Index Volition


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Je [...] Nous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ralph

avatar

Nombre de messages : 125
Age : 28
Date d'inscription : 25/05/2006

MessageSujet: Je [...] Nous   Ven 2 Juin - 3:26

Voila, je vous propose une petite question :

Est-il possible de concilier la liberté individuelle et les exigences de la vie en collectivité?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vax

avatar

Nombre de messages : 202
Age : 30
Localisation : Au fin fond de l'univers...
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Je [...] Nous   Ven 2 Juin - 3:51

Hum très vaste comme sujet. Mais je dirai que l'avis est partagé, car étant donné nos interêt personnels très variés et même parfois incompatibles, les concilier avec les exigences de la vie en collectivité pourrai prendre une complexification de son organisation étonnante, ne rendant pas forcement libre les personnes individuellement. Et, comme dit précédement, il peut y avoir des interêt pour deux personnes ou groupes de personnes qui soient incompatibles, ce qui pourrai donc engendrer une conséquence problématique: l'impossibilité d'organiser la vie en collectivité. Dans ce cas, la séparation des personnes ou groupes de personne est-elle une solution?

_________________
Triste époque que celle où il est plus difficile de briser un préjugé qu'un atome...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ralph

avatar

Nombre de messages : 125
Age : 28
Date d'inscription : 25/05/2006

MessageSujet: Re: Je [...] Nous   Ven 2 Juin - 4:10

Vax a écrit:
Dans ce cas, la séparation des personnes ou groupes de personne est-elle une solution?

Je ne pense pas, car l'homme est avant tout quelqu'un qui vit en communauté, qu'il le veuille ou non (ne serait-ce que pour se nourrir ou procréer).
A mon sens, il est clair que l'on ne peut s'entendre avec tout le monde, mais il faut savoir faire le tri entre des personnes qui peuvent nous donner plaisir à les cotoyer, et celles que nous somes forcer de cotoyer. On peut rester libre, tout en se soumettant à des obligations collectives, comme aller travailler ou aider une personne à faire quelque chose par exemple.
Maintenant, pour ceux qui conçoivent une liberté individuelle exempte de toutes règles morales, je rappellerai que cela n'est plus de la liberté car se souscrire à des devoirs collectifs est une forme de non respect envers une loi que je qualifierai d'éthique et de conscience. On peut très bien vivre avec les autres, tout en étant heureux et "libre".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vax

avatar

Nombre de messages : 202
Age : 30
Localisation : Au fin fond de l'univers...
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Je [...] Nous   Sam 3 Juin - 4:52

Ralph a écrit:
On peut très bien vivre avec les autres, tout en étant heureux et "libre".

La vie en collectivité est organisée de telle sorte que les personnes ou groupes de personnes devant s'y soumettre ont l'obligation d'appartenir à ce qu'on pourrait appeler une sorte de "moule". Ce moule, imposé par cette organisation, obéit à des règles qui sont plus ou moins pointues. Selon les exigeances de cette organisation, notre appartenance à ce moule peut se faire facilement, rendant notre liberté individuelle peu ou pas perturbée; ou bien difficilement, engendrant une perte beaucoup plus importante de notre liberté individuelle.

Le dernier cas, notre liberté individuelle étant sérieusement endommagée, peut entrainer des conséquences redoutables.
Nous vivons maintenant dans un monde où la population se fait chaque jour plus grande, augmentant inévitablement la diversité des mentalités, et donc des formes d'organisations de la vie en collectivité. Avec le temps, des éléments de ces organisations peuvent se trouver incompatibles, engendrant moultes conflits. Ces conflits ont pour conséquence deux alternatives: soit l'une des personnes ou groupes de personnes se soumet à l'autre, soit il y a séparation.
C'est pourquoi on trouve plusieurs formes de régimes politiques, étant adaptées pour chacunes des exigences individuelles du peuple.

_________________
Triste époque que celle où il est plus difficile de briser un préjugé qu'un atome...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KOD feu
Invité



MessageSujet: Re: Je [...] Nous   Lun 26 Juin - 20:18

C'est drôle que tu parle de ça car il y a pas longtemps je me suis pris à penser et puis lieu de penser je j'ai dit nous !
Peut être es ce du à mon élevage de fourmis que j'étudies ou peu être une forme de schizophrénie ?
Pourtant je ne suis pas toujours seul ni toujours avec quelqu'un...
Es ce car je pense qu'il faut plutôt aider les autres penser aux autres avant soit même ?
Revenir en haut Aller en bas
Socrate

avatar

Nombre de messages : 209
Date d'inscription : 30/06/2006

MessageSujet: Re: Je [...] Nous   Mar 29 Aoû - 23:38

La vie communautaire entraine une perte de liberté, c'est certain. Mais dans toute société démocratique, la liberté de pensée, d'expressions, de possessions de bien, de relation avec les autres etc... est conservée. Donc oui je pense que les deux sont conciliable, si l' une sacrifie à l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je [...] Nous   

Revenir en haut Aller en bas
 
Je [...] Nous
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» je lis, tu lis, nous lisons... l'Argent!!
» Gil Raconis nous a quitté...
» Saint-Esprit ,descends sur nous "priere"
» Supplication à Marie ! Mère de Dieu, priez pour nous.
» En ce lundi, au Canada, nous célébrons le jour de l'Action de grâce.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Index Volition :: L'Extraverti :: L'Antenne Libre-
Sauter vers: