: Re: Jusqu'où pouvons nous supporter le réchauffement climatique   Sam 26 Aoû - 19:55

Il y a aussi l'Or Invisble : l'Oxygène!

Au Japon et dans certaines grandes villes de Chine, il y a des bornes payantes de recharge d'oxygène Shocked

Après l'eau devenu une marchandise, l'air est aussi en phase de l'être. Et avec le réchauffement de la planète, ça risque fort bien de devenir monnaie courante dans les grandes villes des PEVD (Mexico, Rio?, ...).

Pourvu qu'il n'en soit pas ainsi Neutral

Je vous invite à allez visiter cette sur le réchauffement planétaire :

http://terresacree.org/rechauf.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/sha_kti
RaVioli
Admin
avatar

Nombre de messages : 1517
Localisation : Est-ce une information capitale à votre survie ?
Emploi : Etudiant en Aéronautique
Date d'inscription : 25/03/2006

MessageSujet: Re: Jusqu'où pouvons nous supporter le réchauffement climatique   Dim 27 Aoû - 19:58

cRazy_peLikaaN a écrit:
Il y a aussi l'Or Invisble : l'Oxygène!

Au Japon et dans certaines grandes villes de Chine, il y a des bornes payantes de recharge d'oxygène Shocked

Shocked
C'est à dire ?
C'est la première fois que je lis ça !
En quoi cela consiste ?

_________________
On construit sa vie sur ce que l'on donne (Winston Churchill)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://volition.superforum.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jusqu'où pouvons nous supporter le réchauffement climatique   Dim 27 Aoû - 21:41

J'avais vu un reportage au sujet de ces bars d'oxygène au Japon il y a déjà une dixaine d'années, mais j'ignorais que ce phénomène était rendu en Chine. Pour répondre a RaVioli, il s'agit de quelques places dans un bar ou tout simplement une boutique consacré totalement a cela, où une bouteille d'oxygène accouplé a un masque est disponible aux clients. pale geek

Au lieu de se payé une bouffé d'oxygène, il serait préférable d'augmenté les normes anti-pollution. flower
Revenir en haut Aller en bas
cRazy_peLikaaN

avatar

Nombre de messages : 123
Age : 32
Localisation : là où mon Coeur me porte -~°
Loisirs : musique, percus, spiritualité
Date d'inscription : 03/07/2006

MessageSujet: Re: Jusqu'où pouvons nous supporter le réchauffement climatique   Dim 27 Aoû - 22:50

RaVioli a écrit:
cRazy_peLikaaN a écrit:
Il y a aussi l'Or Invisble : l'Oxygène!

Au Japon et dans certaines grandes villes de Chine, il y a des bornes payantes de recharge d'oxygène Shocked

Shocked
C'est à dire ?
C'est la première fois que je lis ça !
En quoi cela consiste ?

Je n'ai pas trouvé grand chose sur le net à ce propos, j'aurai du vérifier mes dires. Ce que j'ai compris c'est que ce serait des distributeurs d'oxygène qui te délivrent une poche d'oxygène que tu peux inhaler si tu es dans un coin trop pollué et que tu as du mal à respirer.

Par contre j'ai trouvé ceci :

Auhourd'hui à Bangkok, en Thaïlande, les agents de la circulation sont obligés de respirer dans des bornes à oxygène.
A Bangkok, la croissance est supérieure à 8 % par an depuis une dizaine d'années. Cette ville compte chaque jour 600 véhicules de plus. Les trois millions de véhicules qui y circulent formeraient, alignés pare-choc contre pare-chocs, une chaîne de 12000 kilomètres de long, soit plus du quart du méridien terrestre qui en compte 40000 et cela pour la seule ville de Bangkok ! La pollution y serait à l'origine d'une visite sur dix chez le médecin et de 1400 décès par an. 60 % des agents de la circulation y souffrent de problèmes respiratoires et d'ouïe liés à leurs activités professionnelles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/sha_kti
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jusqu'où pouvons nous supporter le réchauffement climatique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jusqu'où pouvons nous supporter le réchauffement climatique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jusqu'où irons-nous ?
» Pouvons-nous échapper à la Caverne ?
» Psychologies Magazine - Décembre 2012 - Pouvons nous tous devenir Médiums ?
» Pouvons nous penser par nous mêmes?
» Réchauffement climatique ou déréglement climatique??!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Index Volition :: Le Contemporain :: Environnement-
Sauter vers: